vendredi 31 janvier 2014

Le danseur et chorégraphe Jean Babilée est mort

On l’appelait " Le fou dansant ." Jean Babilée était l’un des plus grands danseurs de sa génération. De son vrai nom Jean Gutman, il est mort jeudi, à quatre jours de son 91ème anniversaire. Soigné depuis lundi à l'hôpital Cochin, à Paris, pour une fracture du col de fémur, il y est décédé de complications pulmonaires alors qu’il était atteint d'un cancer du poumon.
Etoile de l'Opéra de Paris. Jean Babilée a suivi les cours de l'École de danse de l'Opéra de Paris de 1936 à 1940. Il connaîtra la consécration en 1945, aux Ballets des Champs-Élysées, où il sera reconnu comme l'un des plus grands danseurs de sa génération. Durant les années 1947 et 1953, il devint danseur étoile à l’Opéra de Paris avant de fonder sa propre compagnie et de se tourner vers le théâtre et le cinéma. De cet immense danseur et chorégraphe, on retient surtout une parfaite maîtrise de la technique, ainsi qu’un inégalable charisme sur scène.
 

jeudi 30 janvier 2014

François Cavanna, le fondateur de Charlie Hebdo, est mort

François Cavanna est décédé mercredi soir à l'âge de 90 ans, dans un hôpital de Créteil, dans le Val-de-Marne, a annoncé ce jeudi son entourage.
Ecrivain et fondateur des journaux satriques "Hara-Kiri" et "Charlie Hebdo", François Cavanna était hospitalisé pour une intervention après une fracture du fémur. Il a souffert de complications pulmonaires.
Né le 22 février 1923 à Paris d'un père italien et d'une mère française, l'auteur des "Ritals" et de "Lune de miel" quitte la capitale en 1940, lors de l'exode, mais est arrêté à Saint-Amand-Montrond. Début 1943, il est réquisitionné pour le Service du travail obligatoire (STO) et est transféré au camp de Baumschulenweg, dans le sud-est de Berlin.

Après guerre, il travaille comme dessinateur dans plusieurs publications, dont "Kim". En 1954, il collabore au magazine "Zéro" et en devient rédacteur en chef. En 1960, il s'associe à Geroges Bernier, alias le Professeur Choron, et crée le mensuel Hara-Kiri, qui deviendra en 1969 Hara-Kiri Hebdo, puis Charlie Hebdo.
Parallèlement, François Cavanna écrit. Ses principaux ouvrages sont "Les Ritals", "Les Russkoffs" et "Lune de miel", dans lequel il révèle être atteint de la maladie de Parkinson, cette "salope infâme".

François Cavanna a également été rendu célèbres pour ses coups de gueule, notamment dans l'émission de Michel Polac "Droit de réponse".

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/30/1806745-francois-cavanna-le-fondateur-de-charlie-hebdo-est-mort.html

mercredi 29 janvier 2014

Disparition inquiétante à Mimizan (40) : la mère et son bébé retrouvés sains et saufs à Mont-de-Marsan

Les gendarmes de Mimizan ont retrouvé la trace de la jeune femme de 30 ans, qui a quitté le domicile conjugal lundi matin, à Mimizan, avec son bébé d'un mois et demi.
La jeune mère avait en fait rejoint le centre maternel de Mont-de-Marsan. Une patrouille de la brigade des recherches de Mont-de-Marsan est dépêchée sur place pour constater la présence physique de la jeune femme. L'enquête se poursuit toutefois, pour savoir si la jeune femme ou son bébé ont été victimes de maltraitance dans leur foyer.

http://www.sudouest.fr/unes/faits-divers/

mardi 28 janvier 2014

Le chanteur folk Peter Seeger est mort

Le chanteur Pete Seeger, légende du folk américain et auteur notamment de "Si j'avais un marteau", est décédé à New York à l'âge de 94 ans, ont annoncé mardi les médias américains en citant la famille de l'artiste. Pete Seeger, qui a influencé plusieurs générations de chanteurs comme Joan Baez ou le groupe Peter, Paul and Mary, est considéré comme un des pionniers de la musique folk, au même titre que Woodie Guthrie. Ses chansons, notamment "Where have all the flowers gone?", ont fait l'objet de nombreuses reprises et adaptations par des artistes étrangers.
Pete Seeger était aussi connu pour ses engagements politiques, pour la défense de l'environnement et contre les guerres au Viêtnam et en Irak. Durant la période du maccarthysme, il a été condamné à de la prison pour avoir refusé de témoigner devant le Congrès au sujet de son appartenance au Parti communiste. En janvier 2009, il a joué lors du concert d'investiture de Barack Obama en tant que président des Etats-Unis.
 

lundi 27 janvier 2014

Boulogne-sur-Mer: disparition inquiétante d'un homme depuis le 15 janvier

Olivier Grandin, un Boulonnais de 40 ans est porté disparu depuis le 15 janvier. Il aurait été vu pour la dernière fois le jeudi 16 janvier place de France à Boulogne.
Selon ses proches, il se trouverait dans un état dépressif et susceptible de se rendre à Berck-sur-Mer ou Épernay dans la Marne (51).



Il mesure 1 mètre 75, a les cheveux châtains très courts et les yeux bleus. Au moment de sa disparition, il était porteur de lunettes noires (dont une branche est cassée), d'un pantalon gris, de baskets montantes noires de marque Nike (logo en jaune), d'un blouson bleu marine, d'un bonnet noir Adidas et d'un sac à dos bleu (bandes blanches et rouges).


Si vous avez aperçu cet homme ou si vous disposez de la moindre information, contactez le commissariat de police de Boulogne-sur-Mer au 03.21.99.48.48

http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/

dimanche 26 janvier 2014

Disparu dans la Marne, retrouvé sain et sauf dans la Meuse

Trois patrouilles de gendarmes de la communauté de brigades de Ligny-en-Barrois, renforcées par le PSIG de Commercy, ont été mobilisées dans la nuit de vendredi à samedi. Leur mission : retrouver un jeune homme âgé de 20 ans dont la famille avait signalé la disparition, en début de soirée, à la gendarmerie de Vitry-le-François, dans la Marne.
L’individu, souffrant d’un handicap mental, a été déposé à la gare de Vitry-le-François à 15 h. Il a pris le train pour Bar-le-Duc avant de rejoindre Ligny-en-Barrois par le bus, localité où il devait se rendre chez des proches. Sans nouvelles de leur fils dans la soirée, les parents ont aussitôt alerté les gendarmes marnais qui ont procédé à une géolocalisation avec le téléphone portable de l’intéressé. Une démarche fructueuse qui a permis de le signaler à Ligny-en-Barrois.
En présence de la famille du disparu, les gendarmes locaux ont alors pris le relais de leurs collègues dès 21 h 40 en débutant leurs recherches dans les rues de la cité, dans les bars, les restaurants et auprès des riverains qui auraient pu croiser l’individu. En vain jusque tard dans la nuit. Avec une inquiétude grandissante sur son état de santé vu la température extérieure négative qui sévissait cette nuit-là.
Fort heureusement, les efforts des militaires ont été récompensés vers 1 h 35, heure à laquelle le jeune homme a été retrouvé, dehors à proximité de l’église de Ligny-en-Barrois, avec sa valise. Sain et sauf pour le plus grand bonheur de ses parents qui l’ont bien entendu pris en charge avec chaleur.
Selon les gendarmes, ce dernier a dû errer une bonne partie de la nuit dans la rue sans savoir où il se trouvait. Son téléphone portable et l’efficacité des forces de l’ordre ont permis d’aboutir à un dénouement heureux.

http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2014/01/25/retrouve-sain-et-sauf-a-ligny-en-barrois

vendredi 24 janvier 2014

Décès de Robert Domergue

L'ancien joueur et entraîneur Robert Domergue est décédé jeudi à l'âge de 92 ans, a annoncé Robert Brochand, le maire de Cannes, où il demeurait. Joueur professionnel de 1939 à 1947, Robert Domergue avait ensuite entraîné de nombreuses équipes françaises et nord-africaines : l'OM (1966-1968), Monaco (1969-1970), Strasbourg (1973-1976) ou encore l'AS Cannes (1976-1981), dont son père fut le fondateur. Il fut champion de France de 2e division en 1972 avec Valenciennes.
 

jeudi 23 janvier 2014

Le chanteur du Ciel, le soleil et la mer est mort

Son tube, sorti dans le milieu des années 1960 est resté célèbre. Mercredi, l'auteur de Le Ciel, le soleil et la mer a succombé à une longue maladie. François Deguelt, s'est éteint dans sa maison varoise à l'âge de 81 ans, annonce Le Parisien.

http://www.lejdd.fr/Culture/Musique/Depeches/Le-chanteur-du-Ciel-le-soleil-et-la-mer-est-mort-649789

Disparition inquiétante d'une maman de 28 ans

Une maman âgée de 28 ans, habitant Chorges (Hautes-Alpes) est portée disparue depuis hier mercredi, indique la gendarmerie qui évoque une disparition inquiétante.
Selon la gendarmerie, Magalie Eymery est partie seule en voiture (Citroën blanche 8990 KR 05) de son domicile peu avant 15 heures pour faire des courses à Gap. Le père qui a alerté les secours s’est présenté vers 19h30 au commissariat de police de Gap, indique le site d'Alpes 1. Selon la gendarmerie, le téléphone portable de Magalie a été localisé à 14h42 sur la commune de Montgardin.
De corpulence forte, Magalie Eymery est châtain claire et mesure 1,65m. Elle portait une parka marron clair et un pantalon gris. En cas d’informations vous pouvez contacter la gendarmerie de Chorges au 04 92 50 60 01.

http://www.laprovence.com/Region-en-direct

mercredi 22 janvier 2014

Nécrologie. Décès du notaire Jean-Luc Desfoux

Le notaire Jean-Luc Desfoux, 57 ans, est décédé dimanche 19 janvier d'une rupture d'anévrisme. Il avait 57 ans.

Sa vie professionnelle
Jean-Luc Desfoux est originaire de Beaumont-le-Roger (Eure). Il embrasse une carrière de notaire à Caen en 1988. Président de la chambre des notaires du Calvados de 1999 à 2001, il prend la direction de l’antenne normande du Centre de formation professionnelle Notarial de Paris, de 2007 à 2011.
Une passion: le basket
Jean-Luc Desfoux est une figure du basket normand. Joueur à Bernay, Évreux ou encore à l’AJSO Ouistreham, il rejoint le Caen BC en 1991, avant d'en prendre la présidence l’année suivante. Un poste qu'il occupe et jusqu’en 1994, alors que le club évolue alors en Pro B. Il entre ensuite à la ligue nationale de basket. En 2003, il devient vice-président en charge des finances, puis président par intérim, après le décès de René-Le Goff en octobre 2010. Jean-Luc Desfoux quitte cette fonction en juin 2011.

http://www.ouest-france.fr/surtitre/necrologie

mardi 21 janvier 2014

Roanne : Disparition inquiétante voire surprenante

Cette femme ne souffre pas de dépression, ni d'Alzheimer, pas de soucis de santé, pas de problèmes particuliers. Rien n'explique une fugue ou un suicide, c'est ca qui interpelle le juge d'instruction de Roanne. La dernière fois que Jeannine Costermanelli a été vue, c'était le 28 juin dernier, aux abords de son domicile, en plein centre ville de Roanne.
Cette retraitée de France Télecom mesure 1m60, corpulence normale entre 60 et 70 kilos, cheveux bruns légèrement ondulés, yeux marrons, elle portait le jour de sa disparition des lunettes et un sac à main.
La voiture de la disparue n'a pas bougé de son garage, aucun mouvement sur sa carte bancaire. Il y a une semaine déjà, 14 plongeurs de la gendarmerie ont sondé le port de Roanne puisqu'elle aimait se promener le long des quais, mais sans résultat.
Si vous avez des informations, il faut conctacter la police judiciaire de St-Etienne au 04 77 93 52 98 ou la brigade de sureté urbaine de Roanne au 04 77 44 43 00

http://www.francebleu.fr/infos

lundi 20 janvier 2014

Avis de recherche à La Grande-Motte : Patrice, 47 ans, a disparu depuis 4 jours

Patrice, 47 ans, a quitté son domicile le 16 janvier dernier. Depuis plus de nouvelle. Une disparition jugée inquiétante. 
Les gendarmes Grand-mottois sont à la recherche de Patrice, 47 ans. Une disparition jugée inquiétante. Ce dernier a quitté son domicile le 16 janvier dans la matinée, puis s’est rendu sur son lieu de travail, dans une société dont il est le gérant, à Montpellier.
Des échanges jusqu'à jeudi soir


Après plusieurs échanges par mails et textos avec sa compagne jusqu’au jeudi soir, ce dernier n’a depuis plus répondu aux appels. Patrice mesure environ 1,70 m. Le jour de sa disparition, il était vêtu d’un jean bleu, d’une polaire bleu foncé, d’un manteau mi-long en cuir retourné marron et portait un sac à dos noir et jaune.
Contacter la gendarmerie
Il est susceptible de circuler à bord d’un véhicule Audi Q5 blanc, immatriculé BB-302-WJ. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de La Grande-Motte au 04 67 56 50 29.

http://www.midilibre.fr/2014/01/20/la-grande-motte,810591.php

Le célèbre chef d'orchestre italien Claudio Abbado est décédé

L'Italien, décédé ce lundi à Bologne, à l'âge de 80 ans, a dirigé les plus grands orchestres du monde.
Le célèbre maestro italien Claudio Abbado qui a dirigé les plus grands orchestres du monde est décédé ce lundi à Bologne, dans le nord de l'Italie, a annoncé son entourage. "Je l'ai appris, il y a peu, de l'un de ses médecins personnels", a déclaré Attilia Giuliani, présidente de l'association des fans de Claudio Abbado, les "Abbadiani", en confirmant le décès du maestro.
Claudio Abbado, 80 ans, était malade depuis longtemps et ses concerts avec l'orchestre Mozart de Bologne, qu'il dirigeait ces dernières années, avaient dû être annulés. Au mois de décembre 2013 déjà, le chef d'orchestre avait dû être remplacé au pupitre de cet orchestre en raison de son mauvais état de santé.


Né à Milan, Claudio Abbado a été directeur de la Scala de 1968 à 1986, avant d'être nommé à la tête du London Symphonic Orchestra, puis directeur de l'Opéra de Vienne. Le grand maestro avait été nommé en août dernier sénateur à vie par le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, en raison de ses mérites.
En décembre, Claudio Abbado avait fait savoir qu'il renonçait à son indemnité de sénateur pour la consacrer au financement de bourses d'études de jeunes musiciens. "Une pensée émue pour Claudio Abbado. Sa générosité envers Florence, sa grandeur extraordinaire", a réagi immédiatement sur Twitter Matteo Renzi, maire de Florence et chef du Parti démocrate (PD), principale formation de la gauche italienne.

http://www.midilibre.fr/2014/01/20/le-celebre-chef-d-orchestre-claudio-abbado-est-decede,810675.php

dimanche 19 janvier 2014

Le PS pleure la mort de sa «pasionaria»

Jusqu’en ce triste début d’année, l’organigramme de la fédération du Parti socialiste de Haute-Garonne était assez simple : il y avait le secrétaire fédéral adjoint, puis le secrétaire fédéral et au-dessus, bien au-dessus, régnait Marie-France Lafargue. Collaboratrice du secrétaire fédéral du PS après être passée par l’Union des socialistes, démocrates et républicains (UDSR), le conseil général et le cabinet de Martin Malvy au conseil régional Midi-Pyrénées, elle est morte brutalement cette semaine à l’âge de 64 ans, malade d’un cancer dont elle se savait atteinte depuis la mi-décembre. Un véritable choc pour les militants et les élus socialistes pour qui elle était tout simplement «Marie».
Elle ne s’assiéra plus dans son petit bureau, une cellule monastique qui était devenu au fil des années le centre de commandement socialiste au milieu des volutes de Gitane et des proverbiales engueulades. C’était souvent là ou chez elle, dans son petit appartement de la cité Roguet, que se faisaient ou défaisaient les barons locaux à l’abri des regards et des oreilles indiscrètes.
Généreuse, authentique et directe, elle parlait sans plus d’égards aux militants et aux personnalités. Pendant la primaire socialiste, François Hollande s’était spécialement rendu à la fédération pour la saluer. Il avait demandé : «Comment va la patronne ?»
Amie de la députée Monique Iborra, elle était aussi très proche de Kader Arif. Elle surnommait le ministre «Mon doré» et il lui adressait des messages signés «Ton doré». «Tout tournait autour d’elle, se souvient Kader Arif. C’était un ton, une voix, une figure qui a marqué l’histoire de cette fédération ; elle en était la mémoire et l’âme. Elle avait deux choses dans sa vie : le parti et ses enfants.»
Marie-France Lafargue avait débuté comme secrétaire de la rédaction de «Midi-Olympique». Elle avait épousé Alain Lafay, journaliste à «La Dépêche», avec qui elle a eu deux enfants, Franck et Stéphanie. Ses obsèques auront lieu jeudi à 11 heures en la cathédrale Saint-Etienne.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/19/1798200-le-ps-pleure-la-mort-de-sa-pasionaria.html

samedi 18 janvier 2014

APPEL A TEMOINS. Avez-vous vu Jocelyne ?

DAMERY (51). Vendredi 10 janvier, Jocelyne Dutripon 45 ans, domiciliée à Dizy, a disparu à proximité de la rivière Marne, sur le territoire de la commune de Damery.

C’est son mari, inquiet de ne pas la voir rentrer à la maison, qui a alerté les forces de l’ordre.
Les gendarmes de la communauté de brigades de Dizy, ainsi que les militaires du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de la compagnie d’Épernay ont passé au peigne fin les berges, ainsi que le chemin de halage.
Une opération qui a continué tout le week-end, ainsi qu’en début de semaine. Dimanche, une équipe de la Brigade nautique de l’intérieur (BNI) de Dienville, basée dans l’Aube, a exploré la Marne. En vain.

N'hésitez pas à contacter la gendarmerie si vous avez plus d'informations.

http://www.lunion.presse.fr/accueil/appel-a-temoins-avez-vous-vu-jocelyne-ia0b0n283979

vendredi 17 janvier 2014

Appel à témoins. Disparition inquiétante d'un jeune de 17 ans sur l'A11

Le Parquet de Nantes lance un appel à témoins. Le jeune homme n'a pas donné signé de vie depuis mercredi soir. Il était sur la station-service de la Bédoire à Varades, sur l'A11 (axe Nantes-Angers).
Il mesure 1,80 m, est de constitution mince, blond aux yeux bleus, habillé d’un sweat-shirt à capuche gris clair, d’un jean, a des chaussures de sport noires avec des bandes blanches de marque Adidas. 
Toute personne l’ayant vu ou éventuellement transporté est prié de contacter en urgence le peloton autoroutier d’Ancenis 02 40 96 00 00.

http://www.ouest-france.fr/appel-temoins-disparition-inquietante-dun-jeune-de-17-ans-sur-la11-1856846

Sans nouvelle du quadragénaire disparu depuis samedi à Tence

Porté disparu depuis samedi, Pierre Forissier, un Tençois de 43 ans, n’a toujours pas donné de signe de vie en dépit de l’appel à témoin lancé par la gendarmerie. L’homme a quitté son domicile au volant de son Renault « Espace » gris. Au moment de sa disparition, cet homme mesurant 1,75 m et de corpulence moyenne était vêtu d’un pantalon beige et d’une veste noire. Pierre Forissier a une légère calvitie et est porteur de lunettes. Son Renault « Espace » est immatriculé BB-968-CM. Il aurait été signalé à Firminy par des témoins mais les vérifications effectuées sur place par la police sont restées vaines.
Au moment de sa disparition, Pierre Forissier n’avait pas son téléphone portable.
Toute personne pouvant apporter des éléments susceptibles d’accélérer les recherches peut contacter la gendarmerie de Tence au 04 71 59 81 16 ou composer le 17.
 

jeudi 16 janvier 2014

Toulouse. Toujours sans nouvelle d'Antoine, disparu depuis 6 jours

Les affiches ont fleuri ces derniers jours à Toulouse. Un avis de recherche lancé par sa famille et ses amis afin de retrouver Antoine Magny, 22 ans, ce Perpignanais costaud, 1,80 m, cheveux châtain clair très courts sur les côtés, disparu dans la nuit de vendredi à samedi, à Toulouse.
Il sortait du restaurant la Tantina de Burgos, aux alentours d’1 heure, puis n’a plus donné signe de vie. Certains témoins avaient aperçu un homme correspondant à son signalement plonger puis nager dans la Garonne au niveau du Pont Neuf avant de disparaître.
«Dès qu’on a appris qu’il avait disparu, on l’a recherché, relate un ami très proche. S’il est tombé dans la Garonne on veut comprendre comment ça s’est passé exactement.»
Bien que gardant l’espoir de retrouver Antoine vivant, son ami alerte : «Pourquoi n’y a-t-il pas de bouées sur les ponts de la Garonne ? S’il est avéré qu’il s’est trouvé en difficultés, ça aurait pu l’aider.» Brillant étudiant, Antoine Magny préparait un concours. Il jouait au rugby dans un club de la banlieue toulousaine. «Il est drôle, intelligent, athlétique», conclut son ami. En cas de renseignements, contacter police secours

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/16/1795983-toulouse-toujours-sans-nouvelle-d-antoine-disparu-depuis-6-jours.html

mercredi 15 janvier 2014

Moissac. Toujours aucune nouvelle du quinquagénaire disparu depuis le 1er janvier

L’enquête des gendarmes de la COB de Moissac se poursuit toujours pour tenter de retrouver la trace d’un quinquagénaire disparu depuis le 1er janvier. Pour l’heure, les enquêteurs qui passent en revue ses éventuelles transactions financières via sa carte bancaire ou usage de sa carte Vitale n’ont rien trouvé. La situation est devenue très préoccupante d’autant que le quinquagénaire, qui vivait ces derniers temps seul, aurait laissé avant de disparaître une lettre pour le moins alarmante à ses proches. «Il serait susceptible de circuler avec un véhicule de marque Peugeot 406 de couleur bleu foncée. Il pourrait être porteur d’un pantalon type jeans bleu et d’un pull marron. Toute personne l’ayant aperçu est priée d’appeler la brigade de Moissac au 05 63 04 00 43.»

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/15/1795057-moissac-toujours-aucune-nouvelle-quinquagenaire-disparu-depuis-1er-janvier.html

mardi 14 janvier 2014

Une femme de 59 ans recherchée

Danielle Ohl, 59 ans, a disparu depuis le mardi 7 janvier. Ce soir-là, elle a quitté son domicile à Wolfisheim vers 19 h et n’a plus donné de nouvelles depuis

D’après sa famille, elle pourrait être vêtue d’un manteau violet.
Cette disparition soudaine et incompréhensible inquiète les services de gendarmerie en charge du dossier.
Toutes les personnes ayant des éléments à apporter aux enquêteurs sont priées de joindre les militaires au ✆  03-88-78-20-19.

http://www.dna.fr/actualite/2014/01/14/une-femme-de-59-ans-recherchee

Disparition de Fiona : le mise en examen pour «coups mortels» de la mère confirmée

La justice a confirmé mardi la mise en examen pour «coups mortels aggravés» de la mère de Fiona, Cécile Bourgeon, dont la défense avait demandé l’annulation faute «d’éléments nouveaux» dans l’enquête sur la mort de la fillette de 5 ans.
La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Riom a rejeté la requête en annulation de ce chef de mise en examen plaidée le 17 décembre dernier, a indiqué l’avocat de Mme Bourgeon, Gilles-Jean Portejoie.
Cécile Bourgeon, 25 ans, avait été dans un premier temps mise en examen pour quatre délits, dont «recel de cadavre» et «non-assistance à personne en danger». Elle encourait cinq ans de prison.
Après les déclarations de son compagnon, Berkane Makhlouf, l’accusant à son tour de violences envers Fiona, le parquet de Clermont-Ferrand avait requalifié, le 22 octobre, le chef de mise en examen en «coups mortels aggravés», le même que pour son compagnon. Tous deux sont passibles des assises et de trente ans de réclusion criminelle.
«Je suis déçue que ma cliente soit mise en examen pour des faits qu’elle n’a pas commis, qu’elle conteste vigoureusement, et sur la seule foi des déclarations d’un co-mis en examen», a martelé mardi Me Portejoie, qui va se pourvoir en cassation.
Cécile Bourgeon avait été entendue pour la dernière fois mi-décembre par les juges d’instruction, pendant plusieurs heures. Cette nouvelle audition n’avait pas permis de déterminer l’endroit où le couple a enterré le corps de la fillette.
«Elle espère toujours aider la justice mais ses repères sont flous», avait déclaré Me Portejoie, ajoutant: «son intérêt est qu’on retrouve sa fille».
Après quatre mois de mensonges, la mère et le beau-père de Fiona ont avoué que la fillette était morte et qu’ils l’avaient enterrée nue dans une forêt près de Clermont-Ferrand, en présence de sa petite soeur Eva.
Cécile Bourgeon accuse son compagnon d’avoir porté un coup mortel à l’enfant, ce qu’il nie, évoquant un accident domestique au cours duquel Fiona se serait étouffée en vomissant.

