lundi 31 août 2015

Décès de Bébert du café des sports

USG annonce sur son site le décès de Robert Dorigny ... un grand malheur ...J'ai bien connu Bébert durant ma présence à Guise ...
Je vous livre un article que j'avais écrit sur lui en 2013
Mes sincères condoléances à sa famille !


Je reviens vous parler de l'USG ce club cher à mon cœur...j'y ai joué des minimes aux séniors...le Coq Hardy, je vous l'ai dit, était mon domaine ...débouler sur mon aile et centrer...j'adorais et plus j'ai avancé en âge, plus je suis allé vite.Aujourd'hui je vais vous présenter un joueur qui m'a marqué...comme m'avait marqué Clément...
Les anciens se souviennent de lui ...Bébert ... un sacré joueur de cette époque en promotion d'honneur... (Je salue à cette occasion son fils José que j'ai vu jouer dans sa jeunesse et qui était aussi fort que son père )
Bébert tenait le café des sports au bout de la rue André Godin...les joueurs s'y retrouvaient après les matchs pour le verre de l'amitié...quand on jouait au Coq Hardy...et quand on jouait à l'extérieur dans l'Oise...Bébert avait ses entrées....pour le verre de l'amitié...
Je me souviens qu'on s'arrêtait souvent à Compiègne, cours Guynemer, on prenait un petit rafraichissement avant de repartir sur Guise. Je ne savais pas à l'époque, que je finirais ma carrière à l'Ecole d'Etat-Major de Compiègne qui était dans la rue du café ou Bébert nous emmenait...Quand je passais devant la caserne (quartier) à l'époque mon cœur battait car j'avais déjà un peu l'armée dans mes projets à longs termes...
Bébert si on te dit que j'ai écrit sur toi ce petit message, tu verras que je ne t'ai pas oublié...tu as été  un exemple d'homme pour moi...et je te remercie d'avoir été à mes côtés au football...
Dans mes souvenirs guisards il fallait vraiment que je parle de Bébert !!!
http://guisefrancis.blogspot.com/2013/10/du-coq-hardy-au-cafe-des-sports.html

dimanche 30 août 2015

Disparition d’un quinquagénaire depuis jeudi

Depuis jeudi en début d’après-midi, les gendarmes de Wittelsheim sont à la recherche d’un habitant de Staffelfelden Olivier Miesch, 51 ans, signalé disparu par son épouse de son domicile, rue du Bois. Le quinquagénaire est parti sur son VTT avec son téléphone portable, sa carte d’identité et des lunettes de soleil.
Une vingtaine de gendarmes, un hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie (DAG), se sont lancés à sa recherche, ainsi que des militaires des compagnies limitrophes, et des Psig, entre Staffelfelden et la vallée de la Thur.
L’homme a pu être géolocalisé grâce à son portable dans le secteur de Thann, mais depuis le téléphone n’émet plus. Selon ses proches, le disparu n’avait pas pour habitude de partir seul et surtout sans donner de nouvelles.
Depuis jeudi, de nombreux amis, familles et proches se sont lancés à sa recherche dans les secteurs de la vallée de la Thur, des Vosges, de la route des Crêtes et du massif du Hohneck, mais sans résultat probant.
Le disparu, mesure 1 m 83 et pèse 100 kg. Il était vêtu d’un bermuda orange avec de grandes poches, d’un tee-shirt noir et blanc avec une tête de renard.
Toute personne disposant d’informations le concernant peut contacter la brigade de gendarmerie de Wittelsheim au 03.89.55.59.79. ou au 17

http://www.lalsace.fr/

samedi 29 août 2015

Porté disparu à Bar-le-Duc, il était en garde à vue à Nancy

Ce vendredi matin, un père de famille s’est présenté au commissariat de Bar-le-Duc pour signaler la disparition inquiétante de son fils, un jeune homme âgé de 25 ans. Et le père d’expliquer aux policiers que son fils aurait dû rentrer au domicile familial mais qu’il n’avait pas donné signe de vie depuis la veille 18 h.
Bien que le disparu soit majeur et donc libre de ses allées et venues, les policiers ont tout de même accédé à la demande de recherche formulée par le père, celui-ci mettant en avant l’état dépressif de son fils.
Après quelques recherches et quelques coups de fil, les policiers barisiens ont retrouvé le jeune homme qui n’avait nullement disparu, mais n’était plus vraiment libre ses mouvements. Et pour cause, il était en garde à vue depuis plusieurs heures au commissariat du boulevard Lobau à Nancy. Il venait d’être interpellé dans le cadre d’une affaire de stups.
On imagine l’embarras du père quand les policiers lui ont fait savoir qu’ils avaient retrouvé son fils.
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2015/08/29/porte-disparu-a-bar-le-duc-il-etait-en-garde-a-vue-a-nancy

vendredi 28 août 2015

Biarritz: Un jeune de 19 ans a disparu alors qu'il se baignait avec des amis

Un jeune de 19 ans, venu en vacances dans le Pays Basque, est porté disparu depuis jeudi soir, rapporte Sud-Ouest. Vers 21 heures, alors qu’il se baignait avec trois de ses amis près de la plage de Milady à Biarritz, il n’a pas pu regagner le rivage.

Les recherches se poursuivent ce vendredi

Alertés par ses compagnons, les secours ont déployé deux hélicoptères, un de la gendarmerie et l’autre de la marine, qui ont cherché le jeune homme en s’aidant de projecteurs. Le bateau de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM), celui mis à l’eau par les pompiers, un jet-ski, des plongeurs des pompiers d’Hendaye, la police et le Samu ont également été mobilisés jeudi soir pour retrouver le jeune homme.
Les recherches se sont poursuivies jusqu’à 3 h du matin jeudi et ont repris ce vendredi à 7 h 30. Deux équipes nautiques et deux équipes terrestres de pompiers quadrillent le secteur de la plage de Milady et de Bidart, ce vendredi.
http://www.20minutes.fr/bordeaux/1674343-20150828-biarritz-jeune-19-ans-disparu-alors-baignait-amis

jeudi 27 août 2015

Ax-les-Thermes : disparition inquiétante d'une adolescente de 14 ans

La gendarmerie de l'Ariège vient de lancer un appel à témoin après la disparition jugée inquiétante de Maeline Christelle Dourville, âgée de 14 ans. Elle a quitté son domicile dimanche 23 août et n'a plus donné signé de vie depuis.

De corpulence normale, Maeline mesure 1,68 m et pèse 55 kg. Ses yeux sont bleus, ses cheveux blonds et longs. Signe particulier, elle présente une cicatrice de 3 à 4 cm sur le bas du poignet gauche.


Au moment de son départ, elle portait un pantalon de jogging noir avec des bandes blanches sur le côté et un sweat à capuche noire.
Toute personne ayant des informations ou des éléments permettant de retrouver la jeune fille est invitée à contacter sans délai la communauté de brigades de gendarmerie d'Ax-les-Thermes au 05.61.64.20.17 ou, en cas d'urgence, à composer le 17.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/27/2166008-ax-thermes-disparition-inquietante-adolescente-14-ans.html

mercredi 26 août 2015

Soulagement à Orléans, Léa a été retrouvée saine et sauve

Léa avait disparu depuis samedi soir. La jeune fille de 13 ans avait quitté son domicile sans argent, sans vêtements et sans téléphone. Hier soir elle a téléphoné à sa soeur pour dire qu'elle allait bien. Une disparition de 4 jours qui reste bien mystérieuse.
C'est le soulagement du coté de la famille de Léa. La jeune fille de 13 ans a été retrouvée tard hier soir saine et sauve ...  Léa avait disparu depuis 4 jours dans des circonstances mystérieuses,. Depuis samedi soir, sa famille qui habite faubourg bannier à Orléans n'avait plus de nouvelles de la jeune fille. Elle avait quitté son domicile sans argent, sans vêtements et sans téléphone.

Son départ tout comme son retour posent de nombreuses questions

Il est 22h environ hier soir. Anaïs la sœur de Léa reçoit un coup fil. Pas de numéro, l'appel est passé en numéro masqué. C'est Léa qui parle ... La voix est calme : "je vais bien, je suis désolée, je ne pouvais pas appeler plus tôt. Vous pouvez venir me récupérer, mais ne cherchez pas à savoir à qui appartient le téléphone".
Anais retournée à Grenoble pour son travail prévient l'autre grande sœur de Léa qui va la chercher en voiture sur le lieu de rendez vous. C'est à Ormes. La jeune fille de 13 ans est seule, elle ne semble pas blessée mais elle n'arrête pas de pleurer. Elle rejoint alors sa mère qui l'emmène à l'hôpital. Reste de nombreuses questions : avec qui était-elle ? Où était elle pendant ces 4 jours ?
Une fugue, un enlèvement ? Sa famille était très inquiète car Léa avait été agressée il y a quelques mois. Son agresseur devrait d'ailleurs très prochainement comparaître devant la justice. Une agression qu'elle n'a jamais surmontée, elle menaçait parfois de se suicider, selon sa sœur. Sa sœur qui a géré la mobilisation sur les réseaux sociaux...
Elle pense d'ailleurs que c'est sous cette pression médiatique que Léa a été libérée. Pour elle, ça ne fait aucun doute que sa petite sœur a été retenue. L'enquête le dira. Léa et sa mère iront porter plainte aujourd'hui.

http://www.francebleu.fr/faits-divers

mardi 25 août 2015

Disparition inquiétante en Gironde: un appel à témoins pour retrouver Ambre

Sa disparition est jugée inquiétante et elle a été inscrite au fichier des personnes recherchées. Une adolescente de 14 ans, prénommé Ambre, est activement recherchée par la gendarmerie de la Gironde, qui a diffusé dimanche un appel à témoins sur Facebook avec sa photo.
La jeune fille, aux cheveux longs noirs et yeux marrons, a disparu depuis samedi à 13 heures du domicile de ses parents à Coutras.
Il pourrait s'agir d'une fugue, l'adolescente ayant semble-t-il des antécédents dans ce domaine, selon Sud Ouest. Toute information sur sa disparition est utile, contactez la gendarmerie de Coutras au 05 57 48 42 20 ou faites le 17.
http://www.bfmtv.com/societe/

lundi 24 août 2015

Argelès : Nicolas Selva, 31 ans, a disparu depuis vendredi dernier

Vu pour la dernière fois vendredi 21 août à 17 heures chemin de la Gabarre à Argelès-sur-Mer, Nicolas Selva, 31 ans, sans emploi, est un adulte handicapé. Il est porté disparu.
Sa famille et ses voisins sont très inquiets, le jeune homme n'étant pas coutumier du fait. Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie d'Argelès-sur-Mer qui, à ce jour, n'a reçu qu'un appel farfelu concernant cette disparition inquiétante.
Nicolas qui mesure 1,83 m et pèse entre 65 et 70 kg ne dispose d'aucun moyen de communication, de paiement et n'a pas emporté sa carte d'identité.
Toute personne susceptible de l'avoir vu ou simplement de pouvoir apporter une information concrète est priée de contacter la brigade de gendarmerie d'Argelès-sur-Mer au 04 68 81 03 96.
http://www.lindependant.fr/2015/08/24/nicolas-selva-31-ans-a-disparu-depuis-vendredi-dernier,2075210.php

dimanche 23 août 2015

Agée de 80 ans, Anna Kashfi, mère du premier fils de Marlon Brando, est morte vendredi aux Etats-Unis, dans l'État de Washington. Elle avait épousé Brando en 1957, peu après leur première rencontre dans les studios de la Paramount

Elle a donné naissance à leur seul enfant, Christian Brando, en 1958. L'année suivante, elle et l'acteur divorçaient, se disputant devant la justice la garde de Christian, que Marlon Brando obtenait au final.

