lundi 30 octobre 2017

Joggeuse disparue en Haute-Saône: Un corps volontairement brûlé découvert, une enquête ouverte pour «assassinat»

Une autopsie doit être réalisée pour déterminer s'il s'agit ou non du corps de la joggeuse disparue samedi…

Un corps a été découvert ce lundi soir près du lieu de la disparition d’Alexia Daval, 29 ans et des analyses sont en cours pour l’identification. Il s’agit « du corps d’un individu, homme ou femme, plutôt jeune », a déclaré Emmanuel Dupic, le procureur de Vesoul, lors d’un point presse à la gendarmerie de Gray-la-Ville (Haute-Saône). Le corps qui est « fortement dégradé, a volontairement été brûlé sur place par le ou les auteurs des faits ».
Une enquête a été ouverte pour « assassinat » à la suite de cette découverte, a souligné le procureur de Vesoul. « Pour l’heure, il est trop tôt pour affirmer avec certitude qu’il s’agit d’Alexia. Seule l’autopsie pourra le dire », a expliqué le procureur. « Le corps sans vie a été découvert sous des branchages » dans un bois isolé, « dans un périmètre relativement proche de l’itinéraire habituel de la joggeuse ». L’autopsie de ce corps devrait être réalisée jeudi. Pour l’heure, il n’y a aucun suspect dans cette affaire.

La piste de l’enlèvement jusqu’ici privilégiée

Les enquêteurs privilégiaient ce lundi la piste de l’enlèvement quarante-huit heures après la disparition de la jeune femme et redoutaient une issue fatale. Alexia Daval avait quitté son domicile de Gray-la-Ville, samedi vers 9 heures, pour aller courir. N’ayant pas vu revenir son épouse, partie sans son téléphone, son mari a prévenu vers midi les gendarmes de Haute-Saône.
Une enquête a été ouverte pour « assassinat » à la suite de cette découverte, a souligné le procureur de Vesoul. « Pour l’heure, il est trop tôt pour affirmer avec certitude qu’il s’agit d’Alexia. Seule l’autopsie pourra le dire », a expliqué le procureur. « Le corps sans vie a été découvert sous des branchages » dans un bois isolé, « dans un périmètre relativement proche de l’itinéraire habituel de la joggeuse ». L’autopsie de ce corps devrait être réalisée jeudi. Pour l’heure, il n’y a aucun suspect dans cette affaire.

La piste de l’enlèvement jusqu’ici privilégiée

Les enquêteurs privilégiaient ce lundi la piste de l’enlèvement quarante-huit heures après la disparition de la jeune femme et redoutaient une issue fatale. Alexia Daval avait quitté son domicile de Gray-la-Ville, samedi vers 9 heures, pour aller courir. N’ayant pas vu revenir son épouse, partie sans son téléphone, son mari a prévenu vers midi les gendarmes de Haute-Saône.
            

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire