mardi 31 mai 2016

Aisne: Nouvel appel à témoin pour retrouver Didier Manceau

hebergement d'image
La police nationale lance un nouvel appel à témoin concernant la disparition de Didier Manceau. Le Laonnois n’a plus donné signe de vie depuis le mois d’avril 2014.
Originaire du quartier Champagne, le Laonnois de 59 ans a disparu entre le 26 et le 29 avril 2014. Malgré de nombreux appels à témoins, l’homme n’a plus jamais donné signe de vie. Il aurait été vu pour la dernière fois au domicile de sa mère, rue Sylvaint-Cordevant, avant de disparaître avec ses papiers et son smartphone, mais sans ses médicaments.
Une enquête judiciaire a été ouverte et confiée à l’Office central pour la répression des violences faites aux personnes.
Didier Manceau est de forte corpulence, mesure 1,72 m, a les yeux bleus, et les cheveux courts poivre et sel.
Si vous avez des renseignements sur Didier Manceau, appelez le 0 800 35 83 35 ou envoyez un mail à recherchedidiermanceau@interieur.gouv.fr
http://www.lunion.fr/node/735908

Disparition : appel à témoins pour retrouver un homme de 33 ans

Le commissariat de Castres lance un appel à témoins suite à la disparition inquiétante d'un homme 33 ans. Parti de son domicile de Castres jeudi dernier vers 20h30 pour aller travailler de nuit à Mazamet, Abdelkader Benjebbour n'a plus donné signe de vie depuis. Connu pour être dépressif, ce père de famille avait d'ailleurs déjà disparu plusieurs jours il y a deux ans. C'est sa femme qui a signalé sa disparition hier précisant qu'il n'a aucun moyen de paiement et que son téléphone portable est sur messagerie. L'homme est parti au volant de sa voiture Citroën de couleur beige immatriculée BR-051-HZ. Il mesure 1,70 m et est habillé d'un pantalon noir, d'un tee-shirt blanc et porte des baskets de couleur gris-noir. Si vous avez des informations contacter le commissariat au 05.63.62.01.20 (à partir de 18h) ou le 05.63.62.01.32 (entre 8h et 18h).
http://www.ladepeche.fr/faits-divers/

lundi 30 mai 2016

Var : "Pedro", un Playmobil géant, dérobé devant une boutique de jouets à Brignoles

SOS enlèvement", alerte le JouéClub de Brignoles (Var), sur sa page Facebook. La mascotte du magasin de jouets – un pirate Playmobil de 80 kg surnommé "Pedro" – a en effet été dérobée, vendredi 27 mai. "Il était devant le JouéClub comme depuis toujours quand le magasin est ouvert. A midi et demi, quand on a voulu le rentrer à la fermeture, il n'était plus là", écrivent les salariés.

Une camionnette est, paraît-il, partie précipitamment vers 11 heures... Avec les caméras de vidéosurveillance de la ville, elle pourra peut-être être identifiée...", espèrent-ils. Le magasin JouéClub diffuse également des photos de Pedro accompagnées d'un appel : "Si vous croisez Pedro ou le voyez sur un site de vente internet, merci de nous le signaler !"

"Il est à la teuf"

Sur Twitter, un journaliste de Var Matin relaye une photo du Playmobil géant entouré d'un groupe de jeunes. Une piste qui semble confirmer par un autre utilisateur de Twitter qui montre la capture d'une conversation, précisant que Pedro est "à la teuf", là encore entouré de jeunes
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/

dimanche 29 mai 2016

Un appel à témoins lancé après la disparition d'une jeune fille de 15 ans à Eslourenties-Daban

Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie après la disparition d'une jeune fille de 15 ans à Eslourenties-Daban, près de Soumoulou.
10h16 - Marie a été retrouvée chez un ami pompier à Soumoulou.
La gendarmerie lance un appel à témoins après la disparition de Marie, vendredi soir à Eslourenties-Daban, près de Soumoulou.
La jeune fille de 15 ans est partie de chez ses parents entre 22 heures et minuit. Depuis elle n'a pas donné de nouvelles.
Elle mesure 1m51, elle est blonde avec des cheveux raides jusqu'aux épaules, et des yeux bleus.
Avant sa disparition elle portait un pantacourt bleu, un tee-shirt gris ou bleu clair, et elle avait des claquettes aux pieds.
Si vous avez aperçu Marie ou si vous avez des informations sur l'endroit où elle a pu aller, vous pouvez contacter la gendarmerie de Morlaàs au 05 59 33 59 70.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice

samedi 28 mai 2016

Thiérache: le disparu de Beaumé retrouvé à Dijon

André Godart, un homme de 72 ans habitant Beaumé, avait disparu depuis mercredi. Il a été retrouvé ce samedi à Dijon Il est en bonne santé mais désorienté.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/thierache-le-disparu-de-beaume-retrouve-a-dijon-ia44b0n374202
hebergement d'image

Disparition d'une mineure de 15 ans à Onet-le-Château

Cindy Lecart, âgé de 15 ans et demi, a fugué du foyer émilie-de-Rodez d'Onet-le-Château le 18 mars dernier. 1,75 m, cheveux châtain clair mi-longs, silhouette ronde, susceptible de porter des lunettes, elle est susceptible, selon les derniers éléments de l'enquête, de se trouver à Decazeville, Firmi ou dans le Bassin. En cas d'information, prière de contacter le commissariat de police de Rodez, service BSU, au 05 65 77 73 17, ou l'aide sociale à l'enfance du secteur de Villefranche, au 05 65 73 39 00 ou 06 79 88 28 84.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/28/2354009-disparition-mineure-15-ans-onet-chateau.html

vendredi 27 mai 2016

Appel à témoins : Alicia a fugué depuis dix jours

Alicia Cougnaud, une adolescente âgée de 15 ans, n'a plus donné de nouvelles à ses parents depuis le 16 mai dernier. Quelques mois après une première fugue de 48 heures, la jeune Avignonnaise, scolarisée en 3e au collège Joseph-Roumanille, a récidivé, vraisemblablement en compagnie d'un homme de 25 ans vivant dans le même quartier des Rotondes, dont elle s'est éprise éperdument. Une relation mal vue par les parents de l'adolescente et source de conflits familiaux.
Le commissariat de police d'Avignon a autorisé la mère de la fugueuse à lancer un appel à témoin. Toute personne susceptible d'apporter des informations sur Alicia est priée de contacter la brigade des mineurs au 04 32 40 55 55.
http://www.laprovence.com/faits-divers-en-direct

jeudi 26 mai 2016

Thiérache: André Godart, habitant de Beaumé, a disparu

hebergement d'image
André Godart, un homme de 72 ans habitant à Beaumé près d’Hirson et d’Aubenton (Aisne) a disparu, jeudi.
Sa disparition a été signalée jeudi par sa colocataire. Il a quitté son domicile situé à la sortie du village le matin à 7 h 30, sans moyen de paiement ni pièce d’identité. La brigade de gendarmerie d’Hirson a ouvert une enquête et considère sa disparition comme inquiétante, en raison notamment de son attitude lors de son départ. Il semblait perturbé.
Au moment de son départ, il était vêtu d’un jean et d’un blouson noirs. Il mesure 1,82 m et a les yeux bleus.
Si vous avez des informations concernant cette disparition, vous pouvez appeler la gendarmerie d’Hirson au 03 23 58 79 17.
http://www.lunion.fr/node/732325

Hautes-Alpes : disparition inquiétante d'un homme de 37 ans

DISPARITION / Cet homme mesure 1, 74 mètres, pèse 70 kg. Il est de corpulence mince, les yeux marrons, les cheveux courts en calvitie partielle. Il possède un tatouage.
 

- Hautes-Alpes -

 
Disparition inquiétante de Jean-François Sénéchal, un homme de 37 ans, qui a quitté le domicile de ses parents le 11 mai dernier à Poligny, dans le Champsaur. Il ne possède pas de téléphone portable et serait parti sans ses papiers d’identité. Les gendarmes n’ont aucune trace de lui.
Un appel à témoins est lancé, au 17, ou auprès de la compagnie de Saint-Bonnet au 04.92.50.52.50.
Cet homme mesure 1, 74 mètres, pèse 70 kg. Il est de corpulence mince, les yeux marrons, les cheveux courts en calvitie partielle. Il possède un tatouage représentant un bracelet en barbelés sur le biceps droit.

mercredi 25 mai 2016

Disparition d'Estelle Mouzin: "Entre l'imaginer morte ou séquestrée..."

A l'occasion de la journée des enfants disparus, qui a lieu ce mercredi, le père d'Estelle Mouzin se confie à L'Express. Sans nouvelles de sa fille depuis 13 ans, il raconte sa reconstruction.
"Il faut donner du sens à la vie et ne pas laisser la mort vous envahir." Avec le temps, Eric Mouzin a appris à prendre les choses avec philosophie. Il est pourtant confronté à l'une des plus grandes énigmes criminelles de ces dernières années: sa fille, Estelle, a brutalement disparu à l'âge de 9 ans, en janvier 2003, à Guermantes (Seine-et-Marne). 
Entre les fausses pistes et les incertitudes, les enquêteurs et magistrats qui se sont succédé en 13 ans ne sont jamais parvenus à déterminer pourquoi la fillette s'est évaporée sur le chemin entre son école et sa maison. Si la thèse d'un ravisseur est privilégiée, celui-ci n'a jamais été identifié. Eric Mouzin, lui, continue à scruter tous les dossiers d'enlèvement aux caractéristiques similaires. En ce mercredi de journée internationale des enfants disparus, il martèle qu'il reste des pistes à explorer.  
13 ans après la disparition de votre fille, à quoi ressemble votre quotidien? 
Eric Mouzin: Je me suis remarié. Je continue à travailler en tant qu'expert auprès des compagnies d'assurance, c'est important pour l'équilibre. En résumé, j'essaye tout simplement de continuer à vivre. Je ne passe pas mes journées habillé en noir, à organiser des cortèges de lamentations autour de ma maison! Cela ne signifie évidemment pas que j'ai oublié Estelle et que je ne reste pas mobilisé, au contraire. Mais, je me suis forgé une construction mentale dans laquelle la vie prend le pas sur la souffrance. Sinon, c'est destructeur. 
Où en est l'enquête aujourd'hui? 
Un nouveau juge d'instruction, le sixième depuis le début de l'affaire, a été nommé en janvier mais je ne l'ai pas encore vu. Au vu de la taille et de la complexité du dossier, c'est frustrant car il n'y a pas de réelle continuité. Heureusement, il y a une policière qui participe aux investigations depuis le début. Il y a moins de mobilisation qu'avant mais c'est logique. 
Avant de quitter son poste, le dernier magistrat a rendu deux ordonnances indiquant qu'il ne donnait pas suite à nos demandes de rapprochement avec deux dossiers. Il a jugé que ce n'était pas pertinent ou qu'il n'y avait pas d'éléments justifiant ces actes d'enquête. 
Quels sont ces dossiers? 
L'un concerne une affaire de disparition jamais résolue dans les Yvelines. Une femme, madame Bloise, a disparu en 2003 quelques semaines après Estelle. Le point commun, c'est qu'elle avait hébergé peu de temps avant des pèlerins polonais de la communauté de Taizé, venus assister à un rassemblement à Paris. Mon ancienne compagne avait aussi hébergé des membres de cette fraternité une semaine avant la disparition d'Estelle.  
Dans les premières années de l'enquête, ces pèlerins ont été entendus mais en Pologne et par des policiers locaux, en présence d'un représentant français. Ils ne se sont pas déplacés en France et n'ont jamais été vus par les enquêteurs français. Leur emploi du temps a seulement été validé oralement par leur supérieur. Il n'y a pas eu d'investigations poussées pour vérifier. Demander à des prêtres de justifier leurs déplacements, c'est comme faire une offense divine. 
L'autre affaire concerne une tentative d'enlèvement en Seine-et-Marne. Nous voulions voir s'il y avait des similitudes. A chaque fois qu'il y a des nouvelles affaires de ce type, il est important de vérifier s'il n'y a pas un intérêt à rapprocher les dossiers. Il faut être à l'affût de toutes les nouvelles informations et ne pas être déçu si les autres affaires ont une meilleure dynamique, être à la fois impliqué et garder une certaine distance. Tout le travail n'a pas été fait en 13 ans. Des pistes n'ont pas été assez explorées. 
Il y a également eu, en mai 2015, cette audition de l'épouse du tueur en série Michel Fourniret. Elle aurait confié à ses codétenues qu'elle avait menti sur l'alibi de son mari le jour de la disparition d'Estelle avant de nier devant les enquêteurs. Qu'en pensez-vous? 
13 ans après, on en est encore réduit à essayer de lever des doutes sur l'emploi du temps de Michel Fourniret! Je laisse le soin aux enquêteurs de vérifier ces allégations, je sais qu'il va y avoir des investigations. Ceci dit, cela fait 13 ans que le nom de Fourniret revient et ressort de manière régulière dans la procédure [la piste a été notamment évoquée dès 2003 avant d'être refermée, NDLR]. 
C'est compliqué d'interpréter de tels propos, il faut rester méfiant. Fourniret et son épouse sont des personnes qui ne vivent pas dans notre monde. Non content de s'en être pris à des enfants, ces gens-là jouissent du bazar qu'ils peuvent semer. 
Quelle est votre conviction personnelle sur la disparition de votre fille? 
Je ne préfère pas rentrer dans une telle construction mentale. Sinon, je vais m'empoisonner. Les choses sont toujours plus complexes qu'on ne le croit. J'ai seulement la certitude qu'elle a été enlevée. On ne fugue pas à l'âge de 9 ans.  
Avez-vous déjà songé à l'hypothèse qu'elle puisse être morte? 
C'est une question compliquée. Mais c'est peut-être plus souhaitable de l'imaginer morte que séquestrée. Quand vous voyez ce que les enfants enlevés par des gens comme Marc Dutroux ont subi durant des années... (silence) Etre victime de quelqu'un comme cela pendant 13 ans... (silence) Evidemment, c'est choisir entre la peste et le choléra. 
A l'inverse, vous arrive-t-il d'imaginer à quoi pourrait ressembler Estelle aujourd'hui? 
Non, parce que cela n'est pas constructif et ne peut que me mettre en difficulté. Mais j'ai toujours les souvenirs. 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/

mardi 24 mai 2016

Sorède : un homme de 67 ans porté disparu depuis jeudi

Les services de gendarmerie lancent un appel à témoin suite à la disparition inquiétante d'un homme de 67 ans. Joël Chabaud n'a plus donné signe de vie depuis qu'il a quitté son domicile de Sorède ce jeudi 19 mai, dans l'après-midi. Il est parti à bord de son véhicule Peugeot 206 de couleur beige clair et a été repéré pour la dernière fois à 18 h 30 sur la commune de Saint-Génis-des-Fontaines. Depuis, plus rien. De corpulence mince, Joël Chabaud mesure 1,75 m et a les cheveux courts gris. Au moment de sa disparition jeudi dernier, il était vêtu d'un pantacourt et d'un polo gris-bleu.
Toute personne ayant pu le croiser ou susceptible de fournir des renseignements est priée de contacter la brigade de gendarmerie de Saint-Génis-des-Fontaines au 04 68 89 70 07.
http://www.lindependant.fr/2016/05/24/un-homme-de-67-ans-porte-disparu-depuis-jeudi,2203140.php

lundi 23 mai 2016

Montferrand-le-Château (Doubs) : disparition inquiétante d'une femme de 98 ans

Germaine PATOZ, âgée de 98 ans, a été vue pour la dernière fois ce dimanche 22 mai à 13 heures. Elle a quitté la maison de retraite au 2 rue d'Avanne à Montferrand-le-Château. Depuis, elle n'a pas donné de nouvelles ni à sa famille ni à ses proches. Sa disparition est jugée inquiétante par son entourage.
La femme porte des cheveux courts blancs. Elle est vêtue d'un robe bleu ciel grise et circule avec un déambulateur - robe bleu ciel grise

Toute personne susceptible d'apporter des éléments sur cette disparition ou qui aurait aperçu cette femme est invitée à se manifester en appelant le numéro vert de la Gendarmerie du Doubs au 0 800 00 48 43.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/doubs

dimanche 22 mai 2016

Dampierre-sur-Salon : un résident de la maison de retraite retrouvé noyé

L'homme avait quitté hier la résidence pour personnes âgées. Son corps a été repêché ce matin dans la rivière le Salon. 
L'homme était âgé de 90 ans. Des recherches ont eu lieu toute la nuit pour retrouver le monsieur parti se promener. Selon la maison de retraite, le nonagénaire a chuté accidentellement dans la rivière.
  http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/haute-saone

samedi 21 mai 2016

Disparition du vol MS804 : qui sont les passagers français ?

Quinze Français se trouvaient à bord du vol MS804 qui a disparu des écrans radars jeudi 19 mai, alors qui reliait Paris au Caire. Leurs proches ont été pris en charge par une cellule de crise.

Ahmed Helal, d'origine égyptienne, dirigeait depuis deux ans l'usine Procter & Gamble, numéro un mondial dans les produits ménagers. Il fait partie des victimes de l'A320 d'EgyptAir. Sa disparition laisse des salariés bouleversés. Pascal Grimaud, délégué syndical FO, ne cache pas sa tristesse : "C'était un grand Monsieur". Christophe Duron le PDG est lui aussi sous le choc.

Une famille parmi les victimes

Parmi les quinze passagers français, Pierre Heslouin, 75 ans, vivait à Nogent-sur-Marne. Il partait en vacances avec l'un de ses fils. L'une de ses amies le décrit comme un passionné de voyages. Pascal Hess était photographe, il vivait à Évreux. Il partait rejoindre un ami sur les bords de la mer Rouge. À Angers, c'est un couple et leurs deux jeunes enfants, dont un bébé de quatre mois qui a disparu. Le quartier où ils vivaient est en deuil ce soir.
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/disparition-du-vol-ms804-d-egyptair/

vendredi 20 mai 2016

Disparition inquiétante à Belfort

Une jeune fille a disparu depuis le 16 avril. La famille est très inquiète. La police de Belfort lance un avis de recherche. Elle pourrait se trouver dans le Nord de la Franche-Comté ou en Alsace.
Cléa Aubry a 17 ans et elle a disparu depuis plus d’un mois. Elle aurait fait une fugue le 16 avril vers 21 heures. Sa disparition est jugée inquiétante par les autorités.
Au moment de sa disparition Cléa portait un manteau noir à capuche et un pantalon gris. Elle pourrait se trouver dans le Nord de la Franche-Comté ou en Alsace. Cléa a les cheveux mi-longs châtains, les yeux verts, elle mesure 1 mètre 60 et elle est de corpulence normale.
Sa famille est très inquiète. Si vous avez des informations vous pouvez contacter la police de Belfort au 03 84 58 50 00.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice

jeudi 19 mai 2016

Décès du cinéaste et écrivain Alexandre Astruc

Le cinéaste et écrivain Alexandre Astruc, l'un des pères spirituels de la Nouvelle vague, est décédé dans la nuit de hier à aujourd'hui à Paris à l'âge de 92 ans, ont annoncé ses proches.

Figure du Saint-Germain-des-Prés d'après-guerre et théoricien de la "caméra-stylo", considérant le cinéma comme l'équivalent de la littérature, il hésitait à se définir comme "un metteur en scène qui aurait écrit des livres ou un écrivain qui aurait réalisé des films".

Né le 13 juillet 1923 à Paris, le jeune Astruc, passionné de mathématiques, renonce à Polytechnique et, saisi par le démon de la littérature, multiplie les articles dans les revues de la zone libre pendant les années noires de l'occupation. Après la Libération, il rencontre Sartre, Camus, Juliette Gréco, fréquente les cinémas de la Rive gauche et s'enthousiasme pour Bresson, Rossellini, Hitchcock et Orson Welles, futurs cinéastes cultes de la Nouvelle Vague.

Astruc alterne films, romans et essais : "Confluences", "Poésie 44" ou "Les vacances", publié par Gallimard en 1945, sont le prélude à "Le rideau cramoisi", une adaptation cinématographique de Barbey d' Aurevilly, couronné par le Prix Louis-Delluc en 1951.

En 1954, il réalise "Les mauvaises rencontres", salué par François Truffaut, puis signe deux adaptations soignées, "Une vie" de Maupassant (1961) et "L'éducation sentimentale" de Flaubert (1961), et "La proie pour l'ombre", un "drame mondain" à la limite de l'exercice de style, interprété par Annie Girardot et Daniel Gélin. Il fut le précurseur de la "politique des auteurs" menée par Truffaut, Godard ou Chabrol.

Dans les années 70, Alexandre Astruc tourne pour la télévision, notamment un documentaire sur Sartre, "Sartre par lui-même" (1976), et des téléfilms tirés d'Edgar Allan Poe ou Balzac. Revenu à l'écriture, il avait récemment publié "Le roman de Descartes" (1989), une anthologie des ses textes critiques et ses mémoires, "Le montreur d'ombres" (1996).


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

mercredi 18 mai 2016

Disparition inquiétante à Vandoeuvre (54) : avez-vous vu Lise Vernieuwe ?

Lise VERNIEUWE née le 06/03/1999  n’a pas réintégré son domicile familial de Vandoeuvre-lès-Nancy depuis vendredi 13 mai 20166 . Son téléphone est coupé et elle ne répond plus aux appels depuis cette date.
Lise est âgée de 17 ans, est de type européen, de corpulence fine, mesure 1m70m, a les cheveux blonds longs. Au moment de sa disparition, elle était vêtue d’une veste noire, d’un jean bleu et de baskets Nike Air Max noires et roses.
A la demande du parquet et des services de police, un appel à témoins est lancé. Les personnes ayant des éléments concernant l’enquête en cours sont priées de contacter le 03 55 02 30 01 (8h-12h/14h-18h du lundi au vendredi ) ou le 03 83 17 27 37 en dehors de ces horaires.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/

mardi 17 mai 2016

Le comédien François Maistre est décédé à 91 ans

hebergement d'image
Le comédien François Maistre, spécialiste des seconds rôles au cinéma et à la télévision, également apparu dans des dizaines de pièces au théâtre, est décédé lundi à l’âge de 91 ans en région parisienne, selon son entourage. Il était originaire de Saône-et-Loire, où il devrait être enterré.

Il jouait Faivre dans "Les Brigades du Tigre"

Le comédien, né le 14 mai 1925, a notamment incarné le commissaire Faivre dans les premières saisons de la célèbre série «Les Brigades du Tigre», dans les années 1970.
On le retrouve aussi dans les Enquêtes du Commissaire Maigret incarné par Jean Richard, Les Cinq Dernières Minutes, Le Mystère de la chambre jaune, La Dame de Monsoreau, Nostradamus, Au plaisir de Dieu, Joseph Balsamo, Gaston Phébus, Arsène Lupin, Châteauvallon, plusieurs captations de pièces de boulevard pour Au Théâtre ce Soir, etc. Il a également incarné Pierre Laval dans le téléfilm historique L'Armistice de juin 40 (1983).
Au cinéma, où il commence à tourner en 1958, sa carrière est celle d'un second rôle qui fréquente aussi bien les films d'auteur que les fictions populaires. Dans la première catégorie, cet acteur récurrent des films de Claude Chabrol a également mis son talent au service de Jacques Rivette, Philippe de Broca, Luis Buñuel (à plusieurs reprises), Henri Verneuil et Costa-Gavras. Au titre de la seconde, il a tourné, dans un registre plus alimentaire, pour André Hunebelle, Bernard Borderie (dans la série des Angélique), Jacques Poitrenaud et Maurice Labro.
http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/05/17/le-comedien-francois-maistre-est-decede-a-91-ans

lundi 16 mai 2016

Alsace: La famille d'un jeune homme disparu lance un appel à témoins

La famille de Benjamin, 19 ans et originaire de Barr (Alsace), est inquiète. Depuis vendredi matin, le jeune homme n’a plus donné de ses nouvelles à ses proches. Ces derniers indiquent que Benjamin serait parti vendredi, sans portable et sans carte bancaire, dans la région de Colmar puis, selon un ami à lui, a été déposé à Barr au parking du Match vers 14h50.

Une lettre dans sa chambre

La famille de Benjamin dit avoir trouvé dans sa chambre une lettre laissant présager une envie de mettre fin à ses jours, et assure qu’une procédure a été ouverte par les gendarmes de Barr ce week-end.
Toute personne pouvant apporter un élément nouveau à la disparition du jeune homme, d’environ 1,70m et 60 km, aux cheveux courts, aux yeux bleaus/gris et pouvant porter des lunettes, est pour l’instant invitée à contacter le 06 20 80 19 29.
La gendarmerie de Barr, contactée ce lundi, n’a pour le moment pas mis en place d’appel à témoins.
http://www.20minutes.fr/strasbourg/1846251-20160516-alsace-famille-jeune-homme-disparu-lance-appel-temoins

dimanche 15 mai 2016

Décès du mari de la toréra Marie Sara

L’homme d’affaires et producteur Christophe Lambert qui avait notamment travaillé avec le réalisateur Luc Besson est décédé dans la nuit de jeudi à ce vendredi, à l’âge de 51 ans, des suites d’un cancer foudroyant, diagnostiqué à la mi-mars.
Il avait été hospitalisé en urgence, avant que son état de santé ne s’aggrave dans un hôpital de Marseille.
Il était le mari de la toréra française à cheval, Marie Sara qui vit en Camargue. Elle est endeuillée alors que s’ouvre le festival du cinéma de Cannes et en pleine feria de la Pentecôte à Nîmes, où elle a commencé sa carrière dans les arènes.
 

 

samedi 14 mai 2016

Gard : appel à témoin pour la disparition d'Antoine, 16 ans

Antoine Zoia a disparu depuis le 1er mars, à Clarensac, dans le Gard. Agé de 16 ans, il mesure 1,78m, est mince, a les yeux marrons et les cheveux châtains roux.
Jeudi 12 mai, lors d'une conférence de presse, la procureur de Nîmes Marie-Laure Beccuau a expliqué que les recherches sont désormais élargies à l'ensemble de la France. Elle a également lancé un nouveau numéro vert que peuvent appeler toutes les personnes qui auraient des informations sur cette disparition, le 0800 97 14 30.
Le collectif de soutien est joignable à l'adresse : CollectifAntoine@gmx.fr
http://www.ladepeche.fr/faits-divers/

vendredi 13 mai 2016

Disparition inquiétante d'une mère de 15 ans et de son bébé dans la Drôme

Une jeune mère de 15 ans a disparu hier avec son nourisson de 22 jours à Pierrelatte dans la Drôme, rapporte aujourd'hui Metronews. La gendarmerie a lancé un appel a témoin.

L'adolescente était placée chez une famille d'accueil. Elle a quitté le domicile dans la nuit de mercredi à jeudi avec sa fille et n'a pas donné de nouvelles depuis son départ.

Suite à cette disparition particulièrement inquiétante, du fait du jeune âge de la mère, la gendarmerie a communiqué sa description afin d'obtenir des renseignements. Imen mesure 1,55 m, pèse 45 kilos, elle a les cheveux noirs avec des pointes blondes. Au moment de la disparition, elle portait un pantalon marron et une veste polaire blanche.

Pour contacter la gendarmerie de Pierrelatte : 04.75.04.01.77


http://www.lefigaro.fr/

jeudi 12 mai 2016

Disparition inquiétante d'une personne âgée

Mardi après-midi, un homme s'est présenté au commissariat de police pour signaler la disparition inquiétante de son épouse. Simone Boeuf, née Fabre, est âgée de 84 ans. Elle a quitté son domicile de la Croix-des-oiseaux mardi entre 9h et 11h et n'a plus donné de ses nouvelles depuis.
Selon son époux, elle aurait pu prendre un bus pour se rendre au centre ville. Elle n 'est pas coutumière des faits.
Simone Fabre est de type européen, elle emesure 1,66 m et est de corpulence normale, elle a les cheveux gris ondulé de longueur moyenne. Cette dame porte des lunettes et marche avec difficultés. Au moment de sa disparition, elle était vêtue d'un cardigan jaune.
Tout personne qui pense l'avoir aperçue ou qui la reconnaît est priée de contacter le commissariat de police 17 ou le 04 32 40 57 51 en journée jusqu'à 18h30. 
http://www.laprovence.com/actu/en-direct/3934089/disparition-inquietante-dune-personne-agee.html

mercredi 11 mai 2016

Sacha, 15 ans, retrouvée après une semaine sans nouvelle

C'est lundi en fin d'après-midi que la famille du petit ami de la jeune fille s'est présentée avec Sacha à la brigade de gendarmerie du Faouët. La fugue de l'adolescente de 15 ans durait depuis une semaine, laissant ses proches sans nouvelle. En bonne santé, elle a été remise à sa famille.

Sacha avait été aperçue pour la dernière fois le lundi 2 mai dans le quartier Frébault à Lorient. Samedi dernier,
le procureur de la République de Lorient avait estimé nécessaire la diffusion de sa photo pour faire avancer l'enquête.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan

Faites Entrer l'Accusé : Disparition de la mère Courage

mardi 10 mai 2016

Jeannette Guyot, la (trop) discrète disparition d'une femme de l'ombre

hebergement d'image
Cette grande figure de la Résistance en France est décédée dans la plus grande discrétion à 97 ans le mois dernier
Personne n'aura prononcé son nom ni honoré sa mémoire durant les commémorations du 8 mai 1945. Et pourtant... Le mois dernier mourrait à 97 ans, dans le silence, une citoyenne tranquille parmi les autres, et surtout grande figure de la Résistance en France. Pourtant, Jeannette Guyot aura été l'une des rares femmes décorées de la Distinguished Service Cross américaine pour son « héroïsme extraordinaire » sous l'occupation allemande. Celle qui est née à Chalon-sur-Saône le 26 février 1919 n'a que 21 ans lorsqu'elle s'enrôle, en pleine Seconde Guerre mondiale, dans un réseau clandestin. Sa mission : exfiltrer des agents vers la zone sud administrée par le régime de Vichy.
La jeune femme devient ensuite agent de liaison, chargée de transmettre toutes sortes d'informations. Une fonction qui prend fin six mois plus tard, en février 1942, lorsqu'elle est arrêtée puis emprisonnée. Derrière les barreaux, Jeannette Guyot tient tête à tous ses interrogateurs, s'enferme dans le mutisme, se rebiffe. Remise en liberté faute de preuves, elle reprend aussitôt ses activités de passeur sous la houlette du colonel Remy. L'organisation de ce dernier sera, hélas, trahie quelque temps plus tard, en juin 1942. La jeune Bourguignonne n'a d'autre choix que de se réfugier à Lyon.

Jeannette Gauthier

Dans la nuit du 13 au 14 mai de l'année suivante, la résistante se voit même exfiltrée à Londres à bord d'un avion de l'armée britannique, tant l'étau de la Gestapo se resserre autour d'elle. Jeannette Guyot devient Jeannette Gauthier. Envoyée à l'école de Praewood House, en banlieue londonienne, elle suit une formation d'élite au renseignement militaire aux côtés de 120 volontaires en vue du plan Sussex, dont le but est d'épier les manœuvres militaires allemandes pour mettre sur pied le débarquement des alliés en Normandie.
Réfractaire aux tâches administratives, Jeannette, devenue lieutenant Guyot, se languit du terrain. Le 8 février 1944, elle est parachutée à Loches, dans le Val de Loire, afin de repérer des planques à destination des agents de l'opération Sussex. Plus tard, elle ira jusqu'à cacher l'un d'eux dans le Café de l'Électricité de Montmartre - rebaptisé depuis le Café des Sussex - à deux pas d'un bureau de la Gestapo.
La mission de Jeannette Guyot s'achève le 25 août 1944, avec la libération de Paris. Si elle est restée discrète au sujet de son rôle lors de la guerre, on sait qu'elle y a perdu son père, déporté en Allemagne, et rencontré son époux, un agent nommé Marcel Gauchet. Ses actes de bravoure ont été salués, en France, de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre, mais aussi de la British George Medal, en Grande-Bretagne, où elle a reçu le titre honorifique d'officier de l'ordre du British Empire. On comprend mieux pourquoi, de l'autre côté de la Manche, le quotidien britannique The Daily Telegraph fut l'un des premiers à annoncer sa mort. Mais en France, une héroïne s'est éteinte dans le plus grand silence. 
http://www.lepoint.fr/societe/

lundi 9 mai 2016

Branle-bas de combat pour une disparition à Mancenans (25)

Grosse inquiétude , samedi soir, pour une famille de Mancenans. Le fils, âgé de 18 ans, avait quitté le domicile à 18 h 30 avec un quad. En théorie, il ne devait faire qu’un bref aller-retour.
Il devait se rendre chez un oncle, à deux kilomètres de là, pour rapporter un poste à souder.
Le temps se fait long. À 20 h 30, le jeune homme n’est toujours pas rentré alors qu’il est reparti de chez son oncle depuis un bon moment déjà. Les parents préviennent alors la gendarmerie. D’importants moyens sont mis en œuvre de Mancenans à Saint-Maurice-Colombier.
Les recherches n’aboutissent pas dans un premier temps. Pas de trace du jeune majeur sur le trajet théoriquement emprunté.
Il est alors décidé d’avoir recours à une procédure d’urgence qui permet la géolocalisation du téléphone portable du disparu, grâce aux bornes émettrices. Un système de triangulation qui localise le téléphone et permet d’aboutir au disparu, sur les coups de 1 h, sur les hauteurs de Mancenans.
Victime d’un accident sur un chemin de forêt, le jeune garçon avait perdu conscience. Il a été transporté au centre hospitalier avec des blessures apparemment légères.
http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2016/05/08/branle-bas-de-combat-pour-une-disparition-a-mancenans

dimanche 8 mai 2016

Disparition à Hirson: il s'agit d'un départ volontaire selon les gendarmes

Inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son compagnon Jean-Pierre Guilbert depuis mercredi dernier, Véronique Coulaudou lançait un appel à témoins hier dans notre journal.
Les gendarmes ont mené des recherches mardi jusqu’à minuit, notamment avec l’équipe cynophile. Lors de ses investigations, la brigade de gendarmerie d’Hirson a constaté qu’il s’agit en réalité d’un départ volontaire. D’après leurs éléments, l’homme avait déjà disparu de la même façon en 2003.
Ce qui ne calme pas l’angoisse de sa compagne :« il ne m’a pas appelée, on ne sait pas s’il lui est arrivé quelque chose ».
http://www.lunion.fr/node/719887

samedi 7 mai 2016

2 jeunes filles disparues en Seine-et-Marne pourraient être localisées à Perpignan

Nima Funel et Afida Benaziza,14 ans, ont disparu de la Seine-et-Marne.
Le parquet de Chelles a signalé la disparition inquiétante de ces deux jeunes filles depuis le 4 mai.

Elles pourraient être localisées sur la commune de Perpignan, et éventuellement dans le secteur de la gare, depuis jeudi.

Nima mesure 1,73 m et est de corpulence normale.
Le jour de sa disparition, elle était vêtue d’un jean bleu, d’une tunique noire, d’une veste blanche et portait des chaussures Adidas avec des bandes noires.

Afida mesure 1,55 m et est de corpulence forte.
Le jour de sa disparition, elle était vêtue d’une veste noire, d’un tee-shirt noir et blanc, d’un jean bleu et de baskets noires.
Afida est atteinte d’une affection grave : le fait de ne pas prendre son traitement la met en danger.

Toute personne susceptible de permettre leur localisation est priée de contacter le 17 ou le commissariat de police de Perpignan au 04 68 35 70 00.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/pyrenees-orientales/perpignan

vendredi 6 mai 2016

Haute-Marne : disparition inquiétante, un appel à témoin lancé

Une disparition inquiétante a été signalée en Haute-Marne.

Il s'agit d'une femme âgée de 81 ans qui a quitté son domicile de Louvières à pied mercredi matin. Elle n'a plus donné signe de vie depuis.

Elle mesure 1m65, est blonde,  porte des lunettes marron et une veste de couleur foncée.

La gendarmerie a lancé un appel à témoin.

Gendarmerie de Nogent : 03 25 31 82 17
http://www.magnumlaradio.com/faits-divers.html

jeudi 5 mai 2016

Figure de Charlie Hebdo, le caricaturiste Siné est mort

Il avait 87 ans. Le dessinateur et caricaturiste Siné est décédé ce jeudi matin "à l'hôpital Bichat des suites d'une opération", annonce la page Facebook de Siné Mensuel qui publié son dernier texte écrit mardi.
Il était une figure de Charlie Hebdo. Le dessinateur et caricaturiste Siné est décédé ce jeudi matin à l'âge de 87 ans, "à l'hôpital Bichat des suites d'une opération", annonce la page Facebook de Siné Mensuel qui publié son dernier texte écrit mardi.

"Il devait subir cette nuit une grave opération du poumon", a indiqué à l'avocat de la famille, Me Dominique Tricaud. "Mais même gravement malade il avait encore dessiné lui-même la dernière couverture de Siné Mensuel."

Son dernier texte publié sur Facebook par Siné Mensuel

Maurice Sinet, dit Siné, était né à Paris en 1928. Il avait rejoint l'équipe de Charlie Hebdo en 1981 avant d'en être renvoyé en 2008. Toujours en 1981, Siné avait collaboré avec TF1 dans l'émission Droit de Réponse de Michel Polac.

mercredi 4 mai 2016

Landes : disparition inquiétante d’une mineure à Nassiet

Angelina Nesta, domiciliée à Nassiet, a quitté le domicile familial dimanche sans raison apparente et demeure introuvable depuis. Sa trace se perd du côté d'Orthez
Angelina Nesta, apprentie au CFA de Mont-de-Marsan, ne s'est pas rendue ce lundi chez son employeur, un boulanger-pâtissier de Saint-Sever, ni les jours suivants. Depuis, elle n'a pas donné de nouvelles à sa famille chez qui l'inquiétude grandit d'heure en heure.
Publicité
Angelina mesure 1,65 m, est plutôt corpulente, a les cheveux violets et porte des lunettes violettes. Elle est partie de son domicile sur son scooter immatriculé DW 538 N, lui aussi de couleur violette.
Son téléphone portable aurait été géolocalisée mardi soir aux environs d'Orthez.
Toute personne susceptible de fournir des renseignements est priée de contacter la gendarmerie de Dax au 05 58 90 76 00.   
http://www.sudouest.fr/2016/05/04/landes-disparition-inquietante-d-une-mineure-a-nassiet-2350933-3350.php

Disparition d'une adolescente à L'union (Haute-Garonne)

Après son départ du domicile familial, Inès aurait passé quelques jours à Toulouse puis n'a plus donné de ses nouvelles.
La description qui en est donnée est la suivante :
cheveux bruns, yeux marrons, l'adolescente, de forte corpulence, mesure 1m70.
Elle n'a aucune pièce d'identité, aucun moyen de paiement et pas de téléphone.
Elle fréquenterait régulièrement les quartiers Nord de Toulouse.

Contact gendarmerie:
"Si vous avez des informations qui pourraient faire avancer l'enquête, merci de vous adresser directement à la gendarmerie de l'Union au 05 62 89 03 50 et par mail:  
cob.l-union@gendarmerie.interieur.gouv.fr

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/

mardi 3 mai 2016

Magic System pleure la mort de son batteur par noyade

hebergement d'image
Mauvais tour pour les Magiciens. Comme annoncé sur leur page Facebook, le groupe ivoirien Magic System vient de perdre son batteur et chef d’orchestre Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, à l’âge de 46 ans. Le musicien s’est noyé dimanche dans la petite ville balnéaire de Jacqueville, à côté d’Abidjan. Si les circonstances de son décès ne sont pas encore totalement connues, il aurait perdu la vie en tentant de secourir une personne de la noyade.
>> Magic System: «On aime rendre les gens heureux avec notre musique»
« C’est avec une grande tristesse et le cœur lourd que nous vous annonçons le décès de notre batteur Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, ont ainsi écrit les Magiciens sur Facebook. Il profitait d’un petit repos suite aux préparatifs du Femua 9, avant la reprise de la tournée française. Pepito était notre choriste, batteur mais surtout le chef d’orchestre depuis 16 ans avec notre groupe Magic System. Il restera à jamais gravé dans nos cœurs. »
C'est avec une grande tristesse et le coeur lourd que nous vous annonçons le décès de notre batteur Didier Bonaventure Deigna dit Pépito.
Âgé de 46 ans Pepito est décédé ce dimanche par noyade sur la petite ville balnéaire de Jacqueville.
Il profitait d'un petit repos suite aux préparatifs du Femua 9, avant la reprise de la tournée française des Magiciens.
"Pepito" était notre choriste, batteur mais surtout le chef d'orchestre depuis 16 ans avec notre groupe Magic System.
Il...
veillait à la bonne tenue de notre orchestre musical et de la bonne symphonie durant toutes ses années et des nombreux concerts des Magiciens dans le monde entier.
Il restera à jamais gravé dans nos coeurs.
Repose en paix "pasteur" comme certains le surnommait

http://www.20minutes.fr/dossier/deces

Appel à témoins: disparition inquiétante de Brandon, 16 ans, près de Lens

VU SUR... LA VOIX DU NORD. Depuis mardi 26 avril, 16 h 30, Brandon, 16 ans, n'a plus donné de nouvelles à sa famille. Il aurait été aperçu pour la dernière fois en sortant du collège Riaumont à Liévin. Vers 16 h 30, il serait monté dans un bus en direction de Lens avec un copain. Sa famille, très inquiète, lance un appel à témoins.
Depuis mardi 26 plus aucun signe de vie. Brandon, un adolescent de 16 ans, est porté disparu, rapporte La Voix du Nord. Le jeune habitant de Angres, près de Liévin (Pas-de-Calais), aurait été aperçu pour la dernière fois en sortant du collège Riaumont à Liévin. Vers 16h30, il serait monté dans un bus en direction de Lens avec un copain. Sa famille est très inquiète.


"La veille, il jouait encore à la console avec sa mère et sa sœur et mardi matin, il est parti à l'école comme d'habitude " a expliqué au quotidien régional la tante de Brandon. Selon elle, rien dans le comportement de son neveu, ne laissait présager une fugue. L'adolescent n'aurait, en effet, rien emporté avec lui. Son téléphone portable serait éteint depuis mardi.
Vêtu d'un sarouel gris et d'un sweat à capuche bleu

Une enquête a été ouverte par les policiers de Liévin. Le dossier devait remonter à la brigade des mineurs de la Sûreté départementale de Lens ce vendredi. La brigade des mineurs de la Sûreté départementale de Lens va être saisie de l'enquête.
Le jour de sa disparition, Brandon était vêtu d'un sarouel gris, d'un sweat à capuche bleu, d'une doudoune noire, de baskets noires et d'un sac d'école bleu clair de marque Nike. Il aurait emporté avec lui un sac noir avec un survêtement bleu et une veste noire en plus.
Si vous l'apercevez, n'hésitez pas à contacter le commissariat de Lens au 03 21 13 50 00 et demander le service quart ( ou les urgences du commissariat
 

lundi 2 mai 2016

Mort d'Hubert Mounier, de L'Affaire Louis Trio

hebergement d'image
C’est sur le compte Instagram de Benjamin Biolay que l’on vient d’apprendre la mort à 53 ans d’Hubert Mounier, le leader du groupe L’Affaire Louis’Trio.

«Mon ami. Mon grand frère. Mon professeur de chanson. Tu vas me manquer atrocement, génie… Je t’aime», a écrit l’interprète de Mon héritage.

Lyonnais de naissance, auteur compositeur, chanteur et auteur de bande dessinée, fondateur du groupe L’Affaire Louis’Trio, Hubert Mounier s’était fait connaitre dès 1987 avec la chanson « Chic Planète », puis « Tout mais pas ça » ou « Bois ton café ».

En 1993, L’affaire Louis’ Trio avait connu un grand succès avec l’album « Mobilis in mobile », concept album rendant hommage à Jules Verne.

Hubert Mounier qui avait adopté un look très graphique, arborant une petite banane au sommet du crâne se revendiquait d’une mouvance liée à la BD, de Métal Hurlant aux éditions Les Humanoïdes Associés.

Sous le pseudonyme de Cleet Boris, il avait signé des BD telles que J'ai réussi, Le Monde merveilleux du rock, édité chez Magic Strip (1985). En 2007, il avait également signé un duo avec Michel Delpech sur la chanson Toutes les filles dans l’album Michel Delpech &. En 2011, Hubert Mounier avait sorti son dernier disque La maison de pain d’épice.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

GALOP. Disparition de Michel Postic

L'entraîneur d'obstacle Michel Postic est décédé dimanche matin à l'âge de 61 ans. Souffrant depuis plusieurs mois d'une maladie grave, il a mis fin à ses jours.
Installé comme entraîneur public à Maisons-Laffitte dans les années 1990, Michel Postic avait changé d'orientation pour devenir agent de maintenance dans un centre hospitalier dans
la Manche.

 La Manche, département où il a repris goût aux chevaux. Depuis quelques années, il gérait un effectif d'une dizaine de chevaux sur le centre d'entraînement de Dragey. UNMIX, VARABAD DU BUISSON ou JEMY BAIE lui avait apporté de grandes satisfactions. La troisième place de son pensionnaire JEMY BAIE dans le Prix Ingré, samedi à Auteuil, restera comme sa dernière performance.
http://www.leparisien.fr/sports/hippisme/

dimanche 1 mai 2016

Morbihan : la gendarmerie lance un avis de recherche pour retrouver Matthias, 13 ans

La police a lancé un avis de recherche pour retrouver Matthias, un jeune garçon de 13 ans, disparu depuis le 25 avril dernier. Il est originaire de Ploemeur dans le Morbihan.
Matthias a disparu depuis le 25 avril dernier en début d'après-midi. La police a lancé un avis de recherche pour retrouver le jeune garçon de 13 ans, originaire de Ploemeur dans le Morbihan.

Matthias mesure 1,65m, il a les yeux marrons/verts, les cheveux courts et châtain foncé. Il est également susceptible de porter une boucle à l'oreille gauche. Le jour de sa disparition, le jeune garçon était vêtu de noir.
Pour toute information, faire le 17 ou contacter le commissariat de Lorient au 02 97 78 86 00
 

Disparition inquiétante d'une femme de 48 ans

Elle s’appelle Nathalie Flamant, et est âgée de 48 ans. Voilà deux jours que cette dame, en arrêt de travail depuis deux mois en raison de problèmes de santé et suite à une séparation douloureuse, a disparu de son domicile, chemin de Cabrol à Pégomas
Mme Flamant n’a plus donné signe de vie depuis le 27 avril à 18 h, et son dernier appel sur son téléphone portable remonte à 13 h.
L’appareil est aujourd’hui éteint, et empêche toute géolocalisation. La disparue est partie à bord d’une voiture Mini bleue immatriculée AF-398-GG, avec environ 500 euros en poche.
Saisis de l’enquête, les gendarmes de Mandelieu ont placé le véhicule sous surveillance et inscrite Nathalie Flamant au fichier des personnes recherchées

Toute personne susceptible de fournir des renseignements au sujet de la disparue est priée de contacter la Communauté de Brigades de Mandelieu au 04.93.49.27.97

http://www.nicematin.com/sujet/faits-divers