Sa carrière américaine ne comprend que quatre longs métrages sortis à la fin des années 50, dont le film de guerre «Les Ailes de l'espérance» de Douglas Sirk (1957, avec Rock Hudson et Dan Duryea) et le western «Cowboy» de Delmer Daves (1958, avec Glenn Ford et Jack Lemmon).


http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/

samedi 22 août 2015

Enlevée par son père et recherchée à Cannes, la petite Sofia retrouvée saine et sauve

La fillette de six ans, enlevée à Moscou en février 2014 par son père, a été retrouvée saine et sauve mercredi soir en Russie.
Le riche homme d'affaires s'était un temps caché dans sa villa à Cannes avec l'enfant.
La mère de Sofia avait suivi leur trace jusque dans la Cité des Festivals, promettant une récompense de 25.000 euros à quiconque l'aiderait à récupérer sa fille.
Après cet heureux dénouement, la somme sera reversée au profit d'une association qui s'occupe des orphelins de la police nationale française.
http://www.nicematin.com/cannes/enlevee-par-son-pere-et-recherchee-a-cannes-la-petite-sofia-retrouvee-saine-et-sauve.2316188.html

vendredi 21 août 2015

Décès du chanteur Laurent Rossi, fils de Tino Rossi

hebergement d'image  L'artiste est mort jeudi 20 août à Paris, à l'âge de 67 ans. Il s'était produit à plusieurs reprises en duo avec son père, et au sein du groupe de disco Bimbo Jet.
Le chanteur Laurent Rossi, fils de Tino Rossi, est décédé jeudi à Paris, à l'âge de 67 ans, a annoncé sa famille à Ajaccio. Laurent Rossi serait mort d'une crise cardiaque à son domicile où il se trouvait seul. Le parquet de Paris a néanmoins ordonné l'ouverture d'une enquête sur les circonstances du décès.
Né le 22 mai 1948 à Paris, Laurent Rossi était l'un des deux enfants de Tino, qui avait aussi une fille d'un premier mariage, Pierrette. Il gérait les affaires familiales, notamment la propriété du Scudo sur la route des Sanguinaires, une villa dans une pinède en bord de mer, classée en 2011 «Maison des illustres» par le ministère de la Culture et ouverte au public.
Il avait effectué de 1968 à 1981 une carrière de chanteur de variétés, compositeur et producteur, seul ou aux côtés de son père. Il avait notamment créé, avec Claude Morgan, le groupe de disco Bimbo Jet, avec lequel il a connu un grand succès avec le tube El Bimbo.
Laurent Rossi était le père de deux garçons. Il sera inhumé dans le caveau familial du cimetière marin d'Ajaccio, sur la route des îles Sanguinaires, où reposent Tino Rossi, décédé en 1983 à 76 ans, et la mère de Laurent, l'actrice d'origine italienne Lilia Vetti, décédée en 2003.
http://www.lefigaro.fr/musique/index.php

jeudi 20 août 2015

Gironde : le corps de Maxime retrouvé dans un bois

Le corps de Maxime, lycéen de 18 ans, qui avait disparu depuis le 23 juin dernier a été retrouvé dans la soirée de mardi. C'est le propriétaire d'un bois situé entre Sallebœuf et la petite commune de Bonnetan, sur la rive droite de la Garonne, qui l'a trouvé.

Les premières constatations des gendarmes leur ont permis de conclure à un suicide. Des éléments matériels leur ont permis d'identifier Maxime Guillard-Carrasse. Une autopsie et des analyses d'ADN ont néanmoins été demandées.
Une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte au début du mois d'août. 
http://www.sudouest.fr/2015/08/20/gironde-le-corps-de-maxime-retrouve-dans-un-bois-2101695-3182.php

mercredi 19 août 2015

Trente-cinq gendarmes toujours à la recherche du disparu de Noyon

hebergement d'image

Un imposant dispositif de gendarmerie s’est mis en branle, ce mercredi, pour tenter de retrouver Alain Deleau. Cet homme de 55 ans, qui vit dans une famille d’accueil de Maucourt, est déficient mental et a disparu lundi 17 août, à 16 heures, alors qu’il se trouvait dans une résidence médicalisée de Noyon

Trente-cinq gendarmes, dont le poste à cheval de Compiègne, des quads et un hélicoptère ont sillonné les rues et les zones boisées, notamment au nord de Noyon, là où se trouve le village où habite Alain Deleau. L’homme aurait été vu, par des témoins, à Ribécourt et à Morlincourt, mais ces pistes n’ont rien donné. Pour l’heure, aucun élément n’évoque une hypothèse criminelle
http://www.leparisien.fr/oise-60

Champvans : un couple d'octogénaires a disparu

Depuis plus d'une semaine, aucune nouvelle de ce couple de Champvans, près de Dole. Ces deux personnes âgées auraient rendu visite à leur fille habitant Lons-le-saunier puis leur trace aurait été perdue.
Selon nos confrères, la dernière fois qu’ils ont été repérés, c’était grâce au signal de leur téléphone portable, capté par une antenne-relais des environs de Bletterans. C’est d’ailleurs sur cette zone, dans un rayon de 9 kilomètres autour de l’antenne que les gendarmes se sont déployés depuis hier après-midi.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/jura/champvans-un-couple-d-octogenaires-disparu-789617.html

Landes: Disparition inquiétante d’un homme de 29 ans à Tarnos

La gendarmerie des Landes a émis mardi un avis de disparition inquiétante au sujet d’un homme de 29 ans. D. Luciano a quitté le domicile familial à Tarnos, le 15 août 2015 vers 14 h et n'a pas donné de nouvelles depuis sa disparition. Il a été vu pour la dernière fois, le même jour, sur la RD 817 au niveau de la commune de Peyrehorade, marchant en direction de Pau.
Pour son Signalement, la gendarmerie des Landes a posté une photo du jeune homme sur sa page facebook.
Agé de 29 ans, type métis, cheveux frisés noirs, 1,80 mètre, corpulence mince
yeux foncés, vêtu d'un jean et pull noir avec dessin quadrillé sur le devant.
Signe particulier: présente des cicatrices sur un bras. L’homme possède une carte d'identité belge.

La gendarmerie incite les gens détenant des informations à bien vouloir contacter immédiatement le 17.
Communiqué de la gendarmerie : Monsieur D. Luciano a quitté le domicile familial à TARNOS, depuis le 15 août 2015 vers 14 heures et n'a pas donné de nouvelles depuis sa disparition. Il a été vu pour la dernière fois, le même jour, sur le RD 817 commune de PEYREHORADE, marchant en direction de PAU.
Signalement : âgé de 29 ans, type métis, cheveux frisés noirs, 1,80 mètre, corpulence mince...
yeux foncés, vêtu d'un jean et pull noir avec dessin quadrillé sur le devant.
Signe particulier : présente des cicatrices sur un bras.
Il possède une carte d'identité belge.

Si vous apercevez cette personne, bien vouloir contacter immédiatement le 17.

http://www.20minutes.fr/bordeaux/

mardi 18 août 2015

Disparition inquiétante d'un jeune Montargois de 14 ans

Agé de 14 ans et demi, Clayton Garcia mesure 1 mètre 65, a l'allure mince, les cheveux noirs, très courts, des sourcils fournis. Son petit frère est le dernier à l'avoir vu. Il était alors vêtu d'un jean bleu, d'un tee-shirt noir et de baskets noires.

Pas habitué aux fugues

Le garçon est originaire du quartier Chautant, près de la gare de Montargis, dans le Loiret, en lisière d'une zone boisée. Au moment de quitter le domicile familial pour se rendre à son cours de hip-hop, dimanche en fin d'après-midi, Clayton a dit à son petit frère qu’il voulait partir en Suisse.

Scolarisé dans une classe spécialisée, le garçon avait passé il y a quelques temps des vacances dans le sud-est de la France, et était allé à Genève, à cette occasion.

Motif d'inquiétude pour les enquêteurs, le garçon "n'est pas habitué aux fugues". Dimanche soir, l'adolescent a quitté le domicile avec un sac à dos, et un VTT noir, sans aller à son cours de danse. Le garçon est parti sans téléphone portable, ni carte bancaire.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/centre/loiret

► Toute personne ayant des informations est invitée à contacter le commissariat de Montargis au 02 38 28 38 28.

lundi 17 août 2015

Sarah, 17 ans, en fugue depuis trois mois et toujours introuvable

La mère de Sarah (*), 17 ans, est désemparée. Cela fait près de trois mois maintenant que sa fille, étudiante à Toulouse, a fugué du foyer familial et est portée disparue. «Je sais qu'elle est dans la rue, qu'elle est tombée dans la délinquance. Je ne sais plus que faire.»
Sa mère décrit Sarah comme une ado «sans problème» et même une élève brillante, qui a décroché son bac S à 16 ans l'an dernier. Selon elle, sa descente aux enfers aurait commencé peu après. L'été après le bac, Sarah part avec des copains sans l'autorisation de ses parents. Très en colère, son père la frappe violemment. Jugé par le tribunal correctionnel, il est condamné. Une enquête sociale est alors menée et, par décision de justice, Sarah est placée en foyer. Selon sa mère, «elle y a eu de mauvaises fréquentations. C'est encore une ado, elle est très influençable.» Au bout de trois mois, la jeune fille peut rentrer chez elle, dans la périphérie de Toulouse. Elle est alors inscrite à la fac de droit. «Vers avril-mai, on a eu des doutes, on ne savait pas si elle y allait vraiment. Elle avait coupé les ponts avec ses anciens amis… On était inquiets». Et puis, un soir de mai, dans l'attente des résultats de ses partiels, Sarah disparaît. Ses parents, très inquiets, vont faire un signalement et interrogent les anciennes copines de leur fille. Deux jours après, l'une d'elle les avertit : elle a reçu un SMS de Sarah lui disant qu'elle était partie et ne reviendrait pas. En cherchant sur les réseaux sociaux, en sillonnant les rues de Toulouse, la mère de Sarah finit par tomber sur sa fille. «Elle m'a dit qu'elle voulait prendre son indépendance. J'ai tenté de la raisonner. Elle n'a pas voulu venir avec moi, m'a dit qu'elle allait m'appeler… elle ne l'a jamais fait.» La mère de Sarah se rend alors au commissariat, donne des indications sur l'endroit où pourrait se trouver l'adolescente. Les enquêteurs entreprennent des recherches. En parallèle, elle poursuit les siennes. «La semaine dernière, mon mari et moi avons fini par la retrouver dans la rue, en pleine nuit, dans des milieux délinquants. On s'est rendus au commissariat tous les trois. Mais elle a dit qu'elle ne souhaitait pas rentrer chez nous.» Du fait des violences dont elle dit être l'objet, et devant son refus de retourner dans sa famille, le parquet décide alors de replacer la jeune fille en foyer. Mais Sarah fugue une nouvelle fois. Depuis, elle fait l'objet d'actives recherches de la part des enquêteurs. Sa mère, entre tristesse et colère, s'interroge : «Pourquoi a-t-on donné plus de crédit à sa parole qu'à la nôtre ?» Aujourd'hui, elle avoue avoir «très peur» sur le devenir de sa fille.
(*) Prénom modifié
Sarah (*), 17 ans, a quitté fin mai le domicile de ses parents. Retrouvée la semaine dernière, cette ado jusque-là «sans problème» a été placée en foyer… mais a fugué.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/17/2160554-en-fugue-depuis-trois-mois-et-toujours-introuvable.html

dimanche 16 août 2015

Disparition de Céline: la Rémoise a été retrouvée morte

hebergement d'image
La jeune femme de 37 ans a été retrouvée dans sa voiture par un agriculteur
Céline Messager, Rémoise de 37 ans, disparue depuis mardi, a été retrouvée morte dans sa voiture. D’après les enquêteurs, elle se serait suicidée.
C’est un agriculteur qui a donné l’alerte, dimanche matin, après s’être approché du véhicule. La Citroën C1 se trouvait en bord de route, à Auménancourt, au nord de Reims dans la Marne, sur la D966.
Depuis mardi, la famille de Céline était à sa recherche. La jeune femme avait disparu, alors qu’elle était censée rejoindre sa famille qui se trouve dans l’Aisne. Elle habitait le quartier d’Orgeval à Reims.
http://www.lunion.com/node/529293

La quadragénaire disparue depuis 18 jours retrouvée

L'habitante de Pleslin-Trigavou (22) qui avait disparue depuis le 28 juillet a été retrouvée saine et sauve sur la région de Bordeaux. Cette femme de 44 ans avait été vue la dernière fois il y a 18 jours alors qu’elle quittait son lieu de travail.
La gendarmerie a annoncé la fin des recherches concernant la disparition de Patricia Morin, une quadragénaire dont la famille était sans nouvelle depuis plus de deux semaines. Ce samedi, les gendarmes ont appris qu'elle avait été retrouvée du coté de Bordeaux et qu'elle se porte bien.

Le 6 août dernier, la gendarmerie de Plancoët lançait un appel à témoin après sa disparition le 28 juillet après sa sortie du travail, quai du Val, à Saint-Malo.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/saint-malo/la-quadragenaire-disparue-depuis-18-jours-retrouvee-787845.html

Michel Gala­bru a perdu son épouse

C’est à Var Matin que Michel Gala­bru a choisi de se confier sur le récent décès de sa femme, Claude, empor­tée par la mala­die de Parkin­son. Avec émotion, il se livre: “Je n'irai pas à Avène (où il a une maison de famille, ndlr) cet été… Ma femme vient de mourir. Tout est bous­culé. Tout est changé. Et puis, c'est trop isolé. Si vous avez un pépin de santé, le temps d'aler­ter les secours vous êtes mort.” Une terrible décla­ra­tion qui n’est pas sans rappe­ler ses récents soucis de santé.
La mala­die de Parkin­son a été diagnos­tiquée rela­ti­ve­ment tôt chez Claude. Malgré cela, Michel Gala­bru n’était en rien préparé à la perte de son âme sœur: “C’est très long à se déve­lop­per, explique le comé­dien. Ma femme sort un jour de chez le méde­cin. Elle était encore rela­ti­ve­ment jeune et elle m’a annoncé ça… Sur le moment on ne voit rien d’inquié­tant. Mais on ne savait pas. On n’est pas méde­cin. Et puis quand ça commence à se déve­lop­per, c'est affreux. C’est comme Alzhei­mer. Des choses qui ne devraient pas exis­ter.”
Michel Gala­bru s’épanche dans les colonnes du jour­nal local avec philo­so­phie. “Que voulez-vous… Tout est programmé. Vous ne pouvez rien faire. Nous sommes prédes­­ti­­nés. C’est en ce sens que s’il y a un dieu, on ne peut pas dire qu’il est gentil…”
Une terrible épreuve que le comé­dien n’af­fron­tera pas seul. De son union avec Claude — qui fut sa seconde épouse — est née Emma­nuelle, comé­dienne elle aussi. Il a égale­ment deux fils, nés de son premier mariage. C’est en famille donc, entouré de ses enfants et de ses nombreux petits-enfants que Michel Gala­bru fait son deuil.
http://www.gala.fr/page/tag/d%C3%A9c%C3%A8s

samedi 15 août 2015

Décès du chanteur Frantzy Gauthier

Frantz Gauthier, surnommé Frantzy Gauthier, leader du groupe musical Kompa Céleste, est décédé hier, à l'âge de 58 ans. Ce musicien a fait vibrer bon nombre de personnes avec des reprises de chants de louange bien connus tels que Bénissez le Seigneur, Le Dieu de Victoire, Soyez Bénis, remixés dans un style kompa. Converti au christianisme, Frantzy Gauthier n'a eu de cesse, ces dernières années, de témoigner de l'amour de Jésus-Christ à toute occasion. En 2008, il avait eu cette vision de faire revivre Noël autrement. Cependant, en novembre 2010, à la suite d'un concert organisé à Basse-Pointe, l'artiste, père de quatre enfants, a été victime d'un accident vasculaire cérébral, qui l'a maintenu couché pendant cinq ans, jusqu'à son décès. « Dieu arrête cette souffrance et l'appelle à rentrer à la maison » , dit un proche du chanteur
http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/departement

vendredi 14 août 2015

Landes : l'adolescente disparue a été retrouvée

hebergement d'image

L'adolescente qui avait disparu depuis dimanche dans les Landes a été retrouvée, annonce le quotidien Sud-Ouest. Après avoir vu l'appel à témoin, une amie aurait réussi à la contacter.
 La police de Dax (Landes) avait lancé jeudi un appel à témoins pour retrouver Céline S., une adolescente de 14 ans, originaire de Rivière-Saas- et-Gourby, qui avait disparu sans laisser de traces depuis 4 jours.

La jeune fille était partie du domicile parental dimanche sans téléphone portable, moyen de paiement ou papiers d'identité
.

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise.php

Landes: Une jeune fille de 14 ans a disparu depuis dimanche

hebergement d'image L'adolescente n'a plus donné de nouvelles depuis dimanche. Un appel à témoins a été lancé, jeudi, par la police* pour retrouver Céline, annonce Sud Ouest. Elle est originaire de Rivière-Saas-et-Gourby, dans l'agglomération de Dax, où se tient actuellement la féria.

Sans téléphone et sans papiers d'identité

Céline a quitté le domicile familial sans téléphone, sans aucun moyen de paiement et sans papiers d'identité. La jeune fille mesure 1,68 m, de corpulence normale, cheveux longs raides blonds décolorés, yeux marrons. Quand elle est partie, elle était vêtue d'un short en jean, d'un tee-shirt blanc et bordeaux fleuri et d'une chemise en jean.
Selon la famille, la jeune fille ne porte, à ce jour, ni lunettes, ni appareil dentaire.
* Pour tout renseignement utile, contacter le commissariat de police de Dax au 05 58 56 58 58.
http://www.20minutes.fr/bordeaux/1666619-20150814-landes-jeune-fille-14-ans-disparu-depuis-dimanche

Décès de Coyote, père de la BD Litteul Kevin

Litteul Kevin est orphelin». C'est ainsi que les éditions du Lombard ont annoncé le décès de Coyote, célèbre dessinateur de bandes dessinées français, né en 1962 à Rodez et décédé le 9 août à Toulouse, à l'âge de 52 ans, des suites d'un accident cardiaque. Il avait toujours refusé de donner son vrai nom. «Parce que c'est Coyote, point à la ligne. Même dans ma famille on m'appelle comme ça», avait-il déclaré en 2009 à la Dépêche du Midi.
Créateur de la série Mammouth & Piston, Coyote est notamment devenu l'un des piliers de la revue Fluide glacial, avec laquelle il a collaboré près de quinze ans, à partir de 1990. C'est d'ailleurs dans ses colonnes qu'il a développé le personnage de Litteul Kevin, un jeune qui adore taquiner ses parents et rouler sur sa Harley-Davidson.
Coyote, avec ses tatouages sur les bras et sa longue chevelure, était en effet fan de moto. Il a d'ailleurs commencé dans plusieurs revues de moto, pour lesquelles il a publié plusieurs illustrations à ses débuts, après avoir démarré sa vie professionnelle en tant que graveur sur marbre dans le funéraire dans les années 1980.
Après avoir quitté Fluide glacial en 2005 pour intégrer Le Lombard, Coyote avait poursuivi sa carrière en développant la série Les Voisins du 109. Son dernier ouvrage et également dernier tome de Litteul Kevin est paru en 2013.
«Coyote était un personnage unique et attachant dont les apparences de “gros dur” cachaient beaucoup de tendresse et de générosité, soulignent les éditions du Lombard, tout en rappelant l'une de ses phrases. «Faire des livres et un enfant, c'est tout ce que j'ai trouvé pour devenir immortel», avait confié le dessinateur en 2011, à l'occasion des vingt ans de sa carrière. «Ces mots résonnent étrangement aujourd'hui», commente avec tristesse son éditeur.
Sur Twitter, ses collègues dessinateurs lui rendent aujourd'hui hommage, de Boulet à Joann Sfar.

http://www.lefigaro.fr/bd/index.php

jeudi 13 août 2015

Château-Thierry/Reims : disparition de Céline

hebergement d'image
Où est Céline Messager  ? Cette rémoise a disparu depuis mardi matin de son domicile, dans la quartier d’Orgeval à Reims.
A bord de sa Citroën C1 (AB 435 XQ), elle aurait pris la route de Château-Thierry. Sa famille est très inquiète.
Les personnes qui auraient des indices peuvent contacter le 06 17 97 72 85.
http://www.lunion.com/node/527509

mercredi 12 août 2015

Décès de l'acteur égyptien Nour el Cherif

L'année 2015 n'est pas propice aux stars du cinéma égyptien. Après les disparitions de Faten Hamama en janvier, puis celle d' Omar Sharif en juillet, le 7e art perd une autre de ses figures emblématiques.
L'acteur égyptien Nour el Cherif est mort hier, à 69 ans, des suites d'une longue maladie, a annoncé l'agence de presse offcielle égyptienne Mena.
Né le 28 avril 1946, dans le quartier populaire de Sayeda Zeinab au Caire , Mohamad Gaber Mohamad Abdallah étudia à l'Institut supérieur des arts dramatiques du Caire, dont il sorti majeur de sa promotion en 1967.
Membre de l'équipe junior du club de football de Zamalek, il renonça à sa passion pour le ballon rond pour se consacrer exclusivement aux planches.

L'acteur fétiche de Youssef Chahine

Révélé en 1967 dans Qasr el Shawk (Le Palais du désir), adaptation de la trilogie cairote de Naguib Mahfouz, Nour el Cherif a joué dans plus de 170 films pour le cinéma et la télévision. Grand star du monde arabe, il avait remporté près de 50 prix nationaux et internationaux, ce qui lui valu le surnom de «Chassseur de prix».
Acteur fétiche de Youssef Chahine, il a notamment joué dans La Mémoire (1982) et a incarné le grand philosophe et théologien Averroès, dans Le Destin en 1997.
Parmi ses nombreux autres films, on peut citer Al Karnak (1975)et L'Immeuble Yacoubian (2006), l'un de ses derniers longs métrages, tiré du roman d'Alaa al Aaswany.
L'acteur et producteur faisait aussi les beaux jours de la presse égyptienne pour son union mouvementée avec la célèbre actrice égyptienne Poussi, dont il eut deux filles.
Nour el Cherif devait être enterré ce mardi au Caire.

http://www.lefigaro.fr/cinema/index.php

mardi 11 août 2015

Une disparition inquiétante à Saint-André-des-Eaux

L’hélicoptère de la gendarmerie tourne au-dessus de Saint-André-des-Eaux depuis ce matin.
Un important dispositif de recherche a été mis en place, hier lundi en fin d’après-midi, suite à la disparition d’une femme de 41 ans, habitante de la commune.
C’est son mari qui a donné l’alerte, vers 16h30, après qu’elle ait quitté leur domicile de la route des Calabres, dans la campagne andréanaise.
Cette personne est gravement malade et souffre de dépression.
Mesurant 1, 70 m, de corpulence normale, cheveux châtain, mi-longs avec des mèches blondes. Elle porte un pull rose et un pantalon noir.
Toute personne disposant d’informations est invitée à contacter la gendarmerie au 02 40 70 55 00.
http://www.lechodelapresquile.fr/tag/disparition-inquietante/

lundi 10 août 2015

Le septuagénaire retrouvé

Ce lundi matin, les recherches ont repris du côté de Guebwiller pour retrouver le septuagénaire dont la disparition avait été signalée dimanche après-midi. L’homme a finalement été retrouvé vivant et en bonne santé en contrebas d’un chemin, où il avait fait une chûte, à proximité du chateau du Hugstein en fin de matinée. Comme évoqué dans notre édition d’hier, d’importants moyens avaient été déployés dimanche en fin d’après-midi dans les environs de Guebwiller pour la recherche d’un homme âgé de 70 ans, originaire d’Uffholtz et pensionnaire de la clinique Solisana. Ce dernier avait quitté l’établissement vers 10 h le matin et n’y est pas rentré. C’est vers 15 h que l’alerte avait été donnée et que les recherches ont été engagées avec notamment le concours d’un chien, des gendarmes du PGM (peloton de gendarmerie de montagne) de Munster et de sapeurs-pompiers spécialisés dans le secours en montagne. En début de soirée, les recherches se concentraient plus particulièrement du côté du col de Peternit et du Bildstoecklé. Les recherches ont été arrêtées vers minuit après que tous les sentiers entre Guebwiller et Rimbach-Zell ainsi que le sentier des pèlerins entre Jungholtz et Wattwiller aient été parcourus par les recherches. Ce lundi matin une trentaine de gendarmes et de sapeurs-pompiers avaient repris ces dernières et un appel à témoin avait été lancé
http://www.dna.fr/edition-de-guebwiller/2015/08/10/les-recherches-continuent

dimanche 9 août 2015

Lac du Salagou : Sébastien, 25 ans, a disparu il y a deux mois

L e Montpelliérain était parti pêcher en canoë. Son embarcation et sa rame ont été retrouvées mais pas lui.
Voilà maintenant deux mois que Sébastien Herrero a disparu. Le samedi 6 juin au soir, ce Montpelliérain de 25 ans est parti seul, en canoë, pour pêcher au lac du Salagou. Il n'est jamais revenu. Les nombreuses recherches des gendarmes, qu'elles soient aquatiques, avec les plongeurs, ou aériennes, avec l'hélicoptère, n'ont pas permis de le localiser.
Son embarcation et sa rame ont été retrouvées mais pas lui. Les enquêteurs excluent a priori qu'il soit parti sans donner de nouvelles. La prolifération d'algues invasives pourrait expliquer que le corps reste bloqué au fond de l'eau
http://www.midilibre.fr/2015/08/08/sebastien-a-disparu-il-y-a-deux-mois,1200112.php

samedi 8 août 2015

Lestrem : le corps d'une femme retrouvé dans un champ

Le corps d'une femme a été découvert dans un champ de blé à Lestrem, près de l'aéroport de Merville. Il a été identifié comme étant celui de Danièle Favier, 75 ans, originaire de Norrent-Fontes. Après la moisson, son corps sans vie été vu, couché dans les blés, sous son vélo, à 25 km de chez elle.

La gendarmerie du Pas-de-Calais avait lancé fin juin 
un appel à témoins suite à la disparition inquiétante de cette femme atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle n'avait plus donné de nouvelles depuis qu'elle avait quitté son domicile de Norrent-Fontes. Elle avait pris son vélo. Les recherches entreprises par les gendarmes et les proches n'avaient rien donné. 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/lestrem-le-corps-d-une-femme-retrouve-dans-un-champ-784013.html

vendredi 7 août 2015

Pleslin-Trigavou : disparition inquiétante d'une mère de famille

Patricia Morin est née le 25 décembre 1970.
Cette mère de famille de Pleslin-Trigavou près de Dinan a été vue pour la dernière fois le 28 juillet 2015 à 12h30 alors qu'elle quittait son lieu de travail, situé quai du Val à St Malo.
Selon l'avis de recherche diffusé par la gendarmerie, elle était au volant de sa voiture, une Renault Scénic verte anis immatriculée BR-476-WJ.
Patricia Morin est mince, elle mesure 1m67. Elle a le teint pâle, ses cheveux sont blonds et courts, ses yeux sont bleus. 
Au moment de sa disparition, elle portait un un jean noir.
Si vous avez des éléments susceptibles d'aider à la découverte de cette femme, vous pouvez appeler la gendarmerie de Plancoët au 02 96 84 13 99 ou le 17.

http://www.francebleu.fr/faits-divers

jeudi 6 août 2015

Incertitudes autour de la disparition d'un pêcheur à pied hier au Cap-Ferret

Hier vers 14 heures, les pompiers de Gironde ont été alertés par une personne sur la plage de Lège-Cap-Ferret. Elle affirmait avoir vu un pêcheur à pied être déséquilibré puis emporté par de grosse vagues. Ce jeudi, les gendarmes de Gironde n'ont encore reçu aucun signalement de disparition
Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d’Etel engagé hier de gros moyens humains et matériels pour tenter de retrouver un pêcheur, après qu'un témoin a affirmé l'avoir vu se faire emporter par les flots.

