mercredi 15 novembre 2017

Meurtre d'Alexia Daval : dernières infos en direct

Que faisait Alexia la vieille de sa disparition ?
Employée de banque à Besançon, Alexia Daval avait posé une semaine de vacances pour profiter de la venue chez ses parents de sa soeur, accompagnée de son fils. Le vendredi soir, veille de la disparition d'Alexia, la famille réunie chez Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents, profite d'une raclette pour l'anniversaire du neveu d'Alexia. Le dîner terminé, Alexia et son mari Jonathann regagnent leur domicile de Gray-la-Ville. Le lendemain, la jeune banquière peut partir courir, ne travaillant pas ce samedi exceptionnellement. Vers 9h15, elle part donc pour son jogging après avoir envoyé un SMS à sa soeur pour la prévenir de son probable passage chez leurs parents - ce sera son dernier signe de vie avant sa disparition.

09:34 - Les résultats complémentaires de l'autopsie sont attendus

Lors d'une conférence de presse post-autopsie, la procureure de la République de Besançon, en charge de l'enquête, avait précisé que des examens complémentaires allaient être effectués pour préciser les circonstances de la mort d'Alexia. Ces tests anatomopathologiques, qui résultent de l'étude microscopique des tissus et des cellules, permettront de savoir, notamment, si la jeune femme a subi des violences sexuelles. 

09:11 - Affaire Alexia : un témoignage crucial fragilisé

Selon les informations de l'Est Républicain, un témoignage "intéressant", selon les mots du procureur de Vesoul, est désormais considéré comme insuffisamment fondé. L’avocat de Jonathann Daval, Me Schwerdorffer, explique que celui-ci, recueilli auprès d'une femme, manque de précisions. "Elle a vu une jeune femme blonde courir, mais en réalité, de ce que je sais, elle est incapable de certifier si c’était bien Alexia", explique-t-il, ajoutant : "Ce n’est pas du tout inhabituel dans une affaire criminelle qu’on réfléchisse à ce qu’on croit avoir vu, et qu’on révise ensuite son jugement".

08:54 - Alexia Daval : s'il n'y a pas eu de viol, quelles étaient les motivations du tueur ?

C'est bien cette question qui demeure au centre de l'enquête en cours, car définir les motivations du meurtrier pourrait donner un éclairage singulier à son profil et donc donner des éléments aux enquêteurs dans la recherche d'un suspect. "Dans un meurtre, il y a toujours un mobile. Une joggeuse, ce n'est pas quelqu'un à qui on veut voler ses bijoux, son sac ou son argent. En général, une joggeuse qui est attaquée, c'est par quelqu'un qui a l'intention de la violer", rappelait Dominique Rizet, consultant police / justice de BFMTV à l'antenne la semaine dernière. "Si on n'est pas en présence d'un viol, c'est qu'il y a d'autres raisons à la mort d'Alexia". La procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a fait savoir que pour l'heure, il était établi que la jeune femme avait subi des violences, mais rien n'indique qu'elle ait été violée. Des analyses complémentaires sont en cours.

08:52 - #Rappel - Le viol d'Alexia Daval n'est pas établi, les violences oui

C'est un élément d'interrogation central autour de l'affaire Alexia : les sévices qu'a pu subir la joggeuse avant sa mort. Le week-end dernier, plusieurs médias avaient affirmé que le viol avait été écarté par les premières constatation sur le corps de la jeune femme. Information démentie elle aussi par la procureur qui a indiqué qu'elle n'était pas en mesure d'établir s'il y avait eu viol ou non. Une seule chose semble acquise, dix jours après le meurtre : le corps ne soit calciné d'Alexia Daval, retrouvé dans un bois, montre des traces d'importantes violences physiques que la victime a pu subir avant sa mort.

08:46 - La famille d'Alexia "dormirait mieux" si elle avait "la certitude qu’Alexia n’a pas été violée"

Dans une interview donnée à l'Est Républicain, Me Randall Schwerdorffer, qui assure la défense du marie d'Alexia et Me Jean-Marc Florand, l'avocat des parents et de la sœur de la victime, se confient ensemble sur la situation et donne le sentiment de leurs clients. "À ce stade de l’enquête, la famille a besoin de savoir quand, où et selon quel mode opératoire Alexia a été assassinée. À quand remonte précisément son décès. Si elle a subi ou non des violences sexuelles. Quels éléments précis l’autopsie a pu révéler en l’état. Nous ne demandons pas un coupable dans l’heure mais il devient urgent, pour nos clients, d’avoir au moins un début de réponse à ces questions". Et d'ajouter : "Nos clients dormiraient mieux s’ils avaient la certitude qu’Alexia n’a pas été violée".

08:41 - Le mari d'Alexia est "très touché" par des rumeurs d'interpellations

Dans le cadre d'une interview donnée à France 3, l'avocat de Jonathann Daval, le mari d'Alexia, est revenu sur des rumeurs faisant état d'une possible interpellation de son client. "Je peux vous assurer qu'il n'en est strictement rien, j'ai parlé avec la famille, cette rumeur est ridicule. [...] Il est complètement atterré, consterné. Il adorait son épouse. C'était un jeune couple très proche qui n'avait pas de difficultés particulières. Il ne comprend pas", a déclaré Randall Schwerdorffer.
Actualité                                 http://www.linternaute.com/actualite/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire