samedi 30 avril 2016

Le Relecq-Kerhuon (29) : disparue depuis deux ans, on retrouve ses os dans un buisson

C'est une macabre découverte. Ce mercredi, un promeneur a découvert des ossements, dans un buisson. Les prélèvements ADN effectués ont confirmé qu'il s'agissait bien de ceux d'Yvette Kervella, disparue il y a deux ans. Son corps a été retrouvé dans un buisson de la rue Léon-Blum

Disparition

Le 10 décembre 2014, la femme de 71 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer, avait disparu. La veille, elle n'avait pas regagné son domicile. Un important dispositif de recherche avait été déployé et des hélicoptères avaient survolé la zone. Des recherches avaient été effectuées au Relecq-Kerhuon, et dans la commune voisine de Plougastel-Daoulas, sans succès.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/le-relecq-kerhuon-29-disparue-depuis-deux-ans-retrouve-ses-os-dans-un-buisson-986922.html

Le disparu retrouvé sain et sauf

Disparu depuis mercredi midi de son domicile de Castres, Thierry Gautier, 43 ans, a été retrouvé sain et sauf hier midi par sa famille dans le village de Laboutarié, à une trentaine de kilomètres de Castres. L'homme, souffrant de déshydratation, a été transporté au centre hospitalier du Pays d'Autan à Castres où il est actuellement en observation. Les motifs de sa disparition sont pour le moment inconnus. L'appel à témoins lancé par le commissariat de Castres jeudi avait permis d'obtenir des informations sur la présence du père de famille dans ce secteur hier matin.
Mercredi après-midi vers 14 h 30, le père de famille était parti de son domicile du quartier d'Aillot à Castres sans avertir ses deux enfants et sa femme qui étaient dans leur chambre. Il avait quitté la maison à pied sans téléphone ni moyens de paiement. Qu'a-t-il fait durant ses 48 heures ? Comment s'est-il retrouvé à 30 km de chez lui ? Et pourquoi est-il parti ? Sa prochaine audition par les policiers devrait permettre d'en savoir plus.
http://www.ladepeche.fr/communes/castres,81065.html

vendredi 29 avril 2016

Disparition inquiétante d'un homme de 43 ans dans le Tarn

La police de Castres (Tarn) a lancé un appel à témoins après la disparition inquiétante de Thierry Gautier, 43 ans, parti mercredi 27 avril de son domicile familial sans prévenir sa femme et ses enfants.
L'homme a quitté son domicile sans moyens de paiement ni téléphone. Il portait une polaire marron, un gilet gris, un pantalon de toile gris foncé et des baskets noires et blanches. Comme signe particulier, cet homme aux cheveux court a un crabe tatoué sur l’épaule gauche.

Si vous avez des informations le concernant, contactez la police au 17 ou au 05.63.51.67.30.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn

jeudi 28 avril 2016

La collégienne retrouvée saine et sauve

Disparue depuis lundi en compagnie d’un quadragénaire haut-rhinois venu la chercher devant son collège du Pas-de-Calais, Fiona a été retrouvée ce matin à Illzach-Modenheim (et non Rixheim) par les gendarmes. L’adolescente de 13 ans a été repérée à proximité d’un hôtel avec l’homme qui l’accompagnait et dont elle avait fait la connaissance sur Internet.
C'est la voiture du quadragénaire, qui avait été repérée, qui a mis les enquêteurs sur la piste de l'adolescente.
http://www.dna.fr/actualite/2016/04/28/la-collegienne-retrouvee-saine-et-sauve

Seine-Maritime. Disparition inquiétante d'une ado. Appel à témoins

Mercredi 27 avril 2016, les gendarmes de Seine-Maritime ont lancé un appel à témoins pour retrouver une adolescente de 17 ans. La veille, elle aurait fugué de son domicile de Rives-en-Seine, commune nouvelle située près de Jumièges (Seine-Maritime).
Elle pèse environ 50 kg et mesure 1m51. Elle est brune avec des mèches blondes et a les yeux bleus. Au moment de sa disparition, elle portait un jean noir, un tee-shirt blanc avec dessin bleu et une veste noire. Elle porte également un gilet d’immobilisation pour l’épaule.

> Toute personne ayant des informations est invitée à contacter la brigade de Rives-en-Seine (Caudebec-en-Caux) au 02 35 96 10 17.
http://www.normandie-actu.fr/76actu_faits-divers

mercredi 27 avril 2016

Rennes: Disparition inquiétante d’une femme de 49 ans près de Redon

La gendarmerie de Redon en Ille-et-Vilaine a lancé un appel à témoins après la disparition inquiétante d’une femme de 49 ans depuis le 21 avril dans le secteur de Guipry-Messac. Mesurant 1,75 m et faisant environ 90 kg, Véronique Deslandes a les cheveux bruns, un peu grisonnant, avec une coupe au carré.
Vêtue d’un imperméable gris lui descendant au niveau des genoux et portant des chaussures Converse de couleur blanche, elle n’a sur elle aucun moyen de paiement, ni de pièce identité ou de téléphone portable.

Les recherches se poursuivent sur les bords de la Vilaine

La femme serait partie se promener le jeudi dans l’après-midi laissant un mot à l’un de ses fils sur la table. Inquiet de ne pas la voir revenir, ce dernier a alerté la gendarmerie le vendredi en fin de journée. Selon des proches, la personne disparue souffre de dépression depuis un an et demi.
Depuis l’annonce de la disparition, les gendarmes, aidés par une équipe cynophile et des plongeurs, ratissent le chemin de halage qu’elle aurait pu emprunter et inspectent les bords de la Vilaine. Toute personne ayant des renseignements est invitée à contacter la gendarmerie au 02 99 34 40 89.
http://www.20minutes.fr/rennes/

mardi 26 avril 2016

Pas-de-Calais: Une ado de 13 ans recherchée après une fugue avec un quadragénaire

Soustraction de mineure. Depuis lundi midi, une jeune fille de 13 ans n’a plus donné de nouvelles à sa famille. La dernière fois qu’elle a été vue, elle montait de son plein gré dans une voiture à la sortie du collège Saint-Louis, à Saint-Pol-sur-Ternoise, dans le Pas-de-Calais. Selon France 3, c’est un éducateur qui a été témoin de la scène.

L'homme est identifié

L’éducateur a pu décrire très précisément le véhicule dans lequel est montée, lundi midi, Fiona Cardon. Il s’agit d’un SUV de type HRV Honda de couleur rouge, dont le propriétaire a pu être identifié grâce à ce signalement. L’homme en question réside dans le Haut-Rhin et n’est pas fiché en tant que prédateur sexuel.

Enquête ouverte

Si l’adolescente semble être partie volontairement avec l’individu, le parquet d’Arras a tout de même ouvert une enquête puisque celle-ci est mineure. Il semblerait aussi que la collégienne avait parlé de son intention de fuguer à plusieurs de ses camarades d’école.
Du côté de la famille de Fiona, c’est l’étonnement car l’adolescente serait plutôt une bonne élève en classe. Par ailleurs, personne n’avait jamais entendu parler du quadragénaire avec lequel elle serait partie.
http://www.20minutes.fr/lille/1834235-20160426-calais-ado-13-ans-recherchee-apres-fugue-quadragenaire

lundi 25 avril 2016

L'écrivain Martin Gray est décédé à l'âge de 94 ans

hebergement d'image
L’écrivain Martin Gray, survivant du ghetto de Varsovie et auteur du best-seller Au nom de tous les miens, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à Ciney (sud de la Belgique), à deux jours de son 94e anniversaire, a indiqué à l’AFP le bourgmestre (maire) de la ville, Jean-Marie Cheffert.
« Il a été retrouvé décédé dans la piscine de sa seconde résidence à Ciney. Le médecin légiste n’a relevé aucun élément suspect », a précisé un porte-parole du parquet de Namur, en confirmant la mort de l’écrivain d’origine juive polonaise né à Varsovie le 27 avril 1922.

L’un des derniers survivants du ghetto de Varsovie

Martin Gray est surtout connu pour son best-seller autobiographique sorti en 1971, Au nom de tous les miens, rédigé avec l’écrivain français Max Gallo, dans lequel il raconte notamment son expérience du ghetto de Varsovie et son évasion du camp d’extermination de Treblinka avant de rejoindre l’armée soviétique en 1944.
Le livre, objet de polémiques car certains passages auraient été romancés, avait été adapté en téléfilm à succès en 1985, avec notamment l’actrice Brigitte Fossey dans le rôle de Dina Gray.

« Un exemple pour la jeunesse »

En octobre 1970, cet ancien antiquaire avait vu son épouse Dina et leurs quatre enfants périr dans l’incendie de leur maison dans le Tanneron (Var). Il avait créé peu après une fondation Dina Gray, puis un centre international de jeunesse baptisé «Arche du futur », pour rendre hommage à sa première épouse.
« C’est un grand monsieur qui disparaît, surtout en raison des témoignages qu’il a apportés sur sa vie. C’est un exemple pour la jeunesse », a estimé le bourgmestre de Ciney, Jean-Marie Cheffert. Martin Gray avait été fait en 2 013 « citoyen d’honneur » de Ciney, ville des Ardennes belges où il partageait son temps depuis 2012, en alternance avec la commune bruxelloise d’Uccle.

http://www.20minutes.fr/culture/1833623-20160425-ecrivain-martin-gray-decede-age-94-ans?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1461593974

Interprète du tube "Me and Mrs. Jones", le chanteur Billy Paul est mort

hebergement d'image
Le chanteur américain Billy Paul, star de la scène soul de Philadelphie, qui a connu la gloire en 1972 avec le hit "Me and Mrs. Jones", est décédé dimanche à l'âge de 81 ans.

Connu pour sa voix mélodieuse, Billy Paul n'est plus. Le chanteur américain, star de la soul connu notamment pour son tube "Me and Mrs. Jones", avait obtenu un Grammy Award et avait contribué au développement du Rythm and Blues moderne. Il est décédé dimanche à l'âge de 81 ans.

"C'est avec le cœur lourd que nous avons le regret de vous annoncer que Billy est décédé aujourd'hui à son domicile après une grave maladie", déclare un communiqué publié sur le site internet du chanteur.
  
"Cette chanson est en avance sur son temps"

Né Paul Williams à Philadelphie, il s'est trouvé dès son plus jeune âge plongé dans l'univers de la soul music de cette ville de l'est des Etats-Unis. Il a participé dans sa jeunesse à des sessions avec des légendes comme Charlie Parker et Nina Simone.
  
En 1972, Billy Paul se trouve propulsé en haut des classements avec "Me and Mrs. Jones", une chanson sur une aventure extra-conjugale, qui sera par la suite reprise par nombre d'artistes, dont le duo pop Hall and Oates et le crooner Michael Buble.
  
Mais à la suite d'une décision qui allait se révéler commercialement désastreuse, Billy Paul n'enchaîna pas avec une autre chanson du même genre mais avec "Am I Black Enough For You ?" ("Est-ce que je suis assez noir pour vous ?"), morceau funky contenant des allusions au mouvement du Black Power.
  
"Cette chanson est en avance sur son temps", a déclaré l'artiste des années plus tard, en 2009. "A présent elle est très, très populaire. Elle a rattrapé l'époque - maintenant nous avons un président noir", a-t-il ajouté, faisant référence à
Barack Obama
 

samedi 23 avril 2016

Disparition d'Anaïs dans le Sud Ardèche : la jeune fille retrouvée dans le Gard

Anaïs Bacconnier était recherchée par les gendarmes depuis jeudi après-midi, elle a été retrouvée dans le Gard ce samedi matin. Cette Ardéchoise de 17 ans a fugué.
Anaïs Bacconnier, 17 ans a été retrouvée ce samedi matin dans le Gard, près du Grau-du-Roi.
Cette Ardéchoise habite Saint-Sernin, près d'Aubenas. Elle avait disparu depuis ce jeudi après-midi. Elle avait envoyé un SMS à sa mère pour lui dire qu'elle partait faire du roller. Anaïs avait pris un bus de la ligne Aubenas-Avignon, direction le Sud, puis elle a été aperçue à la gare d'Avignon. Elle est partie de son plein gré, il s'agit d'une fugue
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice

vendredi 22 avril 2016

Ardèche: une adolescente portée disparue

La gendarmerie de l'Ardèche a lancé un appel à témoin afin de retrouver Anaïs Bacconnier, 17 ans, disparue depuis hier après-midi, rapporte le Dauphiné. Originaire de Saint-Sernin, elle a envoyé un SMS à 15h19 pour dire à sa mère qu'elle partait se promener à rollers. Mais la jeune fille n'est finalement pas rentrée chez elle et n'a pas non plus donné de nouvelles.

« L'adolescente n'est pas coutumière du fait et ne présente pas de problème particulier », précise la gendarmerie. Le Dauphine indique que la jeune fille, aperçue prenant le bus sans contrainte, aurait pu fuguer et se trouverait dans le Sud de la France.

Anaïs mesure 1 mètre 72 pour 55 kilos, est brune aux cheveux longs et portait des baskets blanches

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

Les États-Unis rendent hommage au chanteur Prince

jeudi 21 avril 2016

Le chanteur Prince est mort

hebergement d'image
Le 15 avril, il avait été hospitalisé car il présentait des symptômes grippaux. Prince est décédé ce jeudi à l’âge de 57 ans, annonce TMZ. Selon le site people, il a été retrouvé mort dans ses studios de Paisley Park (Minnesota). Selon The Independant, le décès a été confirmé par l’agent de l’artiste.
Un peu plus tôt, le shérif du comté où vit l’artiste avait tweeté qu’une « enquête était ouverte pour un décès à Paisley Park », la résidence de Prince, mais sans donner d’identité.
Mesurant moins d’1,60 m, l’artiste au charisme gigantesque était parfois présenté comme un rival de Michael Jackson. Il était une bête de scène, au style dandy et cultivait l’androgynie. Alors qu’il avait entamé une série de concerts, il avait annoncé le mois dernier qu’il allait publier ses mémoires. Son éditeur les qualifiait d'« anticonformistes ».
Prince Rogers Nelson – son nom complet – était né le 7 juin 1958 à Minneapolis (Minnesota). Même s'il était moins médiatisé ces dernières années, il est resté prolifique. Il s'était récemment converti au streaming, estimant qu'Internet lui offrait davantage de liberté artistique.
Plus connu comme guitariste, chanteur et danseur, Prince a récemment organisé des concerts dans ses studios de Paisley Park, et en Australie. Au cours de ces shows il a joué du piano en solo, déclarant qu'il voulait se confronter à un nouveau défi artistique.
http://www.20minutes.fr/culture/musique/

Guy Hamilton, réalisateur de quatre «James Bond», est mort

Son nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, vous avez sans doute déjà vu au moins un de ses films. Guy Hamilton a, entre autres, réalisé quatre James Bond : Goldfinger, Les diamants sont éternels, Vivre et laisser mourir et L’Homme au pistolet d’or. Le cinéaste britannique est mort ce mercredi, sur l’île de Majorque, en Espagne. Il avait 93 ans.
Roger Moore, qui a incarné l’agent 007 à deux reprises sous sa direction, lui a rendu hommage sur Twitter. « Je suis profondément peiné d’apprendre que le génial Guy Hamilton a rejoint la grande salle de montage dans les cieux. 2016 est affreuse », a-t-il écrit.

Doublure d’Orson Welles

Guy Hamilton a commencé en tant qu’assistant-réalisateur. Il a notamment travaillé au côté de Carol Reed, le temps de trois films, dont Le Troisième homme. Dans ce classique, il a même fait office de doublure de l’acteur principal, Orson Wells, indique le Guardian. Le quotidien britannique avance aussi qu’il a failli réaliser un Batman et un Superman, mais il a refusé le premier et a été remplacé pour le second.
Son dernier long-métrage, Sauf votre respect, remonte à 1989. Au début de cette décennie, il avait signé deux adaptations de romans d’Agatha Christie, Le miroir se brisa et Meurtre au soleil.
http://www.20minutes.fr/dossier/james_bond

Appel à témoin après la disparition de Josiane

La gendarmerie du Val-d’Oise a lancé un appel à témoin après la disparition inquiétant de Josiane Ley, 82 ans, en début de semaine, à Beaumont-sur-Oise.
La femme de 82 ans, originaire de Chantilly (Oise) et résidante de la maison de retraite de Crouy-en-Thelle (Oise) avait été  hospitalisée aux urgences de l’hôpital de Beaumont, lundi 18 avril. Elle a quitté cet établissement à pied en direction du centre-ville et n’a pas été revue depuis.
En cas d’éléments permettant de retrouver Josiane Ley, veuillez contacter la brigade de gendarmerie de Persan au 01.30.28.96.70.
95260 Beaumont-sur-Oise
 

mercredi 20 avril 2016

Angres : disparition inquiétante d'un homme de 46 ans

Olivier Cocquempot, 46 ans, a soudainement disparu dimanche 17 avril vers 12h45 de son domicile conjugal situé à Angres. Une disparition inexpliquée qui inquiète ses proches et qui a mené la plice de Lens à ouvrir une enquête pour disparition inquiétante. Un appel à témoins est lancé.

Olivier Cocquempot est "allé faire quelques courses quelques minutes plus tôt, il a laissé son véhicule et son domicile portes ouvertes, les courses à l'intérieur de la voiture, puis il est parti à pied, d'après un voisin à qui il a dit qu'il allait faire un tour. D'après sa conjointe, M. COCQUEMPOT n'est pas dépressif et n'a pas d'intentions suicidaires" indiquent les enquêteur


Signalement

Olivier Cocquempot est de type caucasien, mesure 1,70m, est de corpulence normale avec un visage ovale. Il a les yeux bleus, crâne rasé, porte un bouc couleur poivre et sel.

Au moment de sa disparition, il était vêtu d'un jean bleu, de baskets bleues, d'une doudoune noire de marque "CREEKS". Il porte un tatouage au niveau de la nuque représentant un idéogramme chinois (prénom de sa fille "Clémentine").
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/


Si vous disposez d'informations au sujet de cette disparition, prenez contact avec le commissariat de police de Lens (demander le Groupe Enquêtes et Flags de la Sûreté Départementale) - Hors heures ouvrables, nuits et week-end 03.21.13.50.83 (84 ou 94)


http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/

mardi 19 avril 2016

L'adolescente disparue samedi a été retrouvée

Après 48 heures d'enquête menée par les policiers de Montceau, Orlane Agnello, 14 ans, vient d'être retrouvée ce lundi à Montchanin, sur une zone couverte par la gendarmerie. Les militaires ont ramené la jeune fille à Montceau, qui va devoir livrer quelques explications sur les raisons de son absence aux policiers. 
Un appel à témoins avait été lancé ce samedi par  les policiers du commissariat de Montceau, en accord avec le parquet de Chalon.
La jeune fille avait été vue pour la dernière fois sur le parking de Géant Casino de Montceau samedi dernier vers 18h.

dimanche 17 avril 2016

Thionville en deuil après le décès de son maire Anne Grommerch

Les Thionvillois sont orphelins de leur maire Anne Grommerch, qui s'est éteinte vendredi matin à l'âge de 45 ans. La députée-maire Les Républicains se battait depuis plus de huit ans contre un cancer du sein.
Énorme tristesse pour les habitants de Thionville. Vendredi matin, ils ont appris le décès de leur maire, Anne Grommerch, morte des suites d'un cancer alors qu'elle n'avait que 45 ans. Dans les rues du centre-ville, Claude, comme les autres Thionvillois, est tombé des nues : "C'était une femme formidable, qui faisait bien son travail. C'est tellement triste et dommage". Et sa femme Nicole d'enchaîner : "Elle va bien nous manquer. J'espère que quelqu'un d'aussi bien va la remplacer, elle avait fait beaucoup mieux que son prédécesseur" (Bertrand Mertz, NDLR).
Lire aussi : Mort d'Anne Grommerch, maire de Thionville : retour sur son parcours politique
Elle avait quelque chose qui vous faisait aimer la politique
Parmi les Thionvillois, certains connaissaient personnellement Anne Grommerch. C'est le cas de Michel : "C'était une femme avec beaucoup d'humanité. Je l'ai rencontrée à différentes occasions, je la trouvais proche des hommes et des femmes". Carole, qui travaille dans le milieu associatif thionvillois, l'avait côtoyée dans le cadre professionnel. En pleurs, elle raconte qu'elle était au courant pour sa maladie : "J'avais envie de lui écrire quelque chose de personnel pour la soutenir... Mais je ne l'ai pas fait. Et maintenant elle est morte... je regrette. C'était une femme de conviction, elle m'a touchée".

Les obsèques auront lieu mercredi en l'église Saint-Maximin de Thionville

Une tristesse encore plus palpable en mairie de Thionville, où le premier adjoint Pierre Cuny s'est brièvement exprimé vendredi matin : "Nous soulignons cette femme exceptionnelle qui a conduit cette ville et notre équipe, et qui a fait preuve d'un courage remarquable. Nous sommes en peine et en recueillement".
Les autres membres de l'équipe municipale ont pudiquement préféré ne pas s'exprimer ou ont simplement prononcé une petite phrase pour prendre hommage à Anne Grommerch. "Elle était différente des autres, elle avait quelque chose qui vous faisait aimer la politique", nous glisse tout de même un élu proche de la maire défunte.
Cécile, agent d'entretien pour la mairie, se souvient elle comme d'une femme simple : "Quand je la croisais à la mairie, elle avait la patate, le sourire tout le temps. Elle ne nous avait pas dit qu'elle était malade, je n'en savais rien".

https://www.francebleu.fr/infos/politique

samedi 16 avril 2016

Disparition d'Amandine Estrabaud : la famille du suspect parle pour la première fois

Après la mise en examen de Guerric Jehanno, sa famille a décidé de s'exprimer. Cet homme de 28 ans a été mis en examen et écroué vendredi pour la disparition d'Amandine Estrabaud à Roquecourbe dans le Tarn. Guerric Jehanno est le principal suspect.
Dans le Tarn, la famille de Guerric Jehanno a décidé de sortir de son silence. Ce jeune homme de 28 ans a été mis en examen pour enlèvement et séquestration d'Amandine Estrabaud et placé sous mandat de dépot vendredi après-midi.

Le suspect avait été interpellé et placé en garde à vue jeudi. Il avait été amené à Toulouse par les gendarmes qui agissaient sur commission rogatoire.
L'homme mis en examen a déjà été entendu dans ce dossier en 2014. Il s'agit d'un ami du frère de la disparue.
Assistante d'éducation à Castres, Amandine Estrabaud avait quitté le lycée où elle travaillait le mardi 18 juin 2013 à 13H00. C'est la dernière fois qu'elle
a été vue.

Les enquêteurs pensent que la jeune femme, qui ne disposait pas de voiture, s'était ensuite rendue chez elle,
un pavillon de Roquecourbe (Tarn). Elle avait acquis ce pavillon avec son ancien compagnon, mais le couple n'y avait jamais habité. Amandine Estrabaud venait de s'y installer, juste après leur séparation, en attendant de pouvoir le vendre.http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn/disparition-d-amandine-estrabaud-la-famille-du-suspect-parle-pour-la-premiere-fois-976746.html

Vosges : disparition inquiétante à Saulcy-sur-Meurthe

Depuis le 13 avril, Yoan Dufour est introuvable. Le jeune homme de 26 ans, résidant à Saulcy-sur-Meurthe a été vu pour la dernière fois dans la commune d’Anould mercredi à 15 h 30. Il portait un bas de survêtement noir avec des lignes orange sur le côté ainsi qu’un sweat noir. Mesurant 1,78 m et de corpulence mince, Yoan a les cheveux châtain clair et les yeux bleus.
Sans nouvelle de son fils, sa maman a appelé les pompiers jeudi matin vers 10 h 30. En présence de la gendarmerie, ils sont parvenus à entrer dans le domicile du jeune homme par une fenêtre ouverte en battant. Son véhicule est resté devant son domicile, son portable est sur messagerie et aucun mouvement sur son compte n’a été constaté.
Une page a été créée sur facebook : « avis de recherche Yoan ».
Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Provenchères-sur-Fave au 03 29 51 20 17.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/04/15/vosges-disparition-inquietante-a-saulcy-sur-meurthe

vendredi 15 avril 2016

Appel à témoins : disparition inquiétante à Pauillac (33)

Michel Levreau, 43 ans, a disparu de Pauillac en Gironde, depuis le samedi 2 avril à 11h31, dans des circonstances que la gendarmerie juge inquiétantes, et n'a pas regagné son domicile situé à Pauillac.
Il se déplace généralement en véhicule Peugeot 406 break bleu clair. Cette voiture a été découverte, fermée à clef sur les berges de la Gironde à hauteur du château Montrose à Saint-Estèphe le 5 avril.
Son signalement : 1,80 m, corpulence moyenne 85 kg, les yeux bleus, cheveux blonds roux courts, début de calvitie.
Toute personne susceptible d'apporter des éléments intéressant l'enquête peut contacter la gendarmerie de Pauillac au 05 57 75 29 30 ou par courriel à l'adresse suivante : cob.pauillac@gendarmerie.interieur.gouv.fr 

http://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/

jeudi 14 avril 2016

Laurence Chirac, fille aînée de l'ancien président, est décédée

hebergement d'image
Laurence Chirac, la fille de l'ancien président de la République, est décédée ce jeudi à l'âge de 58 ans, selon Le Point et plusieurs sources politiques. Elle est morte des suites d'un malaise cardiaque et souffrait d'anorexie depuis de nombreuses années.

Laurence Chirac, fille aînée de Jacques et Bernadette Chirac, est décédée ce jeudi à l'âge de 58 ans. Selon le Point.fr qui a révélé l'information, elle était hospitalisée depuis dimanche dernier à l'hôpital Necker à Paris pour un arrêt cardiaque. Depuis, elle avait sombré dans un coma dont elle ne s'est pas réveillée. L'AFP a confirmé l'information quelques minutes plus tard, en indiquant avoir eu confirmation du décès par plusieurs sources politiques. Jointe au téléphone par l'agence de presse, la famille Chirac a confirmé l'hospitalisation de Laurence mais n'a pas donné d'autres détails.
 
Née le 4 mars 1958, la fille aînée de Jacques Chirac souffrait depuis 1974 d'une anorexie mentale et avait fait plusieurs tentatives de suicide. Dans un livre-entretien avec Pierre Péan publié en 2007, l'ancien président de la République avait confié que la maladie de sa fille avait été le "drame de (sa) vie". En 2003, Bernadette Chirac avait évoqué dans le magazine "Ombre et Lumière" sur France 3 la "souffrance" de sa fille aînée et "la très grande solitude des familles" face à la maladie.


Pour répondre à leur besoin de "dialogue, d'écoute", sa fondation a financé la "Maison de Solenn" à Paris, première structure pluridisciplinaire en Europe dédiée à la prise en charge des troubles de l'adolescence. En 2009, dans le premier tome de ses Mémoires, Jacques Chirac avait expliqué que la maladie de Laurence avait compté dans sa décision de "proposer à (sa) fille cadette, Claude, d'intégrer (son) équipe de communication".
 

Besançon : Jonathane, disparu de Baume-les-Dames à la mi-décembre, retrouvé sans vie

Jonathane Bertin, disparu dans la nuit du 12 au 13 décembre 2015 à Baume-les-Dames, a été retrouvé sans vie à la fin de la semaine dernière. Cette découverte clôt, de manière dramatique, quatre mois de recherches.
L’affaire et les appels à témoins ont commencé peu après qu’un promeneur ait découvert le véhicule de Jonathane, abandonné toutes portières ouvertes, sur les berges du Doubs, non loin de la véloroute. Son téléphone portable se trouvait au sol, côté conducteur.
Dans les heures qui ont suivi la disparition, les gendarmes ont procédé à différents relevés d’empreintes et d’ADN. Aucune trace de sang n’a été retrouvée. Les plongeurs, les chiens et les hélicoptères n’ont pas repéré de piste ou de corps. Les proches, désespérés mais opiniâtres, ont même organisé des battues pour le retrouver. Sans résultats. Noëlle et Patrice Bertin, ses parents, ont immédiatement songé à un enlèvement.

Une autopsie a été pratiquée. Les analyses sont en cours

En effet, lors de notre rencontre avec eux à la fin du mois de décembre, ils évoquaient « un fils réservé, peu communicatif, très apprécié à son travail, généreux mais très influençable (...) »
Malgré tout, ses parents certifiaient que, n’étant pas suicidaire, leur fils ne pouvait être passé à l'acte. Une affirmation que l’autopsie, qui a été pratiquée ces jours derniers, devra confirmer ou infirmer. « Les analyses sont en cours », indique le procureur de Besançon, Edwige Roux-Morizot. « L’enquête est toujours ouverte pour tenter d’établir les circonstances du décès. »

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2016/04/13/besancon-jonathane-disparu-de-baume-les-dames-a-la-mi-decembre-a-ete-retrouve-sans-vie-sur-un-ilot-du-doubs

mercredi 13 avril 2016

Maurice Favières, animateur historique de Radio-Luxembourg puis RTL, est décédé

hebergement d'image
Il a été l'un des prédécesseurs d'Yves Calvi ou encore de Vincent Parizot. Né dans le Rhône en 1922, Maurice Favières, animateur de radio et télévision, est décédé à l'âge de 94 ans, lundi 11 avril. C'est sur les ondes de Radio-Luxembourg puis sur RTL qu'il débute sa carrière. Il prend les commandes de la tranche matinale de la station de la rue Bayard et donne notamment en temps réel les informations trafic lors des journées de grand départ en vacances. C'est lui qui a inventé le radioguidage moderne à la radio et la surveillance des embouteillages à partir d'un avion.

Autre émission de télévision emblématique à son palmarès : Les Jeux de 20 Heures qu'il présente en 1976, année de sa création. Ses obsèques se tiendront vendredi 15 avril en l'Église de Sucy-en-Brie.

http://www.rtl.fr/

mardi 12 avril 2016

Bergerac : inquiétude après la disparition d’un quinquagénaire

L'homme n'est pas rentré à son domicile depuis samedi D epuis dimanche, la disparition d'un Bergeracois né en 1962 suscite les plus vives inquiétudes. Samedi, sa compagne a signalé au commissariat de Bergerac qu'il n'était pas rentré à son domicile. Publicité Dimanche matin, sa voiture a été retrouvée au bord de la Dordogne, sur la commune de Prigonrieux. Les enquêteurs ont bénéficié lundi des services d'une équipe cynophile. Un hélicoptère pourrait être mobilisé dans la semaine si les recherches demeurent infructueuses.
http://www.sudouest.fr/

lundi 11 avril 2016

Le décès brutal d’Étienne Hugel

Directeur général d’une des plus prestigieuses maisons du vignoble alsacien, Étienne Hugel est décédé soudainement, samedi, à l’âge de 57 ans. Il avait activement contribué à conforter la notoriété de l’entreprise familiale de Riquewihr, y compris à l’étranger
La famille a annoncé hier « la disparition soudaine » d’Étienne Hugel, un décès survenu samedi en Alsace : « Visionnaire et travailleur acharné, mon fils Etienne n’a cessé de parcourir le monde avec un enthousiasme communicatif et un sens du contact sans égal , a rendu hommage André Hugel, à travers un communiqué. Tout au long de sa vie, il a su transmettre sa passion, son professionnalisme et ses valeurs humaines à l’ensemble des personnes avec qui il a travaillé. »
Âgé de 57 ans, Etienne Hugel avait rejoint en 1982 l’entreprise familiale, une maison fondée en 1639 devenue l’une des plus réputées du vignoble alsacien, qui exporte aujourd’hui 90 % de sa production dans 108 pays. En charge du marketing, des relations publiques et de la promotion des vins à l’international, le directeur général qu’était devenu Étienne faisait partie de la 12e génération, avec son frère Marc, le vinificateur qui s’occupe de la production, et leur cousin Jean-Philippe, le PDG, qui gère les finances et l’administration. Etienne fut l’un des premiers en Alsace à prendre conscience du pouvoir d’internet, et se montrait toujours très actif et influent dans ce domaine.

« Ambassadeur de luxe » selon Bettane

La triste nouvelle au sujet de ce grand voyageur, en déplacement chaque année pendant six à huit mois, a d’ailleurs circulé dès hier aux quatre coins du monde viticole, les hommages de ceux qui l’ont connu affluant d’un peu partout sur les blogs et les réseaux sociaux.
« C’était quelqu’un qui bouillonnait d’idées et qui a activement contribué à poursuivre l’œuvre de ses aïeux, en particulier celle de son oncle Jean à l’export. Mais avec sa propre personnalité et sa modernité » , a souligné hier Michel Bettane, co-auteur du guide Bettane et Desseauve des vins de France. Ému, le célèbre critique, qui connaissait Étienne Hugel « depuis plus de 30 ans » , a ajouté qu’ « il était un ambassadeur de luxe » pour l’entreprise familiale, et par conséquent pour la région : « C’était une personnalité importante, une belle figure. Malgré l’émotion, il faut tout de même noter que la relève est là. »
Étienne Hugel - qui avait « refait sa vie » avec son épouse Kaoru - a eu deux enfants, Charlotte et Jean-Frédéric. Ce dernier, qui a fait ses armes en Amérique du Nord, est en charge du commercial depuis quelques années, tandis que ses cousins Marc-André et Christian ont également rejoint l’entreprise. Ils représentent donc la 13e génération de la maison Hugel.
http://www.lalsace.fr/actualite/alsace

dimanche 10 avril 2016

Disparition de Lucas : mardi, une nouvelle émission sur RTL

Une nouvelle émission de radio va être consacrée à Lucas Tronche ce mardi. Les parents de l’adolescent de Bagnols-sur-Cèze, porté disparu depuis le 18 mars 2015, seront en direct dans “L’heure du crime”, qui démarre à 14 heures. C’est après un premier passage dans cette émission que les parents de Lucas avaient reçu un message anonyme leur donnant des informations sur Lucas, en novembre dernier. Et un second message anonyme leur est parvenu la semaine dernière.
http://www.ledauphine.com/

samedi 9 avril 2016

Disparition de Beata Majewska : le mari mis en examen

Recherchée depuis le 20 mars, la ressortissante polonaise a été retrouvée hier après-midi, en contrebas d'une route près de Novale. Son époux est poursuivi pour meurtre et a été placé en détention provisoire
L'affaire a finalement connu un dénouement tragique. Portée disparue dans la nuit du 20 au 21 mars aux alentours de Cervione, Beata Ewa Majewska a été retrouvée sans vie hier après-midi sur la commune de Novale, en Castagniccia, en contrebas d'une route, 19 jours après les premières recherches.
Dans la foulée, son mari, Stanislaw Majewski, a été mis en examen par un juge d'instruction pour meurtre avec circonstances aggravantes après avoir avoué les faits en garde à vue, a signalé le parquet de la République de Bastia.
"Une information judiciaire avait été ouverte par le parquet pour enlèvement et séquestration quand on a constaté au bout de plusieurs jours qu'elle ne réapparaissait pas, a indiqué le procureur Nicolas Bessone. Sa carte bancaire ne fonctionnait plus et son portable était coupé. Malheureusement, il y avait de grandes possibilités de retrouver le corps de cette dame sans vie. Les soupçons se portaient naturellement dans la sphère familiale et plus particulièrement sur son mari."
L'enquête menée par la brigade de gendarmerie de Cervione, aidée par une équipe de la brigade de recherches, a permis d'éclaircir un certain nombre de points
http://www.corsematin.com/article/article/disparition-de-beata-majewska-le-mari-mis-en-examen-0.1986450.html

vendredi 8 avril 2016

Disparition d'Olivia à Echirolles (Isère): fin de la fugue

"Elle est rentrée. On est à l'Hôtel de Police. Ce soir réunion pédagogique. Un grand merci à tous", le message est bref mais il en dit long sur le soulagement du père d'Olivia. La jeune Echirolloise a été retrouvée ce vendredi 8 avril à la mi-journée. 
Le 31 mars dernier, Olivia A. avait quitté son domicile pour aller voir une amie, après une dispute avec ses parents. Il était toutefois convenu qu'elle rentre avec son frère. Mais, finalement, l'ado de 16 ans n'est jamais reparue.

Ce qui inquiétait surtout ses proches, c'est qu'elle n'avait sur elle ni papiers d'identité ni argent ni téléphone (confisqué par ses parents).

10 jours plus tard, cette élève d'une école de coiffure de Grenoble, s'est présentée au commissariat. Sa disparition serait donc liée à une fugue.

Son avis de recherche avait fait le tour des réseaux sociaux.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/disparition-d-olivia-echirolles-isere-fin-de-la-fugue-971270.html

Appel à témoins après la disparition inquiétante d'Olivia

La police nationale a lancé un appel à témoins jeudi suite à la disparition inquiétante d'une jeune fille de 16 ans, Olivia Angioni, le 31 mars dernier.
Depuis le 31 mars dernier, la famille et les proches d'Olivia Angioni, 16 ans, n'ont plus de nouvelles de la jeune fille. Jeudi, un appel à témoins a été lancé par la police nationale afin d'aider à retrouver l'adolescente, qui a été vue avec certitude pour la dernière fois à Echirolles, dans l'Isère, en milieu de soirée, après une dispute avec ses parents. «Il était convenu qu'elle rentre à la maison avec son frère, qui était parti à la foire. Ils s'étaient donnés rendez-vous mais elle n'est pas venue», a expliqué son père sur France 3. Elle n'avait sur elle ni papiers d'identité, ni argent ni téléphone, confisqué par ses parents, seulement sa carte de transports.

Elle aurait aperçue à Grenoble le 4 avril

La parquet a ouvert une enquête pour «disparition inquiétante». Sur l'appel à témoins, le signalement d'Olivia Angioni est détaillé. C'est une jeune fille d'1m70 aux yeux verts et cheveux teints en blond, coupés au carré. Elle possède plusieurs piercings, au nez, aux oreilles et au nombril et portait au moment de sa disparition un jean et une paire de baskets noires. La police nationale précise également que la jeune fille aurait été aperçue à Grenoble lundi 4 avril vers 12h30.
Si vous avez des informations, contactez la brigade de protection de la famille de Grenoble au 04.76.60.44.36.
http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers

jeudi 7 avril 2016

Disparition d’Amandine Estrabaud : un jeune homme interpellé dans le Tarn

Ce jeudi 7 avril  vers 7 heures, G. J. a été interpellé à son domicile de Roquecourbe et emmené à Toulouse pour entre entendu par les gendarmes. Il pourrait être présenté au juge d’instruction ce soir ou demain en vue d’une mise en examen. Les gendarmes connaissent bien ce jeune homme d’une vingtaine d’années, ils l’ont déjà entendu à plusieurs reprises. Depuis le début de l’enquête sur la disparition d’Amandine Estrabaud, c’est un témoin important, l’une des rares personnes qui aurait pu croiser la route d’Amandine cet après-midi du 18 juin 2013.

Le jeune homme serait-il plus impliqué qu'il ne l'avait indiqué jusqu'alors ? Dans les heures qui viennent, la décision du juge d’instruction pourrait donner quelques éléments de réponse. En tous cas, la famille d’Amandine et ses avocats sont convaincus qu’il dissimule des informations importantes. Depuis juin 2015,  Maîtres Guy et Pierre Dubuisson demandent donc aux enquêteurs une nouvelle audition de G. J.

Une relation d'Amandine
Certains faits sont déjà connus : G. J. était une relation d’Amandine ou plus particulièrement de son frère Rémy. A l’époque de la disparition, il travaillait pour un maçon du secteur et aurait pu disposer temporairement d’un des fourgons blancs de l’entreprise. Depuis bientôt trois ans, les enquêteurs cherchent à identifier ce fourgon blanc aperçu par des voisins devant la maison d’Amandine. Des dizaines de véhicules correspondant à la description et pouvant se trouver dans le secteur au moment des faits ont été recensés, les emplois du temps de leurs conducteurs vérifiés. Sans succès.
Rien ne prouve toutefois que cette piste soit la bonne. En juin 2014, un homme avait déjà été placé en garde à vue, entendu pendant 48 heures puis remis en liberté.
Cette nouvelle interpellation démontre pour le moins  que les enquêteurs n'ont pas abandonné l’enquête sur Amandine et continuent de travailler dans le cadre d'une information judiciaire ouverte auprès d'un juge du pôle d'instruction de Toulouse.

Rappel des faits
• Le 18 juin 2013, peu après 13 heures, Amandine Estrabaud quitte son travail d’assistante d’éducation au lycée Anne-Veaute de Castres. Elle a obtenu le permis de conduire quelques mois auparavant mais ne possède pas de voiture et décide de rentrer chez elle en auto-stop. Amandine possède une maison neuve à Roquecourbe, dans le hameau de Cantegaline. Sa silhouette est aperçue par des voisins aux côtés d’un camion blanc, devant cette maison qu’elle était en train de déménager après s’être séparée de son compagnon. La maison était en vente sur « Le bon coin » et les gendarmes ont longtemps pensé qu’elle avait été victime d’un kidnappeur se faisant passer pour un acheteur.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/disparition-d-amandine-estrabaud-un-jeune-homme-interpelle-dans-le-tarn-970393.html

Disparition d'un adolescent de 14 ans, un appel à témoin est lancé

Arnaud Bouflet, 14 ans, a fugué de son domicile de La Batie Neuve (05) depuis le 06/04/2016 à 19h30. il portait, le jour de sa disparition, une veste bleu marine à fermeture éclair, un jean, des espadrilles multicolore, peut être avec lunettes de vue. L'adolescent est originaire de Madagascar, il a les cheveux noirs, rasés sur les côtés et une mèche sur le dessus, les yeux marrons, il mesure 1m74 et de corpulence normale (72kg). Toute personne susceptible de fournir des renseignements afin de localiser l'adolescent est invité à contacter la Gendarmerie de Chorges dans les Hautes Alpes au 04.92.50.60.01.
http://www.ledauphine.com/

mercredi 6 avril 2016

Crantenoy (54) : des ossements humains, sans doute d'un Spinalien disparu il y a un an, retrouvés dans un bassin

Ce mardi matin, c’est peut-être le corps de Michaël Rohr, un homme de 43 ans, demeurant à Rambervillers, dans les Vosges, qui a été retrouvé dans un bassin de recueil des eaux pluviales de la 2x2 voies entre Nancy et Épinal. Les ossements ont été découverts dans de l’eau vaseuse encombrée de joncs et de végétation, à proximité de l’aire de Crantenoy, là où le 18 décembre 2014 la Renault Clio du Rambuvetais était garée.
Sur commission rogatoire d’un juge d’instruction d’Épinal, des gendarmes de la brigade de recherche d’Épinal, de Nancy, ceux de la cellule en identification criminelle et des sapeurs-pompiers se sont rendus sur les lieux. Des plongeurs de la brigade fluviale du Rhin ont fait la macabre découverte et ont remonté à la surface de l’eau marécageuse les ossements humains.

Le portefeuille du Vosgien à proximité

Il y a de fortes présomptions pour que ces restes humains appartiennent à Michaël Rohr. Des effets personnels et notamment son portefeuille ont été trouvés à proximité. « On veut être certains qu’il s’agit bien de lui. Le parquet de Meurthe-et-Moselle, territorialement compétent et en charge du dossier, a ouvert une enquête aux fins d’identification formelle. S’il s’agit bien du Rambuvetais, ce dossier nous sera transmis au parquet d’Épinal », souligne Etienne Manteaux, le procureur de la république des Vosges, présent également sur les lieux.
Si les analyses mettent bien le nom du Vosgien sur ces ossements retrouvés ce mardi, pour quelle raison Michaël Rohr s’est-il rendu sur l’aire de repos de Crantenoy dans le sens Nancy-Épinal depuis Rambervillers ce soir de décembre 2014 ? Qu’est-il venu y faire ? Avait-il un rendez-vous ? S’agit-il d’un suicide, d’un crime ou d’un accident ? Un long travail de recherches commence.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/04/06/epinal-des-ossements-humains-retrouves-dans-un-bassin-a-proximitede-l-aire-de-crantenoy-(54)

mardi 5 avril 2016

La police ouvre une enquête après la disparition d'un jeune Gersois à Toulouse

La police a officiellement ouvert une enquête à Toulouse, confiée à la sureté départementale, après la disparition d'un jeune homme de 20 ans, Camille Cano, venu faire la fête avec des amis à Toulouse et qui a disparu depuis la nuit du 30 au 31 mars dernier.

Le jeune Gersois était alors avec un ami qui l'a perdu de vue près de la place Saint-Pierre, en bordure de la Garonne.

La famille du jeune homme, d'origine gersoise, avait lancé
un appel à témoins en fin de semaine dernière. Une enquête a été conjointement ouverte par la police de Toulouse et la gendarmerie de L'Isle-Jourdain (Gers) où il réside et travaille comme employé municipal.

Au moment de sa disparition, le jeune homme portait un bas de survêtement noir et un sweat à capuche gris.

Toute personne ayant des informations sur cette disparition est priée de contacter la gendarmerie de L'Isle-Jourdain au 05 62 07 78 80 ou bien de composer le 17.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/haute-garonne/toulouse

lundi 4 avril 2016

Disparition d'une adolescente d'Échirolles, en Isère

Le jeudi 31 mars, vers 23 heures, Olivia, âgée de 16 ans a disparu Place des Jacobins, à Échirolles. Depuis, sa famille la recherche activement et la police a été saisie de cette disparition. 
Ce jour-là, Olivia A. a quitté la maison familiale pour aller voir une amie, après une dispute avec ses parents. "Il était convenu qu'elle rentre à la maison avec son frère, qui était parti à la foire. Ils s'étaient donnés rendez-vous mais elle n'est pas venue", explique son père.

L'adolescente a quitté son domicile sans papiers d'identité, ni argent ni téléphone, confisqué par ses parents: "elle avait seulement sa carte de transports." Selon ses parents, il est impossible qu'elle ait fait une fugue: "même après de grosses disputes, elle n'est jamais partie et ce n'est pas son genre. En plus, elle nous a mis la pression pour avoir un petit chien, elle ne serait pas partie sans."

Olivia mesure 1m70, pèse 60kg et a les cheveux blonds. Elle portait un jeans avec des baskets noires et blanches. Elle étudie dans une école de coiffure près de la place Saint-Bruno.