Un jetski, un hélicoptère, ainsi qu'un canot ont notamment été mobilisés pour rechercher le pêcheur. Néanmoins, ces moyens n'ont pas permis de retrouver le pêcheur, et les recherches ont été suspendues à 18 heures, alors que la mer était agitée avec une forte houle.

Après ces événements, les gendarmes de Gironde ont tenté d'identifier un potentiel disparu, mais sans succès pour le moment. "Aucun véhicule stationné à proximité n'a été repéré après que les baigneurs ont quitté la plage, et il n'y avait pas non plus d'affaires laissées sur le sable", précise la gendarmerie ce jeudi matin.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/faits-divers?r=aquitaine

mercredi 5 août 2015

Disparition inquiétante en Seine-Maritime. La femme de 35 ans retrouvée saine et sauve

La femme de 35 ans, disparue de son domicile à la Ferté-Saint-Samson, près de Forges-les-Eaux, lundi 3 août 2015, a été retrouvée saine et sauve dans la Somme le lendemain.
Céline, la femme de 35 ans portée disparue depuis le lundi 3 août 2015 de son domicile de la Ferté-Saint-Samson, près de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime), a été retrouvée saine et sauve, indique l’Éclaireur. Des personnes l’ont repérée dans la Somme. Les gendarmes ont été prévenus et ont récupéré la jeune femme à Lignières-Châtelain dans le canton de Poix de Picardie. Son état de santé nécessitait un séjour à l’hôpital d’Amiens. Elle devrait être entendue prochainement.
Son mari, inquiet, avait prévenu la gendarmerie lundi, en début d’après-midi. Un appel à témoins avait été lancé.
http://www.normandie-actu.fr/76actu_faits-divers

mardi 4 août 2015

Nancy : Amandine Mettaud, disparue depuis le 12 juin 2015

Nous sommes sans nouvelle d’Amandine Mettaud, 17 ans, disparue depuis le 12 juin 2015 à la suite d’une fugue.
La brigade des mineurs de la C.S.P. Nancy émet un avis de recherche concernant cette jeune fille née le 11 décembre 1998. De corpulence normale, elle mesure 1,70 m, a les yeux gris verts, les cheveux longs de couleur châtain foncé, et rasés d’un côté. Amandine Mettaud porte des lunettes, un appareil dentaire et un tatouage. Elle est toujours vêtue de noir. Elle serait susceptible de se trouver sur Nancy ou dans les Vosges.
Renseignements à fournir du lundi au vendredi de 8 H 00 à 12 H 00 et de 14 H 00 à 17 H 00 au 03.55.02.30.02 et en dehors de ces horaires au 03.83.17.27.37.

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2015/08/03/amandine-mettaud-disparue-depuis-le-12-juin-2015

lundi 3 août 2015

Mort de Stephan Beckenbauer, fils du Kaiser

Stephan Beckenbauer, l'un des fils de Franz Beckenbauer, est décédé ce samedi matin à 46 ans des suites d'une tumeur au cerveau, comme l'indique le Bayern Munich sur son site internet. Entraîneur de l'équipe U-17 du club bavarois jusqu'en 2012 et ancien «Scout» du Bayern, Stephan Beckenbauer avait une femme et trois enfants.

Professionnel à Sarrebrück et Munich 1860, il avait dû arrêter sa carrière à 29 ans en raison d'une grave blessure à un genou. Ancien entraîneur de l'académie de Bayern Munich, il avait notamment découvert Schweinsteiger et Thomas Müller.

http://www.lequipe.fr/Football/

dimanche 2 août 2015

Sorgeat : Yvette Rousseu reste introuvable

En dépit d'un important dispositif encore déployé ce samedi, Yvette Rousseu reste introuvable. Pourtant, hier encore, pas moins de soixante personnes ont été mobilisées dans le secteur de Sorgeat afin de rechercher cette dame de 84 ans, portée disparue depuis vendredi matin.
Gendarmes des brigades locales, du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Savignac-les-Ormeaux, et de l'hélicoptère de la division aérienne de la gendarmerie (DAG) basé aux Pujols, ainsi que de nombreux sapeurs-pompiers et les deux équipages du groupe cynotechnique sauvetage et recherche du service départemental d'incendie et de secours de l'Ariège (SDIS 09), et des civils ont ainsi fouillé un vaste secteur pour tenter de retrouver l'octogénaire.

Elle a quitté son domicile dans la nuit

Celle-ci, souffrant de la maladie d'Alzheimer, a quitté son domicile de Sorgeat, entre 2 heures et 8 heures, vendredi, en passant vraisemblablement par une fenêtre de sa maison. C'est son fils qui, au matin, s'est aperçu de cette disparition et qui a, aussitôt, prévenu les secours.

Appel à témoins

Yvette Rousseu a, également, été inscrite au fichier des personnes recherchées et un appel à témoins a été diffusé. Cette dame mesure 1,70 m pour 80 kg, a des cheveux mi-longs raides et de couleur poivre et sel. Elle porterait une robe, des chaussures de type «crocks» et des chaussettes. Toute personne l'ayant aperçue ou pouvant fournir des informations permettant de la retrouver est invitée à prendre contact, au plus vite, avec la brigade d'Ax-les-Thermes, au 05 61 64 20 17.
Les recherches vont reprendre ce dimanche mais avec un dispositif allégé a indiqué, hier soir, le groupement de gendarmerie de l'Ariège.