jeudi 31 août 2017

Disparition de Maëlys : "Il ne faut rien négliger"

Disparition de Maëlys: pourquoi l'alerte enlèvement n'a pas été déclenchée

dimanche 20 août 2017

L'humoriste et acteur américain Jerry Lewis est mort à 91 ans

L'acteur comique américain Jerry Lewis est mort dimanche à l'âge de 91 ans à son domicile de Las Vegas, rapporte le magazine Variety, citant son agent, et plusieurs médias américains. Selon sa famille, il est mort de "causes naturelles" à 9 heures 30 dimanche matin. 
 
Né en 1926 à Newark, dans le New Jersey, l'acteur a connu le succès dans des rôles de comique absurde, dans des films comme Le Tombeur de ces dames (1961) ou encore Docteur Jerry et Mister Love (1963), après des débuts dans un duo avec le chanteur Dean Martin. Devenu professeur de cinéma à l'université de Californie du Sud, il réalisa "Which Way To The Front" (Ya,Ya, mon général), hommage à Chaplin et nouvelle variation sur le thème favori du double.
 
Très populaire en Europe, il a été décoré en 1984 de la Légion d'honneur française par Jack Lang, alors ministre de la Culture.
Jerry Lewis dans plus de 60 films pendant une carrière qui a duré près de 50 ans. Lors de son dernier film, Max Rose, sorti en 2013, Lewis avait 87 ans. 
 
Il avait résumé sa carrière en expliquant : "J'ai eu un grand succès en étant un idiot total". Selon lui, l'important était de conserver une âme d'enfant. En 2002, il avait déclaré regarder le monde "à travers les yeux d'un enfant de 9 ans. Je suis resté dans cette voie. J'ai fait carrière comme ça". 
Parallèlement à ses activités artistiques, Jerry Lewis, père de sept enfants, s'occupait activement des handicapés physiques et mentaux. Son engagement constant dans la lutte contre la dystrophie musculaire, avec l'animation, depuis 1966, d'un téléthon pour les myopathes, lui valut une nomination au prix Nobel de la Paix.

L'acteur comique américain Jerry Lewis est mort dimanche à l'âge de 91 ans à son domicile de Las Vegas, rapporte le magazine Variety, citant son agent, et plusieurs médias américains.
Né en 1926 à Newark, dans le New Jersey, l'acteur a connu le succès dans des rôles de comique absurde, dans des films comme Le Tombeur de ces dames (1961) ou encore Docteur Jerry et Mister Love (1963), après des débuts dans un duo avec le chanteur Dean Martin.
Très populaire en Europe, il a été décoré en 1984 de la Légion d'honneur française par Jack Lang, alors ministre de la Culture.

  1. Flash Actuhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

Décès d'une légende des All-Blacks, Sir Colin Meads



Le Premier ministre Bill English a déclaré qu'il s'agissait d'un jour de tristesse non seulement pour le rugby mais aussi pour le pays tout entier.
L'ancien deuxième ligne avait été diagnostiqué en août 2016 avec un cancer du pancréas. «C'est très triste», a réagi le sélectionneur Steve Hansen. «Ses performances avec le maillot noir appartiennent à l'héritage des All Blacks et son décès sera ressenti par tout le monde du rugby partout.»
«C'est un jour incroyablement triste», a ajouté l'actuel capitaine des All Blacks, Kieran Read, alors que les siens venaient de corriger samedi l'Australie 54-34 à Sydney, en ouverture du Rugby Championship. «Sir Colin était une icône de notre jeu. Je l'avais rencontré plusieurs fois et il était toujours enclin à partager une bière et ses histoires.»

133 sélections

De 1957 à 1971, Colin Meads a été de toutes les campagnes du rugby néo-zélandais. En 133 sélections -- second All Black le plus capé de l'histoire derrière Richie McCaw, 148 sélections -- dont 55 en test-matches, il avait marqué 27 essais.
Il a été membre des All Blacks légendaires qui avaient remporté, entre 1965 et 1969, 17 test-matches consécutifs, un record mondial battu seulement par la version 2016 de l'équipe néo-zélandaise, près de 50 ans plus tard.
Né le 3 juin 1936 dans une famille d'éleveurs de moutons, cet impressionnant athlète (1,95 m - 105 kg) avait été désigné en 1999 joueur néo-zélandais du siècle avant d'être fait chevalier. En 2014, il a fait son entrée dans le Temple international de la renommée du rugby (International rugby Hall of Fame).
Pendant toute sa carrière, il avait continué à élever des moutons, symbole d'une époque de rugby amateur où des paysans pouvaient conquérir le monde sur un terrain de rugby.
«Ce n'était pas seulement un grand All Black mais aussi un bon Néo-Zélandais, un bon gars», a dit le Premier ministre. «Il symbolisait ce que cela veut dire d'être néo-zélandais. Il était sans fioritures, fiable, dur à la tâche, chaleureux et ne comptait pas son temps». «Je me souviens des histoires sur le fait qu'il tondait des moutons toute la journée et allait courir le soir».
Meads laisse derrière lui son épouse Verna, cinq enfants, 14 petits-enfants et sept arrière-petits-enfants.
M
  • All Blackshttp://www.20minutes.fr/dossier/all_blacks

jeudi 3 août 2017

Un homme est porté disparu dans les Vosges

Un homme de 51 ans est porté disparu aux alentours de Fraize, dans les Vosges, depuis la soirée du 29 juillet dernier, d'après France Bleu Sud Lorraine. La gendarmerie de la localité lance un appel à témoins.
José Husson a quitté son domicile d'Anould (88), selon les gendarmes, à bord d'une Toyota Yaris de couleur blanche. L'homme mesure 1m75 et serait vêtu d'un polo et d'un jean's bleu.
Toute personne ayant des informations peut contacter la gendarmerie de Fraize au 03.29.50.31.17.

PARTAGEZ !!!


  1. Flash Acthttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

mardi 1 août 2017

Golmard, numéro 1 français en 1999, est décédé

Triste nouvelle dans le monde du tennis. Jérôme Golmard, numéro 1 français en 1999, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 43 ans, annonce le journal Le Bien Public. Le Dijonnais souffrait de la maladie de Charcot depuis début 2014.
Numéro 22 mondial au meilleur de sa carrière, à la fin des années 90, Golmard avait créé une association de soutien aux victimes de cette maladie neurodégénérative, «Jérôme Golmard Combattre la maladie de Charcot». Ses amis avaient, eux, entrepris de soulever des fonds pour l’aider dans sa lutte.



  • Décèshttp://www.20minutes.fr/dossier/deces