Si vous avez des informations, contactez le commissariat de Grenoble: 04.76.60.40.40
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/disparition-d-une-adolescente-d-echirolles-en-isere-967757.html

Gard : Un an après la disparition de Lucas, ses parents reçoivent un mystérieux message qui se veut rassurant

C’est un mystérieux message qui est parvenu chez les parents de Lucas, disparu le 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze (Gard). Si Éric et Nathalie Tronche, sans nouvelles de leur fils de 17 ans depuis plus d’un an, refusent d’en révéler le contenu pour respecter son auteur et le travail des enquêteurs, ils parlent d’un « message qui se veut rassurant ».
Impossible en revanche de savoir qui est son expéditeur, ni s’il s’agit de la personne qui avait appelé la rédaction RTL, à la fin du mois d’octobre, après la diffusion de l’émission L’heure du crime, pour donner des nouvelles rassurantes de l’adolescent, disparu sans laisser de traces tandis qu’il devait se rendre à la piscine.

Un signe de Lucas

« La personne semble vouloir dire que Lucas va bien, et qu’il ne faut pas que l’on s’inquiète, confie Nathalie, sa maman à 20 Minutes. Mais ce que l’on aimerait, ce qu’il nous manque aujourd’hui, c’est un signe de Lucas. Un petit mot écrit de sa part ou un enregistrement de sa voix… Une fois que l’on sera sûr qu’il va bien, qu’il est vivant, et libre, on respectera son choix, s’il désire changer de vie. »
Pour tenter d’obtenir un nouveau message, les parents du jeune homme ont diffusé ce week-end sur le site Internet retrouvons-Lucas.fr et sur les réseaux sociaux leur réponse à ce dernier message anonyme demandant « un signe » de leur enfant

Un message sur les réseaux sociaux

« Nous avons bien reçu votre deuxième message tant espéré. Votre intention est de nous rassurer, ce dont nous vous remercions. Mais il nous manque un signe de Lucas. Vous êtes son intermédiaire. Pourriez-vous le lui demander ? Par exemple un petit mot écrit par lui ou bien un message sur la boîte vocale du 07.88.76.72.92 dédiée à Lucas ?
Comme vous le dites, cela fait un an qu’il est parti. Le temps passe mais la souffrance due aussi à cette incertitude reste. Elle s’accroît de manière toujours plus insoutenable. Nous pensons que vous pouvez le comprendre ainsi que l’urgente nécessité d’être pleinement rassurés. Commencera alors pour nous le temps de l’acceptation si Lucas désire changer de vie. Nous avons confiance en lui. Merci de lui dire tout notre amour. »

Quelle crédibilité pour ce message ?

Une question reste cependant en suspens pour les enquêteurs : quelle crédibilité accorder à ce dernier message reçu ? Nathalie et Eric Tronche, eux, s’y raccrochent avec force.
« On a très fortement envie d’y croire, souligne la maman de l’adolescent. Hormis le premier message reçu en octobre et celui-ci, on n’en a reçu aucun autre. Et a priori, ces deux messages semblent émaner de la même personne… »

http://www.20minutes.fr/montpellier/

Bavilliers: un octogénaire recherché retrouvé noyé

Un résident d'un établissement hospitalier de la couronne belfortaine, recherché dans la nuit de dimanche à lundi, a été retrouvé noyé à proximité de son établissement.
Selon nos confrères de France 3 Franche-Comté, un résident de l'Ehpad du Chênois qui était recherché depuis plusieurs heures après avoir disparu dans la nuit de dimanche à lundi a été retrouvé noyé dans l'étang proche de l'établissement. Son corps a été retrouvé ce matin.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/04/04/edition-belfort-hericourt-montbeliard-faits-divers-bavilliers-un-octogenaire-recherche-retrouve-noye

dimanche 3 avril 2016

Cesare Maldini est décédé

Le football italien pleure l'une de ses icônes. Cesare Maldini est décédé ce dimanche matin à l'âge de 84 ans. Défenseur emblématique du Milan AC entre 1954 et 1966 (quatre titres de champion d'Italie et une Ligue des champions, en 1963), le père de Paolo avait ensuite embrassé la carrière d'entraîneur, emmenant notamment la sélection italienne en quarts de finale de la Coupe du monde 1998.
http://sport24.lefigaro.fr/football

samedi 2 avril 2016

Disparition à Toulouse : qui a vu le Gersois Camille ?

Un avis de rencherche a été lancé pour retrouver la trace d'un jeune Gersois de 20 ans, introuvable depiis la nuit de mercredi à jeudi à Toulouse.
Nos confrères de La Dépêche du Midi relaient ce vendredi un avis de recherche qui concerne un jeune Gersois de 20 ans. 
Camille Cano, est en effet introuvable depuis la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'il avait passé la soirée dans des bars autour de la Place Saint-Pierre de Toulouse. Le disparu portait ce soir là un sweet gris et un pantalon de jogging noir. 
Les personnes qui l'auraient aperçu peuvent contacter la police ou la brigade de L'Isle-Jourdain en faisant le 17. 
http://www.sudouest.fr/2016/04/01/disparition-a-toulouse-qui-a-vu-le-gersois-camille-2318773-7.php

Appel à témoins après l'inquiétante disparition de cet homme

La gendarmerie a lancé un appel à témoins après l'inquiétante disparition d'un quadragénaire jeudi soir à Tourrettes-sur-Loup.
L'homme mesure 1,80 m, a les cheveux frisés, plutôt longs, noirs et clairsemés de cheveux blancs, les yeux marrons et une moustache.
Il est vêtu d'un pantalon en jean's bleu et d'un blouson de couleur noire.
Il porte une paire de baskets noires et se déplace avec un sac à dos de couleur jean's bleu et un sac en plastique blanc.
Dépressif, âgé de 45 ans, il avait dit vouloir se suicider à ses parents, avec qui il habite à la sortie du village. Discret, vivant reclus, il serait parti avec des médicaments et une bouteille de whisky.
Des gendarmes ont été lancés à la recherche du désespéré, notamment des équipes cynophiles. Leur quête se mène dans le secteur escarpé de Pie-Lombard, en direction de Grasse.

En cas de découverte ou si vous êtes en possession de renseignements utiles pour le retrouver, vous pouvez contacter la brigade de gendarmerie de Roquefort-les-Pins au 04.93.77.54.55 ou tout simplement composer le 17.
http://www.nicematin.com/sujet/faits-divers

vendredi 1 avril 2016

Termes : le corps de la secrétaire de mairie de Montlaur retrouvé au pied d'une falaise

Alors que Murielle Fromont, secrétaire de mairie à Montlaur depuis 2007, était portée disparue depuis le 24 mars, son corps a finalement été retrouvée ce jeudi matin, vers 10 h 30, à 80 mètres en contrebas d'une falaise, dans les gorges de Coyno-Pont, entre Termes et Laroque-de-Fa. Une enquête a été confiée aux gendarmes de Lagrasse et à ceux de la brigade de recherche de Carcassonne, afin de déterminer les causes de la mort.
http://www.lindependant.fr/2016/03/31/termes-le-corps-de-la-secretaire-de-mairie-de-montlaur-retrouvee-au-pied-d-une-falaise,2178395.php