http://www.dna.fr/actualite/2014/01/14/disparition-de-fiona-le-mise-en-examen-pour-coups-mortels-de-la-mere-confirmee

lundi 13 janvier 2014

Toulouse : un jeune homme des Pyrénées-Orientales porté disparu depuis vendredi

Selon notre confrère L'Indépendant, un jeune homme âgé de 22 ans a disparu vendredi soir à Toulouse. Aucune nouvelle depuis.
Antoine Magny passait la soirée de vendredi dans un bar. Il aurait été vu pour la dernière fois vers 1 heure du matin dans le secteur du Pont-Neuf au bord de la Garonne. Des recherches ont été faites dans le fleuve toute la nuit de vendredi et la matinée du samedi. Sa famille a collé des affiches dimanche dans le secteur, inspectant une nouvelle fois les bords de la Garonne. Sans résultat.
Le jeune homme effectuait des missions d'Interim à Toulouse mais il est originaire d'Ortaffa, au sud de Perpignan.

http://www.midilibre.fr/2014/01/13/toulouse-un-jeune-homme-des-pyrenees-orientales-porte-disparu-depuis-vendredi,807457.php

Disparition de Maddie McCann: Les enquêteurs sur le point d’interroger trois cambrioleurs suspects

Les policiers britanniques veulent interpeller trois voleurs qui se trouvaient près des lieux lors de la disparition de la fillette…
Une nouvelle piste est ouverte et les enquêteurs britanniques comptent bien l'explorer jusqu'à l'avoir épuisée. La presse britannique rapporte que les policiers en charge de l’enquête sur la disparition de la petite Maddie MacCann préparaient, dans la nuit de dimanche à ce lundi, un déplacement au Portugal afin d’aller interroger trois nouveaux suspects dans cette affaire qui connaît régulièrement des rebondissements.
La nouvelle piste étudiée est, selon le Daily Mail et le Mirror, celle de trois cambrioleurs dont les téléphones ont «borné» à plusieurs reprises autour de l’appartement des McCann du centre de villégiature «Praia da Luz», sur la côte sud du Portugal, en mai 2007, dans les heures qui ont suivi la disparition de la jeune fille.

Une enquête à 5,4 millions d’euros

Les policiers pensent que ces cambrioleurs ont pu avoir réveillé la fillette et avoir décidé de l’enlever. Les parents de Maddie étaient partis dîner chez des amis, à côté de l’hôtel, quand elle a disparu.
Ce lundi matin, un porte-parole de Scotland Yard a confirmé que les autorités britanniques ont envoyé une demande d’entraide pénale à la police portugaise afin d’interpeller les trois cambrioleurs et de les interroger. «Cela ne prouve pas qu’ils sont en possession de Madeleine mais cela permettra à la police de les écarter ou non des investigations à venir. Et ceci est important», a raconté au Mirror un porte-parole de la famille
Actuellement, six policiers portugais travaillent sur cette enquête britannique qui a été complètement rouverte en 2011 afin d’apporter un œil neuf à cette affaire de disparition. En tout, 37 enquêteurs sont constamment mobilisés sur les investigations qui ont coûté 5,4 millions d’euros (4,5 millions de livres).

http://www.20minutes.fr/monde/1273211-20140113-disparition-maddie-mccann-enqueteurs-point-dinterroger-trois-cambrioleurs-suspects

dimanche 12 janvier 2014

Disparition. Un homme recherché dans la Garonne

«J’ai entendu un témoin dire qu’un homme était tombé à l’eau. Des policiers et des pompiers sont arrivés rapidement. Ils scrutaient le fleuve avec des torches. Puis des plongeurs sont arrivés sur une embarcation depuis la Prairie des Filtres», raconte un Toulousain.
L’alerte a été donnée dans la nuit de vendredi à samedi, vers 1 heure. Plusieurs personnes ont aperçu un homme torse nu, visiblement éméché, qui se trouvait sur les quais, au bord de la Garonne, en aplomb du bar «Le Filochard» au pied du pont Neuf. Cet homme serait tombé à l’eau. «Les témoins ne sont pas affirmatifs, précise un policier. Mais cet homme a été vu au bord de l’eau puis plus personne ne l’a vu ce qui explique nos craintes et la nécessité de réaliser des recherches.»
Les plongeurs sapeur-pompier ont sondé le fleuve pendant la nuit sans succès. Hier matin, ils ont passé 3 heures à effectuer des nouvelles investigations sous l’eau. Autour du bateau restaurant en partie immergé depuis Noël mais également dans le lit de la Garonne. Ces recherches, levées à 13 heures, n’ont pas permis de découvrir le corps. Sauf nouveau témoignage il n’est pas prévu de les reprendre.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/12/1792701-un-homme-recherche-dans-la-garonne.html

samedi 11 janvier 2014

Un rassemblement s'est tenu samedi à Guermantes, en Seine-et-Marne, pour marquer le onzième anniversaire de la disparition d'Estelle Mouzin, demander de ne pas oublier la fillette et «d'accélérer l'enquête».

A l'initiative de l'association Estelle, une centaine de proches et habitants de la commune ont défilé en silence de la boulangerie, dernier lieu où la fillette âgée de 9 ans à l'époque a été vue, jusqu'à l'arbre du souvenir planté en son honneur en 2004
«Nous sommes là pour ne pas oublier. Tous les ans, nous sommes un peu moins nombreux mais nous comprenons pourquoi, le temps passe», a déclaré son père Eric Mouzin, derrière une banderole «Aidez-nous à retrouver Estelle».

«Nous sommes confrontés à l'absence de résultats, au vide, à l'ignorance de ce qui s'est passé, et le dossier s'épaissit», a-t-il ajouté, dénonçant un manque de moyens de la , «débordée» et avec des moyens pas toujours modernes».

Depuis la disparition d'Estelle, le 9 janvier 2003 en rentrant de l'école, de nombreux témoignages ont été étudiés par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, mais les pistes n'ont jamais abouti.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/onze-ans-apres-commemoration-de-la-disparition-d-estelle-mouzin-11-01-2014-3484357.php

vendredi 10 janvier 2014

Disparition de Brigitte Evrard : le dossier transmis au parquet

                    Plus d'un mois après la disparition de Brigitte Evrard, la police de Calais a annoncé qu'elle allait transmettre le dossier au parquet de Boulogne.
« Le dossier sera au parquet la semaine prochaine, a expliqué Nathalie Bany, le procureur adjoint.
C'est le cours normal de l'enquête. Si le parquet juge qu'il n'y a plus rien à faire, l'affaire sera classée. Bien sûr, si nous avons de nouveaux éléments, nous les explorerons. Pour l'heure, aucun élément nouveau n'est apparu dans ce dossier ». Brigitte Evrard a disparu de son appartement de la rue de la Mer fin novembre. C'est son fils qui a donné l'alerte. Fin décembre, la piste criminelle avait été envisagée, après qu'une personne a déclaré avoir aperçu la Fiat Punto verte de Brigitte Evrard en rase campagne. Depuis, aucun élément nouveau n'est venu s'ajouter aux éléments collectés par les enquêteurs.


http://www.nordlittoral.fr/

jeudi 9 janvier 2014

Un nouveau témoignage dans l'affaire Mouzin

Chaque anniversaire d'une disparition d'enfant apporte son lot de témoignages», reconnaît le procureur de Meaux en charge de l'enquête. L'affaire Estelle Mouzin n'y déroge pas. Alors que la petite fille de neuf ans s'est volatilisée, il y a 11 ans, le jeudi 9 janvier 2003 sur le chemin de l'école à Guermantes, un témoignage inédit a émergé, révèle Le Parisien. Un ancien agent de voirie d'une commune limitrophe de Guermantes pointe du doigt un ancien collègue au comportement suspect. Réputé «violent et ingérable», Seddik était prompt à menacer sexuellement les femmes travaillant avec lui.
Aujourd'hui retraité dans le Bordelais, Jean-Claude Petit était en janvier 2003 un agent de voirie de la ville de Bussy-Saint-Georges. C'est un reportage sur Estelle qui a poussé Jean-Claude Petit à se manifester. L'émission lui a remis en mémoire deux incidents qui se sont produits dans la semaine ayant suivi la disparition de la fillette. Le 10 janvier, un employé d'astreinte de la voirie lui confie avoir vu Seddik traîner vers deux heures du matin, près d'une benne à ordures là où la commune stockait son sel pour déneiger les rues. Une présence qui surprend car Seddik n'était pas d'astreinte.
Autre élément qui trouble Jean-Claude Petit: un autre collègue s'est plaint le lundi, quatre jours après la disparition d'Estelle, de l'utilisation en douce de sa camionnette durant le week-end. Celle-ci affichait 800 km de plus au volant et un ticket de péage du Havre y aurait été retrouvé. Or, rappelle Le Parisien, les enquêteurs sont toujours à la recherche d'une camionnette blanche, signalée à Guermantes par une collégienne, le jour de la disparition.

40.000 procès-verbaux

Ceci dit, l'utilisation ou pas de cette camionnette ne convainc pas tout le monde. Selon Le Parisien, l'ancien chauffeur de ce Renault Express assure que ce n'est pas cette voiture qui a été sortie mais un fourgon des espaces verts de marque Iveco. Il conteste aussi la date, qui ne coïnciderait pas avec la disparition d'Estelle. Il parle non pas d'un ticket de péage mais d'un billet de ferry pour l'Angleterre. Vérifier ces éléments s'annonce difficile: le véhicule a été cédé depuis longtemps et Seddik s'est pendu en septembre 2009, après avoir été visé par une procédure disciplinaire.
À la mairie de Bussy-Saint-Georges, on tombe également des nues, affirmant n'avoir jamais été mis au courant de ces soupçons. Aucune anomalie sur les relevés de cartes d'essence n'a également été relevée. Malgré ces doutes, les enquêteurs se sont emparés de cette piste pour la vérifier. Les avocats du père d'Estelle attendent désormais de voir si elle sera confirmée ou démentie et lancent à nouveau un appel à témoignages.
L'affaire Mouzin a pris des dimensions colossales au fil des années. Le dossier abrite désormais plus de 40.000 procès-verbaux, certains faisant plus de 200 pages et a connu de nombreuses pistes qui se sont terminées en impasse. Qu'il s'agisse d'une possible implication du tueur en série Michel Fourniret ou celle d'un militaire déserteur qui avait abandonné une valise pleine de coupures de presse sur l'affaire.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/09/01016-20140109ARTFIG00328-un-nouveau-temoignage-dans-l-affaire-mouzin.php

mercredi 8 janvier 2014

Avis de recherche à Montauban : sans nouvelle de Georges Bonnet depuis un mois

Georges Bonnet est un septuagénaire montalbanais, arboriculteur à la retraite. Il a quitté son domicile de l’avenue d’Adrus au volant de sa Renault Modus de couleur grise le 7 décembre dernier pour se rendre à la médiathèque de Montauban où il a effectivement été vu et où il a rendu des livres empruntés. Mais depuis, sa famille est sans nouvelle. Au moment de sa disparition, Monsieur Bonnet était vêtu d’une parka marine, d’un jean et été chaussé de mocassins noirs. Sa famille légitimement inquiète a alerté les services de police. Toutes personnes qui auraient pu croiser M. Bonnet peuvent se mettre en rapport avec les services de police montalbanais au 0 563 215 400.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/08/1789916-montauban-sans-nouvelles-de-georges-bonnet-depuis-un-mois.html

mardi 7 janvier 2014

Caudan. Disparition inquiétante d'un homme de 28 ans

La police de Lorient a lancé ce lundi un avis de recherche concernant un habitant de Larmor-Plage (56) de 28 ans hospitalisé au sein de l’établissement public de santé mentale Charcot à Caudan (56).
Une
disparition jugée inquiétante par les policiers.
C’est le responsable de l’hôpital qui a alerté les forces de l’ordre le 1er janvier sitôt la
disparition constatée de ce patient qui souffre de troubles psychologiques.
Le jeune homme bénéficiait d’une permission de sortie d’une journée. Sa mère, qualifiée de fragile, est venue le chercher le matin mais ne l’a pas ramené. Tous deux sont introuvables.
Paul Menuet porte un costume trop grand pour lui et des baskets.
Toute personne qui pense l’avoir aperçu ces derniers jours est invité à contacter le commissariat de Lorient au 02.97.78.86.00.


http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/morbihan/caudan-disparition-inquietante-d-un-homme-de-28-ans-06-01-2014-2359525.php

L'inventeur des films de kung fu est mort

Ses films ont influencé de nombreux réalisateurs américains, tels que Quentin Tarantino. Run Run Shaw, milliardaire et producteur de cinéma est mort mardi à son domicile à Hong Kong à l'âge de 106 ans, a annoncé la fondation qui porte son nom. A la tête des studios Shaw Brothers, qu'il avait fondés avec son frère Runme, Run Run Shaw a exercé une influence majeure sur le cinéma asiatique du 20e siècle.
Il est notamment considéré comme l'inventeur du film de genre kung fu.

Il n'a pas fait de films avec Bruce Lee. Mais il avait échoué à embaucher Bruce Lee avant qu'il ne devienne une star, en raison d'un désaccord sur la rémunération de l'acteur. Bruce Lee avait alors rejoint Golden Harvest, une autre maison de production hongkongaise fondée par un ancien employé des frères Shaw, Raymond Chow.
Il a été décoré par la reine Elizabeth. Le producteur, milliardaire selon le magazine américain Forbes, était réputé pour ses oeuvres philanthropiques. Il avait été fait chevalier par la reine Elizabeth en 1977 pour son soutien à la Croix-Rouge.
Il a produit un millier de films. Run Run Shaw a coproduit le chef d'oeuvre de Ridley Scott "Blade runner" (1982). Avec son frère Runme, il avait d'abord créé une maison de production à Shanghai en 1927, avant de venir à Hong Kong. Les studios Shaw Brothers ont produit un millier de films, dont "La 36e Chambre de Shaolin" (The 36th Chamber of Shaolin) considéré comme un des films de kung-fu les plus influents, et "La main de fer" ("Five fingers of death"), premier film de Hong Kong exporté aux Etats-Unis.
 

lundi 6 janvier 2014

La mort de Saul Zaentz, producteur des films "Amadeus" ou "Le Patient Anglais"

Le producteur américain, lauréat de nombreux Oscars, est mort ce week-end à San Francisco à l'âge de 92 ans.

Le producteur de cinéma Saul Zaentz, qui a remporté l'Oscar du meilleur film pour Vol au-dessus d'un nid de coucou, Amadeus et Le Patient anglais, est mort à 92 ans. Il a succombé à des complications de la maladie d'Alzheimer vendredi à son domicile de San Francisco, affirme son neveu Paul Zaentz au Los Angeles Times. "C'était un homme extraordinaire" confie ce dernier, qui a travaillé avec son oncle pendant 37 ans, au Hollywood Reporter.

Saul Zaentz, qui a débuté dans le milieu de la musique avant de se mettre au cinéma, était connu pour ses productions de films "intellos", et avait créé sa société de production indépendante à Berkeley, près de San Francisco, pour garder ses distances vis-à-vis d'Hollywood. Dans Vol au-dessus d'un nid de coucou (1975), co-produit par l'acteur Michael Douglas,
Jack Nicholson incarnait un patient d'un hôpital psychiatrique. Le film a remporté cinq oscars, dont celui de meilleur réalisateur pour Milos Forman. Les deux hommes ont à nouveau travaillé ensemble pour Amadeus (1984) sur la vie du compositeur Wolfgang Amadeus Mozart. Le film a remporté huit oscars dont ceux de meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur pour F. Murray Abraham.

Pour Le Patient anglais (1996), un drame se déroulant durant la Seconde guerre mondiale, Saul Zaentz a fait équipe avec le réalisateur
Anthony Minghella. Le succès fut une fois de plus au rendez-vous avec neuf oscars dont ceux de meilleur film et de meilleur réalisateur. Saul Zaentz a en outre reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des oscars de 1977. L'Insoutenable légèreté de l'être (1988), En liberté dans les champs du Seigneur (1991) et Les Fantômes de Goya (2005), ainsi qu'une version en dessin animé du Seigneur des anneaux (1978) figurent également au nombre de ses productions.

Avant sa carrière de producteur de films, Saul Zaentz a fait fortune en achetant le label Fantasy Records, qui représentait le groupe de rock et de jazz Creedence Clearwater Revival. Les droits de plusieurs des tubes du groupe furent plus tard sujets à un long et âpre contentieux entre producteur et musiciens.
 

dimanche 5 janvier 2014

Eusebio, légende du football portugais, est mort

Il avait remporté le Ballon d’or en 1965…
Le Portugal est en deuil. Selon la presse locale, l’ancien joueur du Benfica et de la sélection nationale Eusebio est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites de problèmes cardiaques. La télévision publique portugaise annonce sur son site la «mort de l’astre du football portugais».
Eusebio da Silva Ferreira, qui aurait fêté ses 72 ans le 25 janvier prochain, a vu le jour à Maputo (Mozambique), alors sous domination portugaise. Attaquant, il reste encore à ce jour comme le plus grand joueur du Benfica Lisbonne, club pour lequel il a marqué 473 buts en… 440 matchs, ce qui lui a permis de remporter le Ballon d’or en 1965. Surnommé «la panthère noire», il a remporté la Coupe d'Europe des clubs champions en 1961 et 1962.
En sélection, il a longtemps détenu le record du nombre de buts (41), avant d’être dépassé récemment par Cristiano Ronaldo. Qu’il ne portait pas forcément dans son cœur… «Il n’y a pas lieu de faire la comparaison, c’est une erreur. Aujourd’hui, c’est plus facile. J’ai marqué 41 fois pour le Portugal en 60 matchs. Moi, je n’ai jamais joué contre le Liechtenstein et l’Azerbaïdjan».

http://www.20minutes.fr/sport/football/

Cahors. Jean Milbach nous a quittés

Jean Milbach, 62 ans, directeur de la CPAM du Lot, est décédé brutalement vendredi soir. Jean Milbach avait fait ses études à l’hôpital de Garches. Il les avait ensuite poursuivis par correspondance. Il est rentré à la Sécurité sociale en 1974. Toujours en quête de perfection, il avait suivi les cours supérieurs de la Sécurité sociale. Il avait exercé en tant que fondé de pouvoir à la Caisse d’allocations familiales de Toulouse, puis à celle d’Auch. Il avait ensuite été nommé agent comptable en Corse à Ajaccio, et directeur de la CPAM à Bastia. Jean Milbach était arrivé dans le Lot fin 2006 en tant que directeur de la CPAM. C’était une personne unanimement apprécie, très humaine, à l’écoute. Ses obsèques seront célébrées jeudi 9 janvier en l’église Saint-Pierre à Gourdon. Il sera ensuite inhumé au cimetière du Vigan, où il résidait. Sa dépouille est visible jusqu’à mercredi au funérarium de Gramat, Michel Malaurie, 195, avenue Victor-Hugo.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/05/1788197-cahors-jean-milbach-nous-a-quittes.html

samedi 4 janvier 2014

Mort du Français Libre Charles Eboué, grande figure des pilotes d'UTA

Charles Eboué, l'un des fils du Compagnon de la Libération Félix Eboué et lui-même Français Libre, grande figure des pilotes de l'ancienne compagnie d'aviation UTA, est mort il y a une semaine à l'hôpital de Reims à l'âge de 89 ans, a annoncé samedi sa famille dans le carnet du Figaro.
Dans un communiqué, le ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, a salué en lui celui qui «a choisi de suivre l'exemple courageux de son père en s'engageant dès l'âge de 18 ans dans les Forces aériennes de la France libre (FAFL) en Egypte».
Né le 14 mai 1924 à Bangassou (Centrafrique), alors Oubangui-Chari où son père était administrateur des colonies, Charles Eboué avait rejoint les Forces aériennes de la France Libre (FAFL) en Egypte, à l'âge de 18 ans, en septembre 1942, et avait été formé comme pilote de chasse.
Après la guerre, il avait entrepris une longue carrière de pilote civil, d'abord à la compagnie Aigle Azur Indochine, puis chez UTA. Surnommé «Charly» il était l'une des grandes figures de la ligne d'UTA vers Nouméa et avait piloté tous les types d'appareils, du DC4 au Boeing 747.
Un jour au début des années 80, «Charly», en tenue galonnée de commandant de bord dans le hall d'embarquement de Roissy, avait été abordé par une dame qui l'avait pris pour un porteur de bagages, lui demandant de déposer sa valise à l'enregistrement. Il avait donc déposé le bagage sur le tapis roulant tout en demandant discrètement le numéro du siège de la passagère.
Une fois en vol, il avait demandé à une hôtesse de servir le champagne à la dame et à l'inviter dans le cockpit à la demande du commandant. Et là, la dame, surprise, avait vu Charles Eboué, tenant le manche, et s'était entendu dire «Oui, moi y en a savoir aussi piloter» avec l'accent africain.
Félix Eboué, le père de Charles, fut l'un des tout premiers à se rallier depuis Fort-Lamy (N'Djaména) au général de Gaulle dès son appel du 18 juin 1940. Ralliant le Tchad à la France Libre, il avait été nommé gouverneur général de l'Afrique équatoriale française (AEF), premier noir à occuper ce poste.
Les quatre enfants de Félix Eboué, trois garçons et une fille, rejoignirent la France Libre. Félix Eboué, l'un des cinq premiers Compagnons de la Libération, est inhumé au Panthéon.

http://www.20minutes.fr/article/1269707/20140104-mort-francais-libre-charles-eboue-grande-figure-pilotes-uta

vendredi 3 janvier 2014

Saint-Jory. Disparu depuis trois jours

 
La famille de Driss Khatbi, 74 ans, lance un appel à témoin. Cet homme domicilié à Saint-Jory a disparu depuis trois jours. «Il est parti mardi en fourgon sur Toulouse pour récupérer de la menthe chez un fournisseur car il fait les marchés, explique son fils. Il l’a récupérée vers 3 h 30 en indiquant qu’il allait au marché de la Faourette. Mais il n’y est jamais allé. Depuis, on ne sait pas où il est.»
Driss Khatbi souffre d’un début de maladie d’Alzheimer. Il mesure 1m76 et pèse 61 kg. Le jour où il a disparu, il portait un manteau noir à capuche et un bonnet. Il porte une légère barbe blanche. Il conduisait un Ford transit blanc immatriculé AM-823-WL.
Hier, les militaires de la gendarmerie ont déployé d’importants moyens, dont l’hélicoptère, afin de retrouver le disparu.
Toute personne susceptible de fournir des informations est priée de se rapprocher des gendarmes.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/03/1787233-saint-jory-disparu-depuis-trois-jours.html

jeudi 2 janvier 2014

L'acteur américain James Avery, plus connu pour son rôle dans le feuilleton "Le prince de Bel Air" diffusé dans les années 1990, est mort à l'âge de 68 ans, a indiqué mercredi son agent. Avery, à la forte voix de baryton, a joué de nombreux rôles de juges, professeurs, ou médecins, mais il reste surtout connu pour avoir été l'oncle Phil dans la série "Le prince de Bel Air" qui a lancé la carrière de Will Smith, un autre acteur américain noir.

"Je suis très triste de dire que James Avery est mort". Il était un second père pour moi. Il va beaucoup me manquer", a déclaré sur son compte twitter Alfonso Ribeiro, autre acteur de la série qui jouait le fils de l'oncle Phill. Né James LaRue Avery, l'acteur est mort des suites de complications après une opération chirurgicale à coeur ouvert, selon son agent Cynthia Snyder.


http://lci.tf1.fr/cinema/deces-de-l-acteur-americain-james-avery-a-l-age-de-68-ans-8339797.html